Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Brésil : parcourez en buggy la région sauvage du Nordeste

Vous êtes à la recherche de vacances de charme dans un décor inattendu ? De soleil pour vous réchauffer de l’hiver ? Vous voulez être surpris et dépaysés ? Et si vous découvriez le Nordeste du Brésil, une région méconnue, pleine d’atouts et qui sort de l’ordinaire! Retour sur cette aventure différente et hors du commun.

 

LE NORDESTE : UNE RÉGION TRÈS SAUVAGE ET ENCORE PRÉSERVÉE DU TOURISME DE MASSE

C’est la deuxième fois que je pose un pied au Brésil. Forcément, lorsque l’on évoque ce pays, on pense à ce territoire immense dessiné par les forêts tropicales, les mangroves et quelques noms nous viennent en tête, notamment la célèbre ville de Rio de Janeiro, le Corcovado, le Pain de Sucre, les plages de Copacabana et d’Ipanema, la Samba, São Paolo, Paraty et j’en passe. Mais lorsqu’on parle du Nordeste, cette région devient subitement moins connue et difficile à situer. La région du Nordeste demeure encore secrète par rapport à d’autres destinations comme Rio de Janeiro ou Salvador de Bahia et c’est exactement ce qui va vous surprendre!

A seulement 9h de vol de Paris, le brésil du Nord-Est ou “Nordeste” comme on la surnomme représente 12% de la surface du brésil, rien que ça! Cette région bordée par l’Atlantique, offre plus de 3000 km d’immenses plages sauvages à perte de vue, bordées de dunes de sables parfois géantes, des falaises grises, ocres, ciselées et lisses, des champs de cactus mais aussi un écosystème semi-aride voire désertique appelé Caatinga, bref un combo parfait et surprenant pour un dépaysement total. Son climat chaud et ensoleillé toute l’année (plus de 300 jours de soleil par an), et une température comprise entre 25°C et 30°C, contribuent également à son potentiel touristique surtout si vous souhaitez fuir l’hiver européen. Les alizés, qui atténuent la chaleur équatoriale, rendent le climat très supportable.

Le littoral brésilien du Nordeste s’étend sur plus de 1000 km, de São Luis à Natal. Les paysages sauvages sont variés et d’une grande beauté, la nature est préservée et la démographie y est faible. Parmi les villes les plus connues, on trouve Fortaleza et Recife. La région bénéficie d’une bonne infrastructure hôtelière: on peut facilement séjourner dans des hôtels de charme, de luxe mais aussi dans des pousadas, ces auberges brésiliennes avec leurs beaux jardins fleuris.

Mais le Nordeste ce n’est pas que ça: ce sont également des spots de surf et de kitesurf réputés dans le monde, des brésiliens décontractés, très sympathiques et bienveillants, un rythme de vie à la brésilienne, des sourires à n’en plus finir, de la musique dans la rue et les bars, le Forró , la musique traditionnelle de la région, des villages de pêcheurs, des caïpirinhas délicieuses, des noix de cajou et noix du brésil goûtues, des lagunes émeraudes entourées par les dunes de sable mais aussi Jericoacoara, une ville balnéaire de l’État de Ceará, paradis des surfeurs, un brin hippie et cool qui devient de plus en plus réputé pour son coucher de soleil au sommet de la dune “Do Pôr do Sol“. Dans la région du Nordeste, le temps s’est arrêté: les pêcheurs rentrent de la mer en Jangada (l’embarcation locale) pour vendre aux locaux leur poisson, les locaux se déplacent à dos d’âne, d’autres en carrioles, les adolescent jouent au “futebol” sur la plage ensoleillée, les anciens attendent sagement sur leurs chaises longues et vous saluent avec le sourire! Mes yeux ont pétillé plus d’une fois en les regardant!

Pour découvrir ce territoire hors des sentiers battus, il existe un moyen de locomotion pratique et quasi inévitable: le buggy. En effet il offre une liberté totale pour rouler le long des plages et rallier un village à un autre.

