Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Chine: notre itinéraire de 2 semaines dans la province du Yunnan

Au mois de novembre, je suis partie découvrir le Yunnan, région située dans le sud-ouest du pays à la frontière avec la Birmanie, le Vietnam et le Laos. Retour sur notre voyage de deux semaines dans cette province, considérée comme étant la plus belle de Chine.

 

C’est la deuxième fois que je pose un pied sur le territoire Chinois. Si nous nous sommes pas arrêtés dans le Yunnan lors de notre Tour du Monde en juin 2015, c’est parce que nous venions de passer 25 jours au Vietnam et que nous avions peur de retrouver des paysages similaires. Par conséquent, nous avons directement commencé notre voyage en Chine par le Sichuan puis le Guanxi pour terminer notre périple à Pékin. Ce voyage d’un mois a été une déception car nous n’y avons pas trouvé l’authenticité que nous recherchions, à savoir la Chine d’antan avec ses jolies maisons traditionnelles en bois noir, ses villages authentiques et préservés. Nous avons plutôt découvert une Chine très moderne, chère, où tout est payant, où l’ancien a fait place à d’immenses buildings et projets immobiliers assez fous.

C’est pourquoi, lorsque j’ai appris que j’allais découvrir le Yunnan, j’ai sauté de joie en recevant le programme. Le Yunnan est réputé pour sa grande diversité ethnique et qui dit ethnies dit rencontres potentielles et inoubliables. La Chine compte un total de 55 minorités, dont 25 d’entre elles sont présentes dans la seule province du Yunnan. Les paysages sont variés et la région est essentiellement montagneuse. On y trouve des sommets enneigés, des rizières en terrasses, des lacs et des gorges profondes. La ville moderne de Kunming, la “ville du printemps éternel”, possède de nombreux musées et temples dont le temple coloré de Yuantong.

 

KUNMING, PREMIÈRE ÉTAPE DU VOYAGE

Après plus de 10h de vol et une escale à Chengdu, nous voici arrivés à Kunming, capitale de la province du Yunnan surnommée la ville du printemps éternel, assez poétique comme nom. Située à 1890 mètres d’altitude, bénéficiant d’un climat parfait en raison du lac qui régule sa température, il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. J’avais peur d’être déçue de cette métropole qui compte plus de 3 millions d’habitants mais j’ai été totalement séduite par ses nombreux parcs, ses maisons anciennes et ses ruelles qui nous donnent l’impression d’être dans une toute petite ville chinoise.

Nous n’y sommes restés qu’une journée mais le meilleur moyen de découvrir le vieux Kunming c’est de se lever très tôt pour y voir les vendeuses de petits-déjeuners chinois, les fameux Baozi, ces pains briochés à la viande, fumant sur le trottoir. Perdez-vous également dans les innombrables ruelles animées bourrées de charme, où se côtoient piétons et scooters électriques. Nous y avons trouvé un marché aux puces (ouvert de 9h à 18h tous les weekends) avec des brocanteurs installés sur le sol et des vendeurs de livres. Plutôt chouette! En arpentant la ville, nous nous sommes arrêtés dans un petit parc très charmant pour y contempler des scènes de vie authentiques où les locaux s’échangeaient des pigeons, des cages et autres petits oiseaux.

Juste en sortant de notre hôtel, on est tombé dans ce petit quartier qui pourrait s’apparenter aux Hutongs de Pékin. Le hutong est un ensemble constitué de passages étroits et de ruelles. Cet endroit assez petit est très charmant car il possède une vielle pharmacie assez réputée, de vieilles échoppes, des petits restaurants où sont faits dans la rue, devant vous des Jiaozis (ces raviolis fourrés qui ressemblent à des Gyozas). Nous vous conseillons de vous y balader pour prendre la température de la ville!

Le célèbre marché aux fleurs et oiseaux situé entre Jjinxing Street et Guanghua steert est un petit marché local où vous trouverez non seulement des fleurs et des oiseaux mais aussi des poissons, des reptiles, des serpents; des animaux domestiques, des vêtements ou encore des antiquités. C’est le marché de souvenirs et bric à brac en tout genre qui a perdu de son charme et qui peut nous déranger lorsqu’on se rend compte que tous ces animaux sont entassés les uns sur les autres et que certains sont peints!

