Guide pratique & Conseils pour bien préparer votre voyage

Guide pratique & Conseils pour bien préparer votre voyage

 

Avant de partir au Rajasthan, je vous invite à consulter notre guide pratique pour vous aider à organiser votre voyage.

 

J’ai listé pour vous une petite liste de ce qui me semble indispensable pour bien préparer votre voyage en Inde du Nord, au Rajasthan: climat, hébergements, transports, nourriture, sécurité, location d’une voiture, prix indicatifs et quelques indications qui vous aideront à planifier votre séjour et éviter les mauvaises surprises!

 

Je vous invite à lire tous nos autres articles sur le Rajasthan pour bien préparer votre voyage:

 

  • Décalage

Plus 03h30 en été à New Delhi et plus 4h30 en hiver. Quand il est 12h en France, il est 15h30 en Inde.

  • Vols

Comptez environ 12h de vol pour un Paris → New Delhi

  • Comparateur de vol à utiliser pour acheter vos vols internes Cleartrip
  • Compagnies pour vos vols domestiques: Air India, Indigo, Jet Connect, Spice Jet, GoAir, Jet Airways. Nous avons pris 3 fois l’avion pour nous déplacer. Sachez que le poids autorisé pour vos bagages avec ces compagnies est souvent de 15kg! Nous avons également eu un vol d’annulé à la dernière minute, de Bangalore à Delhi (peu de remplissage sur le vol donc ils annulent votre trajet par email)
  • Exemple de vol

Varanasi → Cochin avec une escale à Mumbai, durée de vol 8h avec l’escale. Prix en 2015: 12000R/p

Bangalore → Delhi, durée de vol environ 2h15. Prix en 2015: 5500R/p

Attention bagages limités à 15kg/p sur Air India et SpiceJet.

| BON PLAN

➡️  Trouvez votre vol au meilleur prix pour l’Inde avec Skyscanner

 

  • Monnaie

La monnaie locale est le roupie (Rp)

On peut changer les euros (en espèces), généralement sans commission, dans les bureaux de change, dans certaines banques et dans certains hôtels un peu chic.
Lorsque vous voyagez en Inde, pensez à garder sur vous des petites coupures pour vos dépenses et efusez systématiquement les billets scotchés ou déchirés sur les bords : il vous serait impossible de vous en servir.

Il est possible de payer par CB dans la plupart des hôtels et des restaurants plus chics. Vérifiez toujours qu’il n’y ait pas une petite commission à chaque paiement. Pour les boui-bouis dans les rues, les paiements se font en liquide.

On trouve aujourd’hui des distributeurs automatiques de billets (DAB)  et ATM en anglais dans quasiment tout le pays. Vous pourrez retirer facilement des roupies avec les cartes Visa, MasterCard.

Attention, il y a un plafond autorisé par semaine (vérifiez le montant auprès de votre banque) et une commission à chaque retrait.

 

  • Langue

La langue la plus commune est L’Hindi mais les Indiens parlent quasiment tous l’anglais avec un accent bien marqué.

On connaît tous une personne qui a été malade un jour ou l’autre lors d’un voyage en Inde. La célèbre Tourista! Elle provient principalement de l’alimentation assez épicée et différente de notre cuisine et de l’eau. Prenez bien dans votre trousse à pharmacie des médicaments pour ça (spasfon, un  anti-diarrhéique de type lopéramide ou Imodium mais aussi du smecta. Ne buvez pas l’eau du robinet et vérifiez bien que les bouchons des bouteilles plastiques ne sont pas utilisées.

Pour les vaccins, il est recommandé de faire l’hépatite A et la typhoïde et d’être à jour sur les vaccins universels. (DTP)

Pour les moustiques, il n’y a pas de paludisme de Inde. Comme pour d’autres pays dans le monde, les risques de piqûre se font souvent au lever et au  coucher du soleil. Pour éviter le mieux possible de se faire piquer, pensez à porter des vêtements longs et couvrants, des couleurs claires, utiliser des répulsifs anti-moustiques peau et vêtements, des pommades… et n’oubliez pas que les moustiques détestent ce qui est épicé donc mangez beaucoup d’épices! Le risque de se faire bien piquer par les moustiques est démultiplié pendant la mousson.