UN ROADTRIP EN BUGGY POUR DÉCOUVRIR LA RÉGION

Vous allez vite comprendre que le buggy c’est la spécialité de la région, une institution je dirais même car on en voit un peu partout! A en croire les locaux, le buggy serait même né ici! C’est apparemment le seul endroit au monde où cette activité est possible sur une si longue durée car il faut un territoire conséquent et effectuer des distances importantes. Je vous propose donc de sillonner en itinérance, une bonne partie du Nordeste. De notre côté, nous sommes partis 9 jours/ 7 nuits dans l’état du Ceará et avons effectué un roadtrip aux commandes de nos buggys multicolores (moi j’avais le rose et j’en étais trop fière!)

 

 

1. DÉCOUVERTE DU BUGGY

Nous avons roulé en moyenne 100 à 150 km par jour soit environ 900 à 1000 km sur une semaine, ce qui est pas mal, je vous le garantis. La plus longue journée a du être de 11 heures de conduite. Nous étions deux par buggys, ce qui était idéal pour se relayer, se reposer et profiter des panoramas qui s’offraient à nous. Il y a une journée de formation pour le maniement avant d’attaquer votre voyage, car la conduite est sportive et pas toujours évidente. C’est un coup de main à prendre au niveau du volant et surtout pour passer les 4 vitesses mais une fois que vous l’avez, vous allez adorer les sensations! Je suis prête pour les rallys… enfin presque!

Pour vous donner des termes plus techniques, les sièges sont baquets, bien rembourrés, les châssis sont tubulaires et ce sont des pneus d’avion dégonflés à mi pression qui sont utilisés. Les amortisseurs sont très souples donc pour des personnes qui ont des problèmes de dos, vous pouvez apparemment en faire sans aucun problème.

Ce transport est vraiment pratique car il vous permet d’emprunter l’arrière pays, les plages, les collines, les dunes et de vous rendre dans les villages reculés. Il y a comme une sensation de liberté! C’est à mon sens une véritable aventure que vous devez ponctuer d’activités pour une expérience totale: kitesurf, surf, windsurf, randonnées, visite de marchés. C’est peut être l’un des endroits les plus authentiques d’Amérique du Sud que j’ai pu faire!

 

Il existe également dans la région, des coopératives de buggeros (traduit par les conducteurs de buggys) qui proposent aux touristes de monter à l’arrière de ces engins le temps de quelques heures mais vous ne pourrez pas les conduire. Si vous pensez ne pas être à la hauteur sur une semaine, vous pouvez conduire les buggys sur 2 jours minimum, c’est vous qui choisissez, pas de panique!

Notre réceptif possède une flotte de 15 buggys et propose des départs garantis (un samedi par mois) toute l’année. En itinérance, vous êtes maximum 6 buggys soit 12 participants, plus votre guide à bord de son propre buggy. L’agence travaille avec des guides francophones expérimentés qui connaissent cette région comme leur poche. Carlos fut notre guide et nous avons eu beaucoup de chance de l’avoir. C’est une personne toujours souriante, attentionnée, qui a toujours la solution à vos problèmes, qui vous sort le buggy enlisé dans le sable, qui va vous cueillir en moins de 2 minutes une coco fraîche, bref je vous le recommande vivement! Vous avez une envie particulière? avec Carlos tout est possible car il connait tout le monde! Du coup, On lui a suggéré d’acheter du poisson tout juste pêché et le faire cuire sur la plage. Un moment simple et authentique comme on les aime tant! Avec Brésil Aventure, tout est possible!

2. EXPLORATION DE LA RÉGION NORDESTE

Nous avons exploré la zone au sud est de Fortaleza jusqu’à Canoa Quebrada en passant par Combuco, Uruau, Ponta grossa et Fleixeiras , une région contrastée car nous n’avons jamais vu le même type de paysage en 9 jours!

