Salvador | Le guide pratique pour organiser votre voyage

Salvador | Le guide pratique pour organiser votre voyage

 

Et si vous découvriez le Salvador, ce petit pays d’Amérique centrale qui a longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Trop souvent délaissé, il devient aujourd’hui une destination touristique de choix pour ceux qui recherchent de l’authenticité et un voyage loin du tourisme de masse.

 

 

Ce pays va vous séduire à coups sûrs avec ses paysages volcaniques grandioses, ses petites villes colorées pleines de charme, ses villes coloniales mais aussi sa culture Maya, grâce aux passionnants sites archéologiques. C’est une destination originale à laquelle vous n’auriez même pas pensé !

Je vous invite d’ailleurs à consulter notre article général sur le Salvador pour bien préparer votre voyage

 

  • Vols

Comptez environ 13h30 de vol. Trouvez votre vol pas cher pour le Salvador avec Skyscanner

  • Décalage horaire

moins 8h l’été (fin Mars à fin Octobre) et moins 7h l’hiver. Ainsi, lorsqu’il est midi à San Salvador, il est 19h à Paris et 20h au mois d’août.

 

  • La devise officielle du Salvador est le dollar américain (USD) et non le colón (SVC) qui n’est plus en circulation.
  • Partez avec des dollars américains et/ou retirez du liquide dans les distributeurs (cajeros automáticos) une fois sur place
  • Ayez toujours sur vous des petites coupures (1 $, 5 $ ou 10 $) car les billets de 50 $ US et de 100 $ US ne sont pas acceptés partout et pourraient accroître le risque de vol. C’est aussi toujours plus facile pour les négociations et payer votre nourriture sur les stands de rue.
  • Les cartes de crédit sont plutôt bien acceptées (Visa surtout, MasterCard et American Express dans une moindre mesure), à l’exception des petits commerces et des restaurants de proximité. Ayez toujours avec vous, une pièce d’identité au cas où on vous la demande.
  • Au restaurant, on ajoutera environ 10 % de la note si le service n’est pas compris.
  • Aucune vaccination obligatoire pour les voyageurs en provenance d’Europe
  • Soyez  à jour des vaccinations universelles : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, ROR, hépatite B.
  • Un traitement anti-palu n’est pas nécessaire par contre protégez-vous contre des piqûres de moustiques : la dengue, le chikungunya, le paludisme et le virus zika circulent au Salvador. Les moustiques sont particulièrement nombreux entre juin et novembre (au moment des pluies).
  • Il est plutôt recommandé de boire l’eau en bouteille et de supprimer les glaçons pour éviter les ennuis gastriques !

 

  • Aucun visa n’est exigé pour visiter le Salvador pour les séjours inférieurs à 90 jours.
  • Passeport valide au moins 6 mois après la date de retour.
  • Attention aux formalités d’entrée  si vous transitez par les Etats-Unis.

 

  • Langue parlée: l’espagnol est la langue officielle, les Salvadoriens peuvent parler l’anglais en raison de la forte expatriation aux Etats-Unis. Un des traits de l’accent salvadorien est la prononciation du « s » à la fin des syllabes et devant une consonne, qui se prononce parfois comme un « h » aspiré. L’accent n’est pas toujours facile à comprendre. Plusieurs langues locales sont aussi parlées comme : le kekchi parlé par environ 1 200 personnes, le pipil et le lenca.

 

  • Courant électrique : 110-120 V, 60 Hz. Prenez un adaptateur universel et une prise multiple car les prises, à deux broches plates verticales, sont identiques à celles que l’on trouve aux États-Unis et au Canada.

 

  • Internet: A l’époque où j’y étais soit en 2011, il n’y avait que des cyber cafés ! Aujourd’hui on trouve des zones wifi gratuites dans les centres urbains et commerciaux, les cafés Internet, dans de nombreux hébergements et certains restaurants. Passez par Skype pour vos appels téléphoniques, cela ne vous coûtera rien en wifi !

 

On ne trouve pas au Salvador des auberges de jeunesse faisant partie du réseau Hostelworld. Vous trouverez des auberges indépendantes mais aussi des hostals, à mi chemin entre la pension de famille et la maison d’hôtes. L’offre hôtelière n’est pas très variée et les jolis établissements sont pris d’assaut en haute saison. En passant par nos services, nous avons sélectionné des hôtels classiques mais aussi de charme à l’esprit colonial et quelques lodges pour vous assurer du confort, de l’hygiène, du calme et de l’authenticité.

Comme dans toutes grandes villes, vous trouverez aussi des appartements à louer. Je vous invite d’ailleurs à profiter de notre réduction sur Airbnb si vous le souhaitez.

💰 Profitez jusqu’à – 40€ sur votre réservation Airbnb

 

Une des façons les plus simples et les moins chères de se déplacer c’est le bus. Les liaisons avec les pays voisins comme le Honduas, le Nicaragua, le Guatemala, sont quotidiennes, sûres et abordables.