  • Passeport valide pendant au minimum 6 mois après le retour prévu, et disposant de 3 pages vierges (dont 2 face à face).
  • Un visa est obligatoire et il en existe 2 types:

 

  • ETOURSIT VISA

valable pour les séjours de moins de 60 jours et pour 2 entrées. Les formalités se font en ligne, en anglais y compris le paiement. Cliquer sur ce lien pour commencer les démarches.

Faites votre demande au moins 10 jours avant le départ du voyage. (officiellement, de 120 jours maximum à 4 jours minimum avant le départ). Vous devrez imprimier et présenter à votre arrivée la demande confirmée.

Ce evisa doit être utilisé dans les 120 jours suivant son obtention (entrée sur le territoire), et est valable pour les entrées en Inde par voie aérienne et maritime (à Cochin, Goa, Mangalore, Mumbai et Chennai), mais pas terrestre.

 

  • REGULAR VISA

C’est le visa de tourisme classique, à multiples entrées, valable 6 mois à partir de sa délivrance (et non à partir de l’entrée sur le territoire indien), et qui permet aussi de demander les permis spéciaux pour le Sikkim. Le séjour ne peut pas dépasser 90 jours. Le dossier se remplit en ligne. Cliquer sur ce lien pour commencer les démarches.

Comptez environ 140€ le visa par personne sans frais d’expédition pour le regular visa. Tous les tarifs sont en ligne, cliquez ici pour voir les tarifs.

Vous aurez besoin d’un adaptateur. Penser à en acheter un universel et de prendre avec vous une rallonge pour brancher plusieurs appareils en même temps.

Les hébergements en Inde ne manquent pas. Sur un voyage dans le Rajasthan, il est intéressant de tester plusieurs catégories et style d’hôtels afin de varier les expériences. On trouve dans tout le pays:

 

  • HÔTELLERIE CLASSIQUE

En Inde, vous trouverez une variété d’hébergements dits classiques, une hôtellerie qui peut se réserver sur des sites comme booking. J’ai eu par contre des bonnes et des mauvaises expériences avec l’hôtellerie classique: des réservations dans des hôtels qui n’existaient plus ou des hôtels vraiment très sales. Dans chaque grande ville en Inde, vous trouverez également des hôtels des grandes chaines internationales comme Marriott, Sheraton…

 

  • PALACE

Nous avons testé quelques palaces en Inde, d’anciennes résidences et palais de Maharajas, transformés en hôtel après la perte de leurs privilèges. En raison de leur taille, ils sont souvent situés à l’écart du tumulte, dans les quartiers résidentiels et dans des jardins. Certains établissement n’ont juste que le nom mais plus forcément le service ou la déco qui va avec donc faites attention. Je me rappelle d’une nuit dans un Palace au Rajasthan où les chambres étaient gigantesques et quasiment pas décorées, les couloirs vides… Il faut bien chercher pour tomber sur de jolies pépites.

 

  • BOUTIQUE HÔTELS

C’est un concept assez nouveau en Inde au vu des hébergements déjà existants. Les boutiques hôtels proposent une expérience différente car ils sont souvent situés dans des quartiers plus branchés des villes, ils sont plus intimistes avec quelques chambres et ressemblent davantage à de petits havres de paix. La décoration est soignée et recherchée, le style travaillé et contemporain.

 

  • HÔTELS HERITAGE/FORTS

On trouve de nombreux Hôtels « Heritage » au Rajasthan. Ce sont pour la plupart d’anciens bâtiments privés comme des Forts ou des Palais de Maharajas, reconvertis en hôtels de charme pour vivre un conte des mille et une nuit à des prix abordables. Ils sont souvent situés aussi bien en ville qu’à la campagne et s’inscrivent souvent dans une démarche de protection du patrimoine indien.

