5 conseils pour fêter le festival de l’eau en Birmanie

5 conseils pour fêter le festival de l’eau en Birmanie

Bienvenue à Yhingyan, le festival de l’eau ou comment célébrer le nouvel an Birman. Comment vous décrire le water festival appelée aussi le festival de l’eau?

 

Imaginez vous une bataille d’eau géante, où les enfants ont le droit d’arroser tous les gens qui passent devant eux au bord de la route. Les plus âgés quant à eux, passent leur journée à défiler dans la benne de camion, type utilitaire, à se faire arroser et à aller voir des concerts où des jets d’eau projetés depuis la scène les attendent. Le tout pendant 4 jours, dans une ambiance des plus conviviales…Bienvenue dans un festival unique au monde!

Cette fête est avant tout une célébration religieuse bouddhiste qui annonce le nouvel an au Myanmar. L’eau ici est un symbole de purification, aussi, les birmans s’en donnent à cœur joie pour vous arroser…

Nous avons fait le choix de célébrer cette fête à Mandalay car c’est la ville par excellence pour le Water festival mais vous pourrez célébrer cette fête dans tout le pays, à Bagan, Yangon mais aussi dans les plus petites villes.

Beaucoup de Birmans y viennent  le temps du festival, aussi pensez à réserver votre hôtel et tes transports pour y être à temps car tout est plein plusieurs semaines avant et les prix grimpent un peu! (rendez vous ci dessous pour nos petits conseils)

Au bord de l’Ayeyarwaddy River, le fleuve traversant la ville, sont installées plusieurs scènes immanquables où les chanteurs les plus célèbres du pays viennent se produirent dans une ambiance délirante. Sur la rue devant ses scènes, les camions, motos, piétons défilent sous les jets d’eau projetés depuis la scène. Ici c’est une vraie pataugoire!

L’ambiance est garantie mais mieux vaut ne pas avoir peur de la foule, car par moment, la densité de personnes avec des jeunes alcoolisés, peut provoquer des mouvements de foule…donc attention! J’en ai fait les frais et je me suis retrouvée coincée dans une foule qui dansait le pogo…horrible !

Ce festival nous donne l’occasion de voir des scènes assez loufoques avec des gens dansant à longueur de journée seuls, les pieds dans l’eau, ou avec des jeunes déguisés de manières androgynes…

Une fois vue cette partie plutôt sportive du festival, nous nous promenons dans les rues à la recherche de jeunes enfants jouant avec l’eau. Car, c’est également la grosse fête pour eux et ils n’ont peur de rien préparez vous!

Les enfants sont postés au bord des routes, devant chez eux et attendent le passage de voitures, de motos, de cyclistes et de quelques touristes…pour les arroser à coup de sauts d’eau.

Alors, lorsque vous commencez à jouer et avec eux, vous en faites les plus heureux des enfants et leurs sourires affichés durant ses 4 jours est un vrai plaisir!

Le plus drôle dans cette histoire, c’est que ce sont généralement les parents ou les plus grands qui alimentent leurs réserves en eau. Ils n’ont plus qu’à profiter et les anciens se reposent, reculés dans leur petit magasin…

Nous avons donc passé plusieurs moments à faire comme eux, à les arroser, à se faire arroser et à arroser ensemble tous ceux qui passaient devant nous.

Nous sommes redevenus les enfants que nous étions (et que nous sommes encore parfois) le temps du Water festival!

 

Pour répondre à la question que vous pouvez peut-être vous poser: mais d’où vient toute cette eau ?

Rassurez vous, c’est l’eau de la rivière qui est pompée et ce n’est surtout pas de l’eau potable! Vous vous doutez bien que dans un pays comme le Myanmar, l’eau est un bien précieux et hors de question de le gaspiller inutilement. A l’aide de générateur, les locaux pompent l’eau des cours d’eau, rivières, petits lacs… cependant certains villages ne célèbrent pas cette fête car l’eau est préservé pour les besoins primaires.