Prenez le temps de flâner autour du Lac d’Émeraude, l’un des plus beaux parcs de la ville de Kunming et de vous arrêter au plus vieux temple bouddhiste de Kunming, le temple de Yuantong.

Nous avons testé l’hôtel Moon & Chalice . C’est un tout nouvel établissement situé en plein cœur du vieux quartier de Kunming, à l’allure d’hôtel parisien branché, assez étonnant pour une grande ville chinoise. La décoration est soignée et contemporaine, les chambres sont spacieuses, très confortables et la literie est très bonne bref c’est un joli coup de cœur pour bien commencer ce voyage et prendre ses marques. L’hôtel donne directement sur un quartier très agréable et une rue animée où se côtoient l’ancien et le moderne.

Pour ceux qui veulent se faire plaisir, j’ai également repéré un petit hôtel boutique le Silver Chest boutique Hotel entre Guanghua Street et Wenming Street ou pour les plus petits budgets, vous avez l’auberge Lost garden guest house, tout en bois situé près du quartier du Lac d’Emeraude.

Nous avons déjeuné dans une maison traditionnelle chez Lao Fang Zi. Le cadre est très joli et la nourriture divine. Commandez plusieurs petits plats à partager entre vous comme ça vous goûtez à tout. Comptez 50RMB/p (env 6,50€) pour un très bon repas. Le soir, rendez vous dans le quartier de Xiang Yun Jie croisé avec Baoshan Street. J’ai cru être dans un quartier à Tokyo! Il y a plein de restaurants sympas et nous avons choisi le Grandma’s kitchen (HuaZhe) (40 RMB/p). Il n’est pas facile à trouver car il porte également le nom de Waipo Weidao et se trouve à l’étage d’un ensemble de restaurants Xiang Yun Mei Shi Cheng donc levez les yeux! La nourriture est encore une fois succulente.

La ville est moderne donc elle regorge d’une multitude de cafés. Vous pourrez en tester plusieurs comme Mr Kun sur Qianwang street (belle devanture en bois) mais aussi le café Lazy dans le District de Wuhua. Je l’avais repéré pour son architecture très chinoise et contrastée au milieu de cette grande ville. D’autres cafés sont regroupés en masse sur Guanghua street, entre Wenming Street et Duanshi Street.

De l’autre côté du Lac d’Émeraude, Margot de youmakefashion nous a conseillé de tester le café As You Like. C’est un lieu vraiment inattendu et pas évident à trouver! Le café est dans une toute petite ruelle entourée de murs de briques et de barbelés, juste derrière l’avenue principale. A première vue, j’ai eu le sentiment de m’enfoncer dans une rue coupe gorge mais cette petite maison de poupée est vraiment sympa et cocooning. On a savouré un délicieux smoothie au chocolat et une bonne pâtisserie. Les pizzas y sont apparemment réputées et délicieuses. Un endroit que je vous recommande même pour travailler ou vous relaxer car il y a plein de petits canapés à l’étage. Comptez 5€/p pour une boisson et une pâtisserie.

Juste à côte de As You like, on a repéré le restaurant Origin Club sur Wenlin Street, non loin de Hong Dou Yuan, un endroit un poil branchouille mais qui nous avait l’air fort sympathique!

LA FORET DE PIERRES DE SHILIN

A 1h30-2h de route de Kunming, se trouve la très belle forêt de pierres de Shilin. Ce parc de plus de 8 hectares comporte des sommets karstiques en calcaire formés il y a 270 millions d’années. A première vue, je n’étais pas emballée par l’endroit car l’entrée du parc est très propre, bien aménagée, encore une fois fait pour les touristes mais finalement en s’enfonçant dans les nombreux sentiers, on peut se promener dans des formations naturelles assez vertigineuses où certains pics atteignent jusqu’à 30 mètres de haut. Le paysage pourrait ressembler à un décor de film avec tous ces labyrinthes de pierres. N’hésitez pas à vous perdre et sortir des chemins balisés car c’est une belle balade à faire qui nécessite au moins 2h à 3h de marche. Nous nous sommes aventurés jusqu’au premier point panoramique qui vous donnera un bel ensemble sur cet immense site.

Nous vous conseillons d’éviter les weekends et de partir tôt de Kunming pour éviter la horde de touristes venus en masse principalement l’après midi.