 

  • HAVELIS

Les Havelis sont un peu comme les Ryads au Maroc. Il serait dommage de les manquer et ne pas en tester un lors de votre voyage. Ce sont généralement des magnifiques demeures à l’Indienne, de petits palais ou des maisons de maître qui bordaient autrefois les anciennes routes de la soie et qui permettaient aux caravanes de profiter du gîte et du couvert. Les Havelis sont aujourd’hui restaurés et transformés en hôtel. L’ambiance est raffinée, ils ont souvent un patio ou une cour intérieure aménagée et peu de chambres.

 

  • CHEZ L’HABITANT

Dormir chez l’habitant est une expérience unique en Inde, que ce soit dans le Rajasthan ou dans le Kerala. Nous l’avons fait à plusieurs reprises pendant notre tour du monde, au Cambodge notamment. Comme de partout dans le monde, il faut avoir les bons contacts pour dormir dans une famille qui a le sens de l’accueil et de la propreté (draps, sanitaires, douches…) Les familles Indiennes transforment souvent leur maison pour vous accueillir correctement. C’est un moment privilégié pour découvrir les campagnes indiennes et les coutumes locales, passer du temps avec des femmes et des enfants mais aussi apprendre à cuisiner. C’est une source économique importante pour ces familles qui vous accueillent avec grand plaisir. On en garde de supers souvenirs dans tous nos voyages dont celui en Inde.

 

  • TENTES

Il est possible de dormir en tente lors d’un voyage au Rajasthan. Les campements ressemblent fortement aux tentes sahariennes que l’on retrouve parfois au Maroc. Ils offrent tout le confort et permettent d’être installé au milieu de nulle part. Vous pourriez tester ce type d’hébergement lors d’une nuit dans le désert du Thar tout près de Jaisalmer

 

  • ECO- LODGE

Ce type d’hébergement de développe de plus en plus et se trouvent souvent près de parcs nationaux ou proche de la nature. On en trouve de catégorie standard et de type luxe. Le prix se justifie par des critères comme l’exclusivité, la situation, le confort du lieu, la nourriture proposé souvent issue de l’agriculture biologique. Dormir dans un écolodge signifie également prendre conscience et faire attention à des ressources comme l’eau, l’électricité, l’environnement…

 

Voyager en Inde est déjà un voyage à lui tout seul. Voici les différents modes de transport que vous trouverez dans le pays.

 

  • Train

Pour les plus aventuriers, sachez que le pays possède un réseau ferroviaire énorme, l’un des plus étendus du monde. C’est un moyen de transport bon marché et efficace c’est certain mais souvent très très bondé. Nous l’avons pris 1 nuit et il faut le faire pour l’expérience. Par contre, surveillez bien vos affaires, choisissez la couchette au milieu car il y a souvent des rats qui passent dans les wagons et prenez un wagon couchette avec des portes qui ferment pour éviter d’avoir des Indiens au dessus de votre tête le matin au réveil! (sisi)

Il y a 2 sortes de trains en Inde :

  • les express, c’est-à-dire les trains des grandes lignes, qui relient les villes importantes du pays
  • Les passenger trains, qui circulent plus localement et s’arrêtent partout. Il faut vraiment réserver sa place à l’avance surtout pendant leurs fêtes et la très haute saison touristique (décembre-janvier) et en période de vacances scolaires indiennes (mai-juin).

Pour connaître les horaires des trains, les villes de départ et d’arrivée,  cliquez sur leur site privé pour une facilité d’utilisation

 

  • Bus

Pour avoir vu les bus bondés de monde et pour avoir entendu des histoires de viol sur des touristes dans le Rajasthan, cela ne m’a pas donné envie d’y monter ni de les tester. Ils sont généralement moins bondés que le train mais ils moins confortable et plus dangereux.

On distingue 2 sortes de bus :

  • Les bus d’État (government buses)
  • Les bus privés (souvent plus chers). Si votre budget le permet, préférez ces derniers, ils sont souvent plus fiables, confortables et surtout plus rapides.