Pour nous, ce festival nous aura permis de partager de superbes moments avec les locaux, de nous faire plaisir et de vivre, un des festivals les plus sympas qu’il nous ait été de faire.

Saches que cette fête est la plus importante de l’année et elle est célébrée un peu partout en Asie comme au Laos et au Cambodge et porte un nom différent. En effet, en Thaïlande, elle se nomme Songkran et célèbre également le nouvel an Thaï.

 

Nos précieux conseils pour bien préparer le festival

 

 

1/ Arrivez plusieurs jours avant la fête

Renseignez-vous bien sur les dates de Thingyan avant d’arriver au Myanmar. Si vous souhaitez profitez pleinement de la fête, en gardant vos affaires au sec et en évitant les désagréments, je vous conseille de choisir dans un premier temps votre ville d’arrivée (Bagan, Yangon, Mandalay) et d’arriver à votre hôtel un ou deux jours avant les festivités. En effet les hébergements sont quasi pleins et je vous vois mal arriver avec votre sac à dos ou votre valise à la recherche d’une guesthouse. Pourquoi ? car vous serez forcément arrosé et personne ne vous épargnera…ils n’attendent que ça d’arroser les petits touristes novices 🙂 et nous savons de quoi nous parlons !

2/ Évitez de prendre les transports locaux

Durant cette période, de nombreux Birmans ont réservé à l’avance les transports en commun afin de rejoindre leur famille dans les 4 coins du pays et célébrer le nouvel an. Il est donc déconseillé de prendre les transports durant cette période (la solution est de louer une voiture si tout est plein) . De vous à moi, nous avons rencontré des difficultés à nous rendre à Bagan, une semaine avant le festival car plus de place dans les trains…les bus ont été réservés un mois à l’avance donc nous avons du prendre un train de nuit de 20h (et quel train !!!) pour être à temps à Bagan et suivre notre programme !

3/ Protégez vos affaires dans des sacs étanches de plongée

Durant Thingyan, Birmans et touristes s’aspergent d’eau en continue durant plusieurs jours! Eau chaude, eau glacée tout y passe !!! Mais les locaux ont pensé à tout : votre portable peut être mis dans une pochette en plastique que vous portez autour du cou. Vous en trouverez à tous les coins de rue pour la maudite somme de 1 euro et c’est super pratique pour protéger vos papiers, carte de crédit…Vous serez trempé je vous le garantie alors soyez prévoyant! Nous, nous avions également opté en plus pour un sac étanche à porter en bandoulière (acheté avant notre départ en France) idéal pour mettre réflex, cameras, crème solaire… sans que vos biens personnels de soient touchés ! Ces sacs s’achètent chez décathlon pour environ 15 euros.

Nous nous sommes faits quelques frayeurs lorsque les lances à eaux arrivent sur vous et vous aspergent pendant quelques minutes…nous avons prié pour que ce sac étanche le soit à 100%…résultant ? Ultra satisfaisant !

4/ On s’habille léger pendant le festival

Le festival est souvent célébré en avril et à ce moment là il fait assez chaud et humide ! (Même si pendant le water festival, les températures sont souvent moins élevées que les autres jours du mois d’avril…) Il est impossible de rester au sec durant le festival de l’eau. Il vaut mieux porter des vêtements qui sèchent vite tels qu’un pantalon fluide en lycra ou short, débardeur, un maillot de bain en dessous et des tongs !Cela vous évitera de vous sentir lourd une fois mouillé, d’entendre des couinements sous vos baskets et d’abîmer vos vêtements car vous marchez sur des routes mais aussi dans la boue lorsque vous êtes en campagne.

5/ On fait attention à son corps et ses yeux surtout!

Et oui c’est très sympa de s’amuser avec les locaux à s’asperger d’eau mais parfois l’accident est vite arrivé. Sachez que durant la fête de l’eau, la plupart des enfants se fournissent en pistolet à eau pour arroser les passants! C’est très amusant mais c’est également dangereux. Je me suis reçu par un petit garçon un jet d’eau directement dans les yeux…plus de peur que de mal!