Entrée Forêt de Pierre – 130 RMB/p + 25 RMB/p (navette pour gagner du temps)

LES RIZIÈRES EN TERRASSE DE YUANYANG

Depuis Kunming, il faut compter 7h à 8h de route pour rejoindre un très beau site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, les célèbres rizières en terrasse de Yuanyang. Comme cela fait une grosse journée de route depuis Kunming, nous vous conseillons de la couper le matin, avec la visite de la forêt de pierre à Shilin.

Yuanyang, c’est la région des minorités Yi et Hani mais aussi des marchés colorés et c’est sans aucun doute pour moi mon gros coup de cœur du Yunnan. Les rizières sont incroyablement belles, sculptées sur différents niveaux dans les montagnes par la minorité Hani, habitant la région depuis plusieurs siècles.

 

JIANSHUI ET TUANSHAN

A 4h de route des rizières se trouve Jianshui réputée pour ses poteries en terre rouge. Cette jolie ville au sud de Kunming dévoile une beauté d’architecture traditionnelle qui m’a totalement séduite! Cette ville se prête aisément à la flânerie, au magasinage et au repos. Elle est réputée pour le temple de Confucius, le deuxième plus grand en Chine après celui de Qufu mais aussi pour les jardins zen et bien entretenus de la famille Zhu et la grande porte rouge Choayang datant de 1389 qui marque l’entrée de la vieille ville. Sur le bas de la tour se tient un petit marché aux oiseaux tandis que l’étage de la tour abrite un salon de thé. C’est une très jolie découverte qui se visite aussi bien de jour comme de nuit. On s’est laissé tenté par une balade nocturne pour photographier les scènes de vie.

Côté ouest de la ville, on découvre dans un tout petit quartier, des fabriques de Tofu, l’une des spécialités de Jianshui. A travers les portes boisées et les fenêtres ouvertes, on y voit les techniques et l’on comprend que l’eau du puit sert à fabriquer le tofu pour toute la ville.

A 20 minutes de route de Jianshui, se trouve le très beau village de Tuanshan resté authentique et préservé. On a aimé ces bâtisses traditionnelles aux toits gris, ces étudiants qui venaient chercher de l’inspiration pour leurs peintures, son jus de grenade, ses petites boutiques de déco. Vous pouvez y consacrez facilement 2h à sillonner dans les petites ruelles et les temples.

Nous vous conseillons de loger dans une magnifique maison typique chinoise au calme et très située, l’hôtel Xiu Ju Xian Ting

En arrivant à Jianshui, on a testé Chez Lin, un restaurant où l’on paye des tickets à l’entrée en fonction des plats que l’on choisit. Une fois la sélection faite, on les retire directement en cuisine donc c’est très convivial et très bon. Goûtez les pâtes froides, le tofu et d’autres soupes délicieuses. L’endroit est joliment décoré et peu onéreux, environ 1€ le plat. Le soir, nous avons déniché une petite adresse trouvée un peu par hasard pour boire un verre, chez Xi Men twelve flavours workshop, non loin de notre hôtel. (comptez environ 4€ le repas)

  • Entrée Temple de Confucius à Jianshui– 40RMB
  • Entrée Jardin famille ZHU– 35 RMB
  • Entrée village Tuanshan– 35RMB

 

XIZHOU ET LA VALLÉE DE DALI

Après 4h de route route et 2h de train, nous avons posé nos valises dans le charmant village de Xizhou non loin de Dali. Xizhou c’est une étape encore une fois coup de cœur car le village est beaucoup moins touristique et prisé que la ville de Dali. Si on divise le village en deux, on trouve d’un côté de la place, un atelier de broderie sur fil de soie dans une petite ruelle cachée mais aussi un grand marché authentique qui grouille où l’on vient flâner pour acheter du poivre de Sichuan, des épices, des fruits et légumes mais aussi des bijoux en argent. Puis de l’autre côté, une fois passé la jolie place et l’arche chinoise, on découvre une partie de la ville plus moderne mais en même temps traditionnelle, avec une longue ruelle pavée abritant des petits coffeshop mais aussi des boutiques absolument bien décorées, vendant des produits locaux et naturels, des parfums d’ambiance et des souvenirs. Xizhou est un petit havre de paix qui mérite une pause de quelques jours. Nous en avons profité pour emprunter les vélos de notre hôtel et nous rendre autour du Lac, découvrir la campagne avoisinante et des petits villages sous un beau soleil.