 

  • Rickshaws

Les rickshaws sont soit motorisés  (autos-rickshaws) ou non motorisés (vélos-rickshaws) et se prennent un peu partout dans toutes les grandes villes. C’est vraiment hyper sympa pour découvrir une grande ville et repérer des endroits. C’est un peu comme les tuk tuk en Asie où les conducteurs
touchent souvent une commission dès qu’ils vous déposent dans une boutique ou un hôtel. Soyez ferme sur l’endroit où vous souhaitez aller, négociez le prix avant de monter et demandez à ce qu’ils mettent le compteur. Demandez toujours le prix approximatif d’une course à un autre Indien. Cela vous donnera une idée.

 

  • Location de voiture

Pour des questions pratiques, nous avons préféré prendre les services d’ un chauffeur et une voiture. Nous aimons cette liberté, nous adorons nous arrêter quand bon nous semble pour faire des photos et prendre notre temps donc cette situation nous paraissait juste évidente. Cela revient plus cher que de prendre le bus ou le train c’est inévitable mais c’est tellement mieux surtout quand vous aurez constaté l’état des routes et l’anarchie du trafic local.
N’oubliez pas de vérifier l’état du véhicule (roue de secours, fermeture des portes, klaxon qui fonctionne…)

Je préfère vous prévenir mais le klaxon fait partie intégrante de la conduite en Inde! Il va falloir vous y habituer car pour les locaux, c’est une manière de prévenir le véhicule, le piéton, le tracteur d’à coté de sa présence, du danger ou bien d’avertir la vache, au milieu de la route, que l’on va la dépasser!

La cuisine dans le Rajasthan est une cuisine épicée, principalement végétarienne (on trouve parfois de la chèvre et du poulet) et sûrement l’une des plus parfumées du monde. Il n’y a quasiment pas de porc (plus de 180 millions de musulmans en Inde) ni de bœuf car la vache est sacrée. Vous retrouverez ces quelques plats quasiment tout le temps car c’est la base des plats Indiens.

La cuisine du sud de l’Inde quant à elle est essentiellement végétarienne : riz, légumes et sauces épicées avec des saveurs différentes comme la présence de la noix de coco.

Quelques plats indiens et spécialités que vous goûterez:

Masala Papad = Galette de cumin avec tomates concassées + oignons + coriandre parsemés dessus
Veg pulav = riz avec légumes
Shave tamater = mélange de chips croquantes+ tomates + masala
Paneer Buttar masala = dés de fromage en sauce + masala. Le paneer est un fromage frais, un peu semblable au cottage cheese anglais ou à la ricotta italienne.

Palak paneer kofta = masala + épinards hachés
Aloo Pyaj = morceaux de patates + oignons + masala
Chapati =rôti
Chach =yaourt mixé avec de l’eau + épices
Lahasun chatni = masala + sauce ail épicée
Dal fry ou Dhal = préparation à base de lentilles

Le curry = un plat qui se prépare avec toutes sortes d’aliments (poulet, mouton, poisson, mais aussi légumes, etc.). Le secret, c’est, bien sûr ce mélande d’épices si caractéristiques du pays.

Les tandooris = morceaux de viande ou de poisson macérés dans du yaourt épicé et pimenté, et cuit dans le tandoor, un four-jarre en terre cuite ou en métal.

Les biryani et pulao = plats de riz pilaf parfumés au safran et cuisinés avec ou sans viande, en version végétarienne ou aux œufs. C’est peu pimenté, pas cher et nourrissant.

Les kebab et kofta = le premier est une brochette de viande hachée et grillée tandis que le second se compose de boulettes de viande ou de légumes, hachés et cuits dans une sauce au yaourt épicée.

Le korma = une sauce à base de yaourt, noix de cajou, amandes, graines diverses…

Les Rotis et chapatis = galette de farine complète mélangée à de l’eau et non levée. Cuit au four (tandoor) pour le premier et sur une plaque de fonte (tawa) pour le second. Ce sont les pains les plus courants.

Les Naan = galette de farine blanche au levain liée avec du lait, traditionnellement cuite sur la paroi intérieure d’un four tandoor. On en trouve de délicieux, comme le butter et le cheese naan (fourré au fromage). Parfois, à l’ail (garlic naan) ou garni d’amandes, de fruits secs.

Les marchés regorgent de fruits. En revanche, évitez les salades de fruits servies dans la rue (problèmes d’hygiène !).
Indescriptible par leur nombre les pâtisseries sont généralement à base de semoule ou de lait caillé ou de miel.