De plus si vous êtes un peu téméraire comme moi, vous irez forcément dans la foule pour vous faire arroser. Vous risquez de sentir à ce moment la, les mains baladeuses des locaux souvent bourrés, qui viennent vous toucher les parties du corps ! Sous l’énervement, vous perdez vos tongs dans l’eau et vous vous faites écraser car une bonne partie des locaux veut sortir de la fosse au plus vite! Une expérience pas de tout repos…je dirai même épuisante !

Pensez également à prendre dans vos bagages de bons médicaments pour les maux de tête et les problèmes gastriques car avec la climatisation forte, la chaleur et les sceaux d’eaux glacés, vous risquez de tomber malade.

8 Commentaires

  1. MARJORIE
    / 22 h 46 min

    Merci pour ces informations !

    Alors, non justement, impossible de trouver des billets de bus sur les sites en ligne, pour toute la période du 4 au 22 avril environ !

    C’est pour cela que je cherche à définir si je dois réserver des billets d’avion internes dores et déjà, et si oui pour quelles portions de trajet…
    Du coup, après avoir lu l’article « 11 lieux », j’aurais quelques questions complémentaires, si ce n’est pas trop abuser 🙂 !
    – Quelles étaient les dates de votre circuit en Birmanie ?
    – Etes-vous arrivés à Mandalay le 1er jour du Water Festival?
    – Pour faire les trajets de bus vers le Mont Popa, Monywa et Mandalay, avez-vous eu des problèmes pour avoir des billets? Les aviez-vous réservés sur place en arrivant à Bagan?
    – Avec quel moyen de transport avez-vous visité les anciennes capitales autour de Mandalay ?
    – Comment avez-vous fait le trajet de Mandalay à Pyin-Oo Lwin, et le retour de Hsipaw à Mandalay?
    – Aviez-vous réservé votre billet d’avion Mandalay – Heho avant votre départ pour la Birmanie?
    – Pour les trajets en voiture vers Kakku, Pindaya, et Kalaw, aviez-vous réservé la voiture avec chauffeur avant votre départ pour la Birmanie?
    – Et pour le bateau vers Loikaw, avez-vous pris les billets sur place sans problème?

    Désolée, j’espère que ça ne fait pas trop interrogatoire !!
    Mais c’est qu’avec ce Water festival, j’ai du mal à discerner les transports qu’il faut absolument anticiper avant de partir, et ce qui pourra se gérer sur place…

    Merci encore !!

    • Mademoiselle Voyage
      / 0 h 46 min

      Bonjour Marjorie

      Effectivement il y a beaucoup de questions! En même temps je vais reprendre certains de mes articles car je n’ai pas tout précisé donc il faut que je rajoute beaucoup de choses!
      Les dates du voyage du 8 au 01 mai:

      arrivée Yangoon-Bagan- Mont Popa (en voiture)-
      Bagan – Monywa en bus public.

      Moniwa– Mandalay en voiture-Visite Ava – Sagaing – Amarapura- Visite Mandalay et fête de l’eau
      Mandalay – Pyin Oo Lwin en voiture

      Pyin Oo Lwin – Naung Pain en train (Gokhteik Viaduct). Naung Pain – Hsipaw en voiture.Trekking aux villages à Hsipaw pendant 2 jours
      Mandalay – Heho par vol. Heho – Kakku – Taunggyi en voiture-

      Taunggyi – Pindaya – Kalaw en voiture-Trekking Kalaw – Inle (3 Jours / 2 nuits).
      Inle – Sagar – Phekhone en bateau. Phekhone – Loikaw-Kyaing Tong – Tachileik

      Les billets d’avion étaient réservés avant le départ oui car ce sont des petits vols donc souvent pleins! Nous avions un chauffeur réservé pour toutes les étapes. Pour le bateau à Loikaw, tout était réservé via notre prestataire… je ne sais pas s’il est possible de réserver sur place car nous étions les seuls sur le lac en direction de Loikaw! On a croisé mais personne!!!!
      La partie femmes girafes a été faite sur mesure en fonction de nos attentes.