A l’inverse, Dali, la capitale touristique des minorités Bai est beaucoup plus touristique. Le vieux Dali a du charme mais il faut sortir des grands axes et se perdent dans les ruelles perpendiculaires.On y a découvert l’église catholique en forme de temple, plutôt original mais aussi le Temple des 3 Pagodes, le plus gros temple bouddhiste surplombant la ville. Le lieu est immense et se visite soit à pied, soit en empruntant la navette à l’aller et la marche au retour.

Une partie du groupe a choisit de découvrir pendant ce temps la montagne Weibaoshan ou Weibo à 2500 mètres d’altitude. La randonnée était assez physique car elle emprunte pas mal d’escaliers mais elle est assez bien balisée. Il faut compter 2h30 de route pour se rendre à cette endroit. Comptez 3h de randonnée aller retour avec la pause repas en mode pique-nique.

Nous vous conseillons cette vieille maison traditionnelle réhabilitée en hôtel, le Linden Center tenue par Brian, un américain qui vit en Chine depuis 1984 et qui travaille avec le gouvernement pour soutenir la préservation des lieux et conserver la culture chinoise.

Vous pouvez tester un des restaurants de la place central, ils se valent quasiment tous. Attention, la majorité des locaux ne parle pas anglais donc on fait comme on peut! Pensez à goûter la spécialité locale vendue sur la place centrale du village, le Xizhou Baba, une galette locale délicieuse ressemblant à une pizza. Le soir, réservez à l’hôtel Linden, « les nouilles qui traversent le pont ». Il s’agit d’une fondue chinoise servie avec des accompagnements à préparer soi-même, c’est juste un régal. Comptez environ 9€/p

A Dali, nous avons testé le midi, à deux pas du temple Wumiao, le buffet à volonté végétarien Yiran Tang, à seulement 0,60€/personne. Ici pas de gaspillage, on mange tout ce qu’il y a dans le bol! Nous avons également goûté à quelques spécialités de rue comme la brochette au fromage fondue et une gaufre enrobée de chocolat et friandises… un peu écœurant!

Sur la terrasse de l’hôtel Linden Center pour une vue à 180 degrés sur le paysage rural.

Entrée temple des 3 Pagodes : 9€/p / bus 4€/p soit 110 RMB

 

LES GORGES DU SAUT DU TIGRE

La Chine est impressionnante car elle dispose de grands espaces et des chemins de randonnée qu’on ne soupçonne pas mais qui font partis des plus beaux du monde. C’est le cas des célèbres Gorges du Saut du Tigre à 2500 mètres d’altitude dans les contreforts de l’Himalaya. Ces gorges, c’est: 16 km de long, 900 mètres de dénivelé, 2000 mètres de profondeur, deux montagnes le mont Haba (plus de 5300 mètres d’altitude) et le mont Shanzidou (plus de 5500 mètres d’altitude) et 30 mètres cube d’eau débités chaque seconde du fleuve Yangzi. Mais pourquoi les Gorges du Saut du Tigre ? car selon la légende chinoise, un tigre aurait enjambé le fleuve Yangzi en effectuant un saut de 30 mètres, depuis un énorme rocher situé tout au fond du canyon.

Les Gorges du Tigre peuvent se faire soit sur 2 jours de marche à raison de 6h de marche par jour soit se faire comme nous l’avons fait, sur une après-midi, en empruntant une partie des sentiers pendant environ 2h30 de marche, jusqu’au refuge à mi chemin plus connu sous le nom de « halfway ». La balade est très belle, les sentiers sont très facile d’accès sans aucune difficulté particulière. Les paysages sont vertigineux et à couper le souffle!

Au tout début de la randonnée se trouve la Jane’s Guest House, une auberge sommaire qui distribue des cartes de trek et la Tea Horse Guesthouse. Vous pouvez y laisser le sac à dos et le récupérer à la fin du trek. Comptez environ 35 yuans le lit en dortoir de 6. Sinon vous pouvez dormir à mi parcours à Halfway Guest House. C’est ici que nous avons bu un verre sur la terrasse, face au magnifique panorama sur la gorge. Comptez40 yuans le lit en dortoir de 6.

Vous pouvez déjeuner la Tea Horse Guesthouse au départ de la randonnée.