Le thé (ou thé chaï épicé en hindi) est la boisson nationale. Servi avec du lait, sinon, il faut préciser qu’on veut du black tea.

Le lassi est une boisson populaire à base de yaourt assez liquide. On en a beaucoup bu en Inde du Sud.

 

Prix bouteille d’eau: 20R

Fruits : 10R bananes, 30R-40R pommes

Pour deux personnes, vous mangez pour 300R environ et vous avez plusieurs petits plats à déguster. N’oubliez pas mangez à l’Indienne c’est à dire avec les doigts. Vous sentirez davantage les saveurs.

 

  • Sécurité

Je me suis sentie plus en sécurité en Inde du Sud qu’en Inde du Nord où le regard des hommes est insistant et lourd envers la femme. Je faisais beaucoup attention à ce que je faisais et comment je m’habillais dans le Rajasthan que dans le Kerala. Personnellement, je ne ferais jamais seule le Nord du pays car JE trouve que cela peut être vite dangereux pour une femme seule. Je vous invite à lire mon ressenti sur le pays en cliquant ici.

 

  • Vie locale

Il y a certains codes à prendre en considération lorsque vous venez en Inde.

On serre rarement la main à la personne d’en face, sauf s’il en a pris l’initiative. On fait également rarement la bise car elle est interprétée comme un acte sexuel. J’ai pu la faire dans les familles d’accueil qui nous ont reçu car nous les avons côtoyé sur plusieurs jours.

L’intérêt d’avoir un guide chauffeur sur toute la durée de votre voyage est qu’il vous apprendra toutes ces coutumes du pays et les bons gestes à adopter: le salut du « namaste, la position à avoir face aux divinités….

Si vous visitez un temple hindou ou une mosquée, il faudra obligatoirement vous déchausser, voire parfois retirer vos chaussettes ! Dans les temples sikhs, les objets et vêtements en cuir sont interdits et il est impératif de se laver les mains avant d’entrer.

En Inde, il fait très chaud mais évitez de vous habiller de façon légère et n’importe comment surtout dans le Nord du pays. On évite fortement les tenues trop courtes même les bermudas, les débardeurs et les décolletés plongeants

En couple, Antoine et moi n’étions pas trop démonstratifs l’un envers l’autre dans la rue. En Inde, personne de s’embrasse en public ou ne se tient par la main.

On mange avec la main droite car la main gauche est impure

Pour dire oui ou non, un mouvement de gauche à droite de la tête en la balançant sur le côté est quasi identique.

 

  • QUELQUES « TRUCS » A RETENIR SUR LA RELIGION

Sur un séjour de 3 semaines dans le Rajasthan, il n’est pas évident de comprendre l’Hindouisme, leurs dieux et toutes leurs réincarnations! Alors pour vous aider, voici quelques dieux à retenir! Lors de la création du monde, il y a eu 3 grands Dieux:

Generateur ou créateur = BRAMA

Opérateur, protecteur = VISHNOU (qui se réincarne entre autres en Hanouman, dieu des Singes)

Destroyer, destructeur = SHIVA

 

  • POURQUOI LA VACHE EST-ELLE SACRÉE EN INDE ?

En Inde, les vaches sont sacrées et vivent au milieu des habitants dans les rues, au bord des routes et près des maisons, et malgré ces obstacles, jamais elle ne seront écrasées! Elles sont comme les mères, vous devez les nourrir, les protéger et prendre soin d’elles dans la religion Hindou. Dans la mythologie indienne, le Dieu Shivah est souvent représenté dans les temples au coté de taureaux appelés Nandi et le Dieu Krishna a souvent une vache. Il est souvent représenté avec sa flûte sur le côté et aurait 60 000 femmes ! La déesse Ratha est elle, sa femme.