Imaginez d’impressionnantes falaises rouges et ocres aux reliefs creusés par l’érosion et de grandes plages, ponctuées de petits villages. Le midi, Nous nous arrêtions à chaque fois déjeuner en bord de plage dans de petites paillotes locales face à la mer, qui vous servent de bons produits locaux: du poisson frais, des langoustes, des haricots rouges (feijoa) du riz, des brochettes de fromage fondu, des desserts à la coco etc … un délice pour vos papilles et vos pupilles. La nourriture brésilienne est bonne, on mange quelques spécialités à base de viandes en sauce, des fruits de mer, des pâtes, du manioc à toutes les sauces (en poudre, en frites, en purée…) mais aussi la peixada, une sorte de bouillabaisse locale.

Parcourir le Nordeste, c’est prendre le temps de se reposer, de profiter de la plage, d’observer les scènes de vie, de discuter avec les populations locales, de flâner dans les marchés locaux flamboyants et d’acheter des fruits tropicaux: noix de coco, goyaves, papaye, fruits de la passion, noix de cajou, cœur de bœuf ou cachiman, biriba etc, à déguster bien évidemment n’importe où et n’importe quand comme par exemple sur une plage!

 

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce voyage, c’est qu’à chaque étape, je me réveillais dans un décor différent et j’avais l’impression de vivre une nouvelle aventure! A Fortim, nous avons traversé une grosse rivière sur un bac puis nous sommes arrivés à Canoa Quebrada, l’ancienne mecque des hippies. Canoa Quebrada, c’est une petite station balnéaire plus développée, animée surtout le weekend, le long de sa rue piétonne renommée par les habitants « Broadway ». Nos pousadas étaient très charmantes comme à Cumbuco où le petit déjeuner était délicieux et l’ambiance de cette toute petite ville était très très sympathique, celle de Canoa Quebrada pour sa situation et son jardin fleuri. Coup de cœur pour la pousada d’Uruau cachée au beau milieu de nul part et celle de Fleicheiras pour ses hamacs bohèmes sur la terrasse, son spa extérieur et sa piscine vue mer! Je vous donne plus de détails sur nos hébergements juste ici.

La région du Nordeste est un véritable coup de cœur pour moi. Il faut dire que l’ambiance du groupe était vraiment géniale mais j’ai aussi été bluffée par la beauté et la variété des paysages. Je ne m’attendais pas à voir si peu de touristes et le mot est faible. A vrai dire nous en avons peu être croisé qu’une dizaine, tous endroits confondus. Chaque journée était différente et avait son anecdote! Il y a eu de nombreux arrêts baignade, des enlisements dans le sable (et oui cela fait partie du jeu), des fous rires, quelques frayeurs (sinon ça ne serait pas drôle), des coups de soleil, des projections de boue en conduisant, des passages ratés sur les bacs (on ne peut pas être parfait!), des moment où j’ai calé en pleine descente ou montée, des dérapages pas toujours contrôlés (mon copilote vous le confirmera) mais aussi une belle tempête tropicale le jour de notre retour pour la France. Et celle-la je m’en souviendrais! Imaginez un buggy qui se remplit d’eau, des flaques sous vos fesses, une visibilité réduite, de l’eau, du sable qui vous fouettent de côté le visage, vos affaires trempées, un Kway pas du tout étanche mais quel souvenir! C’est aussi ça l’aventure!

3. A QUI S’ADRESSE CE VOYAGE DANS LE NORDESTE ?

A tout le monde bien évidemment: aux couples, aux familles avec des enfants mais aussi aux amis et à tous ceux qui aiment les paradis perdus, le farniente, la nature, les grands espaces, l’aventure, les activités sportives, les plages bordées de palmiers et de dunes, les paysages grandioses et une mer chaude. A tous ceux qui recherchent une destination où vous avez le sentiment d’être seul au monde et vous vous arrêtez où bon vous semble. Le Nordeste, c’est un voyage cool, un petit paradis où vous avez toujours les pieds dans le sable. Les nombreuses haltes se font dans des hôtels de charme et des petits villages de pêcheurs authentiques. C’est une destination idéale pour faire la fête et se reposer en fonction de vos envies. Les sensations brésiliennes sont garanties! Si les plages ont fait la réputation de la région, la présence de parcs nationaux rappelle la richesse et le contraste de ses paysages. Je pense avoir trouvé mon petit coin de paradis et je compte bien y retourner! D’autres itinéraires sont également possibles et je vous invite à consulter leur site. Je serais bien tentée par celui des Lençois Maranhenses à faire de juin à août car les lagunes sont gorgées d’eaux.