Si vous voulez goûter quelque chose de local, arrêtez-vous au Halfway pour découvrir l’étrange thé au beurre de Yak. Visuellement et gustativement, cela ressemble étrangement à une soupe au champignons !

Entrée site des Gorges du Saut du Tigre– 45RMB (environ 5€/p)

 

SHANGRILA, AUX PORTES DU TIBET

Shangri-la, un nom qui m’a toujours fait rêver et qui invite au voyage. Nous y sommes enfin dans cette région de haute montagne, touristique et à quelques kilomètres seulement à la frontière du Tibet. Appelée Zhongdian jusqu’en 2001 , la ville de Shangri-La se situe à 3200 mètres d’altitude et ressemble à un village de montagne avec ses belles devantures travaillées et ses poêles à bois fumant. A première vue, la vieille ville m’a donnée le sentiment d’arriver dans un village fantôme car je n’ai vu que très peu d’habitants et seulement quelques boutiques de souvenirs ouvertes. Malgré tout, on ne peut qu’adorer cette authenticité et cette architecture typique. En creusant davantage, on nous apprend que la ville a été quasiment reconstruite suite à un incendie, qui a ravagé en 2014 une grosse partie de la ville. Du coup, en sachant cela, Shangri-La reste jolie mais perd de son charme… tout est finalement fait pour accueillir principalement les touristes chinois et c’est dommage!

Il y a tout de même quelques sites immanquables et des paysages impressionnants comme le monastère Tibétain Songzanlin considéré comme un monastère traditionnel bouddhiste, l’un des monastères les plus importants du Yunnan où vivent plus de 700 moines. Il ne faut pas hésiter à y aller tôt pour apprécier les lumières du matin et les couleurs doré du temple qui se reflètent dans l’eau. La balade débute par le Lac sur des passerelles en bois pour se terminer par l’entrée du monastère où vous attendent 200 marches pour arriver au sommet. Avec l’altitude, l’effort est plus important et physique. Le site est magnifique, silencieux et recouvert d’or. Le travail des peintures et des ornements est incroyable! Attention, les photos sont interdites dans les temples car il y a souvent des moines qui viennent prier.

Vous pouvez dans l’après midi vous balader autour du Lac Napa pour apercevoir quelques yaks, chevaux et cochons en liberté ou grimper à pied sur la colline au Temple de 100 poulets (Bai ji Si Temple) pour admirer d’en haut, ce panorama qui donne sur la ville. Non loin de notre hôtel, à seulement 5 minutes à pied, vous avez le plus grand moulin à prières de Chine. Saviez-vous qu’il faut au moins être une dizaine de personnes pour réussir à le faire tourner ?

Côté rencontres, costumes traditionnels et dépaysement, il faut absolument faire un tour au marché de Shangri-La située en ville sous une immense halle, c’est une expérience à part entière. On y retrouve des fruits et légumes, des ustensiles de cuisine mais surtout des allées dédiées à la viande de Yak! mes sensibles s’abstenir! J’ai vu une femme nettoyer une tête de Yak dans un sceau d’eau rouge, des bouchers découper des têtes, des queues, des entrailles et j’en passe! C’est un lieu qui grouille de monde où les scènes de vie sont géniales, un endroit parfait pour les photos. Enfin pour les amoureux des paysages et des sensations, je vous invite à prendre le téléphérique pour atteindre la montagne Shika à 4500 mètres d’altitude! La montée dure environ 40 minutes et une fois arrivés au sommet, vous avez de longues passerelles en bois déjà tracées et parfaites pour les prises de photo. Je n’ai pas ressenti l’effet de l’altitude mais sachez qu’il a fait très froid en haut, un bon -10 degrés ressenti!

Si vous souhaitez faire un peu de shopping, rendez-vous la China post dans une ruelle où vous avez plein de petits commerces qui vous vendent des pierres, des tissus et d’autres souvenirs.

Je ne sais toujours pas trop quoi penser de Shangri-La à l’heure où j’écris ces lignes car même si j’ai adoré l’architecture de la ville et quelques endroits, j’ai également ressenti quelque chose qui n’était pas aussi authentique.