  • ⚠️ Prendre le bus en Amérique Latine, c’est aussi un moyen de rencontrer et de discuter avec les locaux qui utilisent eux au quotidien, ce moyen de transport. Parmi les sociétés de bus les plus connues, vous avez Ticabus et Platinumcentroamerica. Les tarifs varient davantage en fonction de la classe que de la compagnie et de la distance du trajet.  Attention, aux vols et la sécurité dans les bus.
  • Pour se déplacer entre les villes, vous avez les taxis ou les gros bus scolaires américains, repeints en couleurs criardes. C’est très folklorique, pas cher et pratique, par contre c’est moins confortable pour effectuer de longs trajets.
  • Ne cherchez pas de trains au Salvador, il y en a pas!
  • De nombreuses sociétés de locations de voiture sont disponibles sur le territoire, il est préférable de réserver en avance. L’âge minimum pour louer un véhicule est de 21 ans. Attention, certains locaux peuvent vous surfacturer en ne respectant pas les tarifs mentionnés sur la réservation. Pour ne pas avoir de souci, mieux vaut bien parler espagnol et insister. Trouvez ici votre location de voiture au meilleur prix
  • ⚠️ L’état des routes est globalement correct, soyez toutefois prudent en raison des éventuels nids de poule, du bétail errant et des piétons ou cyclistes sur les voies. Durant la saison des pluies (été), les pistes de terre deviennent souvent compliquées. Eviter bien évidemment de conduire la nuit.

 

  • N’oubliez pas votre permis de conduire international

 

Comparativement au Mexique, la cuisine du Salvador est beaucoup moins épicée, mais aussi bon marché. La base des plats en Amérique Latine se compose généralement de riz, d’oeufs et d’haricots rouges ou noirs, les fameux frijoles. On trouve aussi des bananes plantains (plátanos en espagnol), de la viande (souvent el pollo frito), des avocats et du fromage (queso). Sur les marchés, on trouve une variété de fruits à consommer sans modération.

La spécialité du Salvador est le pupusa, des tortillas fourrées au fromage, aux légumes ou à la viande, je vous en parle dans l’article général du Salvador. C’est très bon, vraiment pas cher mais à ne pas consommer tous les jours sous peine de devenir tout gras ! Vous en trouverez partout, que ce soit au restaurant ou sur les stands de cuisine de rue.

Du côté du Pacifique, vous pourrez goûter aux poissons frais mais aussi au ceviche.

 

⚠️ Concernant la sécurité du pays, je vous en parle plus en détail dans l’article général du Salvador. Il y a certains endroits à éviter effectivement et il faut être vigilant. L’ambassade de France déconseille de prendre les transports en commun locaux et les microbus en raison d’attaques épisodiques et de vols. Je ne sais pas trop quoi vous répondre la dessus car oui j’ai vu des locaux armés avec des longs couteaux et les règlements de compte arrivent vite. Par prudence et pour plus de confort, je recommande de louer les services d’un chauffeur privé avec voiture. Trouvez ici votre location de voiture au meilleur prix

Evitez de circuler de nuit car en plus des risques d’agression, vous devez faire attention au bétail errant et les piétons ou cyclistes non éclairés.

 

De part son climat tropical, et avec une saison des pluies humide, voici une petite liste de choses à prendre dans sa valise en fonction de la saison que vous choisissez :

  • Maillots de bains, chapeau et paréos
  • Sac de plage et tongs pour le Pacifique
  • Des vêtements légers et confortables pour vos excursions
  • Des sandales et une paire de basket
  • Une paire de chaussure adapté pour grimper les volcans ou patauger dans les terrains boueux s’il avait plu la veille
  • Un Kway au cas où
  • Une petite laine pour les soirées plus fraîches après l’averse
  • Un très bon répulsif anti-moustiques, vêtements et peau
  • Des vêtements légers, amples, clairs et couvrants pour la saison des pluies et vous protéger des piqures de moustiques
  • Crème apaisante en cas de piqures sévères
  • Crème solaire haute protection et après soleil

Le Salvador est un pays connu pour son artisanat dans les villages de charme. Vous pourrez ramener des tissus notamment de couleur bleu indigo mais aussi des paniers, des hamacs, du café moulu ou en grain, des poteries, des objets sculptés… Vous pouvez lire notre l’article général du Salvador

Le Salvador se caractérise par un climat tropical et stable au fil des mois. Il est préférable de voyager dans ce pays entre novembre et avril. Cette période vous assure en effet de faibles précipitations, des températures agréables et de très nombreuses journées ensoleillées.

De novembre à avril : c’est la saison sèche, précipitations quasi inexistantes. De janvier à décembre, l’ensoleillement est optimal et assez chaud en avril.  Vous profiterez d’agréables températures aux alentours de 25°C et vous profiterez des plages.

De Mai à Octobre : c’est la a saison humide et des pluies, qui se caractérise par une forte pluviométrie notamment en août.

 

Le coût de la vie au El Salvador est en moyenne inférieur de -42% par rapport à la France mais cela ne veut pas dire que c’est un pays pas cher. N’oubliez pas que la monnaie locale est le dollar américain. L’offre hôtelière est vite limitée donc les prix sont assez élevés surtout en haute saison et tout se remplit très vite. Les billets d’avion pour l’Amérique centrale ont aussi un coût et avoisinent souvent les 1200€/p, aller/retour,  lorsque l’on ne s’y prend pas à l’avance.

La nourriture ne coûte pas grand chose, mais ce qui va faire augmenter un peu votre budget c’est le chauffeur privé. Comptez en moyenne pour 13 jours de voyage avec une voiture et un chauffeur dans les 2500€/p (sans les repas et les activités).

N’hésitez pas à nous consulter pour toutes demandes de devis sur cette destination.

 

 

Notez qu’en tant que créatrice de voyages sur mesure agrée, je vous propose de vous accompagner dans la création de votre voyage sur mesure au Samvador et de vous faire un itinéraire personnalisé et adapté à vos envies. Pour cela, veuillez m’envoyez un email à : contact@mademoiselle-voyage.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.