 

 

Pour toutes demandes de voyage sur mesure au Brésil, n’hésitez pas à me contacter à contact@mademoiselle-voyage.fr. J’étudierai votre proposition et vous enverrai un devis en fonction de vos attentes.

 

 

Cet article est notre ressenti et notre expérience. Je remercie mes compagnons d’aventure Thibault (Trave Me Happy), Anastasia et Sylvain (Suisse Moi), Laurie (TourMag) et Jean-Guillaume (Travel Insight) qui ont fait de ce voyage, une expérience inoubliable! Il fut possible grâce à une collaboration avec Brésil Aventure que nous remercions  pour leur invitation et cette découverte.

 

 


Découvrez également au Brésil


signature

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Comments
  • Sehora
    juillet 30, 2019

    Coucou,
    Je vais sans doute partir dans le Nord du Brésil en décembre.
    Tu pourrais donné des infos sur les tarifs de ton séjour en buggy ??
    Merci d’avance 🙂

  • LEYMARIE
    août 18, 2018

    Bonjour, je souhaite venir découvrir le brésil à bord d’un de vos buggy absolument fantastique, pouvez-vous me contacter rapidement, afin de mettre en place toutes les modalités d’organisation .
    Je souhaite venir entre mi-octobre et fin novembre, seul mais prêt à intégrer un groupe si nécessaire;
    Très cordialement,
    MR LEYMARIE C.

  • Cunin Fanny
    mai 26, 2018

    Bonjour, nous sommes 2 amies, nous arrivons le 2 juillet 2018 à fortaleza et repartons le 20 juillet 2018. Nous souhaiterions découvrir le nord est du Brésil (si possible Fortaleza, Jericoacoara, Canoa Quebrada en propriété) sachant que nous comptons partir une semaine sur Rio et revenir quelques avant sur fortaleza pour notre vol retour prévu le 20 juillet. Merci de votre retour. Cordialement. Fanny

  • Les Ch'tis Trotteurs
    avril 10, 2018

    Ça donne trop envie comme roadtrip, surtout avec d’autres blogueurs : vous avez dû bien vous amusez ! 🙂

    • Mademoiselle Voyage
      avril 11, 2018

      Haha merci! Oui c’était génial de partir entre blogueurs mais aussi avant tout entre potes car on se connaît bien 🙂

  • Barbara ROUSSEL
    février 16, 2018

    Merci pour ce très bel article ! Tu as très bien retranscrit l’ambiance si particulière de cette région ! C’était un plaisir de partager cette belle aventure avec vous tous !

    • Mademoiselle Voyage
      février 16, 2018

      Merci Barbara pour ton commentaire! L’article te plait et j’en suis ravie. Je ne pouvais pas rêver mieux! On recommence quand cette aventure ? t’es prête pour te faire arroser de boue ? LOL

  • Evaloha
    février 16, 2018

    Oh la la ça donne clairement envie de sauter dans le premier avion direction le Nordeste ! Cette région a l’air d’être une pépite.
    Nous ne connaissons pas (encore) le Brésil mais tout ça nous tente grandement : les grands espaces, le soleil, l’aventure…
    Bref ça a l’air dingue 🙂 Et tes photos sont sublimes <3

    • Mademoiselle Voyage
      février 16, 2018

      Oh mais Merci pour ton beau message et tous ces compliments!!!!! Cette région est une véritable découverte et j’ai vraiment envie d’y retourner! Je te souhaite d’y aller à ton tour!