L’hôtel boutique Arro Khampa dans le vieux Shangri-La est une petite merveille. Le coin cheminée est juste parfait et leur thé au gingembre est divin. La décoration est très soignée dans un esprit chinois moderne. Si vous recherchez le confort et les traditions, ce sont deux adresses à ne pas manquer.

Nous avons testé plusieurs adresses: le huksum Kitchen qui fait aussi bar à chat pour goûter au hotpot (BBQ) à partager (viande de Yak à goûter et bière locale la Shangri La). Pour un très bon burger de Yak, direction le Flying Tiger, un restaurant assez connu, tenu par deux Français sympathiques. Je vous conseille aussi le Kailash restaurant, le Ge La Xia can ba sur Beimen Road et le Three Brothers (pas loin du Shangri-La Royal Boutique Inn) dans la vieille ville pour découvrir les momos une spécialité locale.

Il y a plusieurs cafés sympas et parfaits pour se réchauffer comme le Karma Café & Lodge. Tout autour de l’hôtel Arro Khampa se trouvent plein de cafés.

Entrée Monastère de Songzanlin– 90RMB (env 15€)

Télécabine pour monter au sommet de la montagne Shika – 200RMB

Moulin à prières de Chine: accès gratuit

LIJIANG ET BAISHA

A 3h de route de Shangri-La se trouve Lijiang, avant dernière étape de notre voyage. La ville est connue pour son grand parc qui abrite un joli pont blanc chinois offrant une belle vue sur la montagne enneigée du Dragon de Jade. Allez-y en fin de journée pour le coucher de soleil sur le lac, les couleurs automnales y étaient magnifiques. La ville de Lijiang est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Au tout début en arrivant ici, je n’ai pas forcément aimé cette ville car j’ai eu l’impression que c’était une ville totalement crée pour le tourisme. Mais en m’enfonçant dans la vielle ville et en empruntant les petites ruelles perpendiculaires, j’ai commencé à me plaire ici. L’architecture est très typique et grisée, on trouve de nombreuses échoppes vendant un peu de tout et souvent la même chose: souvenirs, fruits, glaces, thés… Je vous conseille également de visiter le Mufu Palace qui se trouve dans la vielle ville, la vue est plutôt pas mal et les jardins assez zen et reposant.

Si vous avez un peu de temps devant vous, dirigez vous vers Baisha, au nord de Lijiang. Ce petit village a énormément de charme car il est paisible et beaucoup beaucoup moins fréquenté que Lijiang. De nombreuses maisons traditionnelles chinoises bordent les ruelles pavées et certaines sont aménagées en de nombreuses échoppes d’antiquité ou vendant des objets faits main. Nous avons pu rentrer dans la cour de l’école de broderie sur soie de la famille Mu. Le travail est remarquable!

Nous vous conseillons l’hôtel Arro Khampa by Zinc Journey du même groupe que celui de Shangri- La situé en dehors du centre ville de Lijiang. Ce petit havre de paix est très moderne et la déco est toujours aussi réussie. Mention particulière pour le très beau patio et ses bassins ainsi que le coin zen pour boire un bon thé.

Dans les ruelles perpendiculaires de la vieille ville, on a commandé une multitude de plats à partager mais aussi à l’hôtel.

Assis sur une terrasse, dans les hauteurs de la vieille ville au Yuegulou Bar

Entrée Étang du Dragon Noir– 80 RMB (env 10€)

Entrée Résidence des Mu Lijiang– 40 RMB

 

CHENGDU ET RETOUR EN FRANCE

Nous nous sommes rendus à Chengdu pour prendre notre premier vol de retour pour la France. Nous en avons donc profité pour découvrir le centre de recherche des pandas. Nous vous donnons notre avis sur cette demi journée en compagnie de ces animaux, emblématiques de la Chine. Retrouvez notre article sur les pandas.

 

 

Le Yunnan est un véritable coup de cœur à tous les niveaux. Je ne pensais pas retourner un jour en Chine mais je ne regrette d’avoir accepté cette collaboration qui m’a donnée envie d’explorer d’autres régions du pays. Pour toute demande de devis pour que je vous organise un voyage sur mesure dans cette région, vous pouvez m’envoyez un email à contact@mademoiselle-voyage.fr

 

 

 

Cet article est notre ressenti et notre expérience. Ce voyage fut possible grâce à une collaboration avec China Roads que nous remercions pour leur invitation et cette découverte.

signature

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No Comments Yet.