Alerte | ne partez pas en Birmanie sans être informés de la situation politique

Alerte | ne partez pas en Birmanie sans être informés de la situation politique

Avant de vous rendre dans ce magnifique pays, nous pensions qu’il était important que vous soyez un minimum informer sur la situation politique du pays

 

 

Plongeons-nous donc dans son histoire récente. Le pays à gagné son indépendance vis à vis des anglais le 04/01/1948 grâce notamment au Général Aung San qui avait pour projet de démocratiser les institutions birmanes. (crédit photo courrier international)

Mais celui-ci et son équipe furent tous assassiné en 1949 par une coalition militaire. Se succèdent ensuite au pouvoir, des groupes communistes et suite à un coup d’état en 1962, le général Ne Win prend le pouvoir avec ce qu’on appellera la junte militaire. Ce régime sera l’un des plus sévères et des plus autoritaires du monde jusqu’en 2011

Il fera de la Birmanie, un des états d’Asie les plus pauvres alors que c’était l’un des plus riches au vu de ses ressources naturelles en commerçant avec la Chine notamment, qui profite encore maintenant de beaucoup de ses ressources comme le bronze.

En 1988, suite à de fortes rebellions du peuple et des étudiants contre ce régime, la junte répondra par des tirs causant de nombreux morts et de nombreux blessés. Et pour faire taire le peuple, il lui promit des élections.

C’est alors qu’Aung San Suu Kyi, fille du général Aung San, vivant en Angleterre depuis plusieurs années, fait son retour au pays en créant « la ligue nationale pour la démocratie » et se présente à l’élection malgré les nombreuses pressions et séquestrations opérées par la junte militaire contre elle et ses partisans. Pour la faire taire, la junte l’assigne à résidence chez elle et la coupe de ses proches vivant en Angleterre! (crédit photo Humanrightshouse et le point)

 

Myanmar-Mademoiselle Voyage-Aung San Suu Kyi

Myanmar-Mademoiselle Voyage-Aung San Suu Kyi

Elle gagne malgré tout l’élection à 392 sièges contre 100 en 1990 mais la junte s’accroche au pouvoir et ne lui laisse pas la possibilité de gouverner et l’isole encore plus en ne levant pas son assignation à résidence.

La junte lui laisse juste la possibilité, le choix de retourner en Angleterre, pour pouvoir mieux l’extrader une fois sortie du territoire. Elle ne cède pas à cela, car un peuple entier a jeté ses espoirs en elle et devient même prix Nobel de la paix 1991, mais ne peut le recevoir car elle est bloquée en Birmanie! Ce sera son mari et ses enfants qui feront leur remerciement en pensant fort à leur mère. (crédit photo Paris match)

 

Myanmar-Mademoiselle voyage-Aung San Suu Kyi

Les années passent et en 1999, son mari décède d’un cancer sans qu’ils n’aient pu se revoir car le régime refuse les visas de visites pour son mari et ses enfants à qui ils retirent même la double nationalité anglo/birmane…

Ce manège dure jusqu’en 2011, où elle subi différentes périodes d’assignation à domicile, puis de liberté, sans pouvoir sortir du pays au risque d’être extradée jusqu’à ce qu’en 2011 un nouveau gouvernement composé de civils et de militaires de la junte assouplissent un peu le régime et la libèrent.

En 2012, elle est même autorisée à se présenter à une élection et devient député. Néanmoins, elle ne peux toujours pas se présenter en tant que présidente au vu d’une loi proclamée par le régime disant qu’une personne mariée à un étranger ne peut accéder à la fonction suprême.

En venant en Birmanie et en discutant avec les locaux, vous vous rendrez assez vite compte du fossé existant encore entre le pouvoir et le peuple et la côte de popularité de Aung San Suu Kyi.

Le peuple reste très opposé au gouvernement, qu’il accuse de corruption, mais il ne peut se révolter par peur des représailles et de mourir sous le feu des balles de l’armée qui continue de perpétuer des crimes à l’image du traitement infligé à la communauté musulmane Rohingya.

 

« Et oui la Birmanie c’est aussi, et encore ça… »

 

C’est pourquoi, venir en Birmanie peux provoquer une question ambigüe: Dois-je aller dans ce pays pour donner mon argent à ce régime?

Notre réponse est oui, car les différents embargos, Européens et Américains notamment, ont contribué à appauvrir le pays, poussant des jeunes filles vers la prostitution dans les grandes villes.

Le tourisme crée des emplois et emploie beaucoup de jeunes ce qui permet d’éviter cela!

En espérant, que les choses évoluent rapidement, notamment en fin d’année avec les élections de décembre 2015, si Aung San Suu Kyi, peut enfin s’y présenter pour changer les choses!

Si vous avez un moment avant de partir en voyage dans ce très beau pays, nous vous conseillons de visionner le magnifique film de Luc Besson « The Lady » qui retrace son histoire. Un film émouvant, poignant où j’ai versé quelques larmes….

 

Myanmar-Mademoiselle Voyage-Aung San Suu Kyi
(crédit photo Oumma)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.