Le Dieu Shivah a souvent des traits fins (car les Indous estiment que les traits fins sont symboles de féminité et de beauté ) donc il peut se confondre avec sa femme Parvati. Lorsque celle-ci n’est pas contente, elle devient bleu, et devient reconnaissable par ses nombreux bras dont un portant la tête d’un homme coupé. Elle est parfois appelée kali et serait plus forte que Shivah 🙂

« Ganesh » ou « Ganesha » est le dieu éléphant et porte la chance. C’est un des 2 fils de Shivah, Pourquoi une tête d’éléphant ? Selon la Mythologie, Parvati, femme de Shiva voulait prendre un bain seule et demanda à son fils de surveiller la porte. Ganesha n’a pas laissé rentrer son père Shivah qui insistait pour rentrer. Furieux, il lui a coupé la tête. Parvati, déchirée, a demandé à ce qu’il ait une tête au lever du soleil. Au petit matin, ils n’ont trouvé que des éléphants autour du temple, ils ont donc pris la tête d un éléphant 🙂

Ce dieu se retrouve partout et c’est une des figurines à ramener lors de votre séjour. Sachez qu’en Inde, il est impossible de cuire de la viande si le dieu Ganesha est dans la cuisine. L’Eléphant symbolise la chance, prospérité, c’est également un porte bonheur, le gardien de la porte pour éviter les démons. Le Cheval symbolise la puissance et la force. Le Paon quant à lui est l’oiseau national de l Inde et le symbole de l’amour.

 

  • LA CROIX GAMMÉE

La croix gammée appelée Swasdik est souvent dans tous les temples. C’est un symbole Hindou symbolisant la joie, la prospérité, la chance.
Il a été récupéré par Hitler pour le symbole nazi mais depuis des millénaires c’est le symbole des indiens.

 

 

Mesdemoiselles préférez des pantalons légers type sarouel, pantalons fluide, robes ou jupes longues et des tee shirts pour votre séjour.. Oubliez les shorts courts, mini robes, les débardeurs à moins que vous adorez vous faire “mater” toutes les 5 minutes et vous faire prendre en photo toutes les 2 minutes! Chaussures fonfortables, tongs, un kway au cas où, une petite laine pour le soir ou le désert.

Pour les souvenirs, nous vous invitons à lire l’article à ce sujet.

 

On connaît tous la mousson en Inde et on a bien envie de l’éviter! Comme c’est un grand pays, le climat est aussi variable en fonction des régions:

  • l’Inde du Nord: de mi-novembre à fin mars.
  • Ladakh: de mi-mai (voir juin) à fin septembre-début octobre.

La mousson commence souvent de fin juin à septembre, dans le Nord du pays. Des trombes d’eau s’abattent sur le pays. L’été, la chaleur et l’humidité sont assez pénibles. Il peut faire très chaud jusqu’à 50 degrés

Pour l’Inde du sud, la meilleure saison serait de mi-novembre à fin mars, sauf pour le Sud-Est et l’extrême Sud (Chennai, Madras à Trivandrum), en raison de la mousson tardive autour d’octobre-novembre.

  • Coût course rikshaw minimum 50R
  • Coût course tuk tuk en ville minimum 50R selon la distance
  • Coût bateau City Palace 630R/p pour 1h de tour
  • Coût location voiture 3000r/j environ marque Yundai. Les locations à New Delhi sont plus chères.
  • Prix moyen hôtel: 1000R soit 15 euros environ (il est très difficile de trouver un hôtel en Inde à 5euros la nuit, compter entre 10 et 15 euros pour les moins chers). Tu peux trouver des hôtels autour de 400R comme à Varanasi ou à Delhi (600R) mais attention à l’hygiène des draps, de la salle de bain..
  • Prix moyen Haveli 1500R une chambre
  • Pourboires: donner environ entre 50R et 100R pour le bagagiste qui vous dépose vos valises dans la chambre et 10 euros pour votre chauffeur (voyage complet)

 

Notez qu’en tant que créatrice de voyages sur mesure agrée, je vous propose de vous accompagner dans la création de votre séjour sur mesure en Inde et de vous faire un itinéraire personnalisé et adapté à vos envies. Pour cela, veuillez m’envoyez un email à : contact@mademoiselle-voyage.fr

Avant de partir, n’oubliez pas de lire tous nos autres articles sur le Rajasthan pour bien préparer votre voyage:

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.