      J’espère que tu auras plus de détails par rapport à ton parcours. En attendant je vais faire un article sur l’itinéraire car ca sera plus facile pour tout le monde!

      Bises

      • Marjorie
        / 1 h 10 min

        Merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’apporter toutes ces précisions, c’est top !!!
        Je vais étudier tout ça avec attention… 🙂

  2. Marjorie
    / 18 h 49 min

    Bonjour !

    Je vais également passer des vacances en Birmanie pendant le Water festival cette année. J’y serai du 8 au 24 avril.

    J’ai compris que les bus ne fonctionnaient pas pendant le festival.
    Mais en cherchant sur des sites de réservation en ligne de tickets de bus, je m’aperçois qu’il est impossible d’en réserver, même pour les jours avant et après, de tout début avril, jusqu’au 22 avril à peu près…

    Je vois que vous avez fait un trajet en train, mais c’était pour relier quelles villes?
    Quel était votre circuit avant, pendant et après le festival?
    Pendant combien de jours était-ce vraiment « la galère » pour se déplacer?

    Hormis les grands trajets pour relier les principales villes, était-ce difficile de trouver des moyens de locomotion pour se déplacer dans et autour des villes (taxis, scooters,…etc) ?

    Avez-vous réservé vos moyens de transport au jour le jour pendant le festival, ou bien aviez-vous anticipé ?

    Je vous remercie par avance pour votre aide !

    Marjorie

    • Mademoiselle Voyage
      / 10 h 39 min

      Bonjour Marjorie, super choix de destination! Si vous avez trouvé des bus tant mieux car peut etre que les choses ont changé en 2 ans? En tout cas les transports sont très prisés donc les places se vendent vite! Nous il ne restait plus que le train pour Bagan, tout le reste était vendu!
      Nous avons pris le train de Yangoon à Bagan et de PYIN OO LWIN à Hsipaw. Le circuit est commme indiqué dans l’article 11 lieux pour réussir la Birmanie, c’est dans l’ordre.
      Pour nous c’était galère de se déplacer pendant le festival de l’eau car c’est la fête nationale donc beaucoup rentrent chez eux!

      Pour se déplacer dans les villes, nous avons parfois pris des motos taxis et avions une voiture avec chauffeur pour faire ce que nous voulions, quand nous voulions. Du coup pendant le festival, nous avons pu nous déplacer dans des villages et fêter le festival de l’eau de différentes manières :). Parfois les villes sont petites donc les déplacements se faisaient à pied…

      Belle journée

  3. Anais
    / 12 h 55 min

    Bonjour, nous partons du 6 au 20 avril en birmanie en plein de le nouvel an. Nous avons peur de ne pas pouvoir faire notre itineraires. Est ce qu’il y a tous de meme des bus de disponible et des hotels de libre pendant cette periode entre le lac inle-mandalay-bagan et yangoon car si nous sommes bloques toutes la semaine au meme endroit nous ne pourrons pas vour tous ce que nous voulons.
    Qu’en pensez vous? Merci d’avance.
    Anais

    • Antoine
      / 20 h 21 min

      Bonjour Anais désolée pour mon retard! Je me rappelle que pour le nouvel an Birman, nous avons failli ne pas avoir de train, quelques jours avant la date d’arrivée car tout était réservé davance! c’était l’horreur!!!! plus de bus de disponibles donc nous avons du prendre le train local (trouvé in extremis) pendant une nuit pour nous rendre à Bagan puis continuer notre route car nous voulions fêter le festival de l’eau dans une grande ville. Moi je vous conseille vivement de réserver vos transports et hôtels pour vous éviter d’être bloqués quelques jours et de ne plus avancer sur votre parcours. Durant cette fête tous les locaux retournent dans leurs familles donc c’est la folie!!

    • Pauline
      / 22 h 09 min

      Salut Anais, je serai seule et en sac à dos au Myanmar du 5 au 18 avril. J’ai un peu peur de galerer toute seule.. Vous avez déjà une idée de votre programme? On se croisera peut être!
      Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.