Les secrets d’un séjour réussi dans les 4000 îles au sud du Laos

Les secrets d’un séjour réussi dans les 4000 îles au sud du Laos

Après avoir fait la boucle à moto de Tak khaek, nous voulions directement nous rendre à l’extrême sud du pays, aux 4000 îles au bord du Mékong, pour nous reposer dans ce petit havre de paix. Nous avons donc supprimé l’étape de Paksé et du plateau des Bolovens.

 

 

Se rendre aux 4000 îles prononcé « Si Phan Don » en laotien est plutôt facile de Paksé. Après avoir pris un bus VIP de nuit (90 000 kips/p) de Tak Khaek, nous voilà arrivés de très bonne heure à Paksé (environ 6h du matin) puis direction la station sud de Paksé en tuk tuk où un chauffeur attend que le mini bus se remplisse pour partir vers 8h du matin. (70 000 kips/p)

Des mini bus partent toute la journée pour les 4000 iles donc ne vous en faites pas ! Il faut compter quelques heures de bus… pour arriver jusqu’à l’embarcadère puis environ 10 mn de traversée jusqu’à Don Det et encore 10mn jusqu’à Don Khone. (bateau 10 000 à 15 000 kips)

 

LES 4000 ILES

Alors ne me demandez pas s’il y en vraiment 4000, à première vue je dirai que non mais bon ça rime avec exotisme, le farniente, les plages, les bungalows et les hamacs !

En réalité il existe 3 îles où les locaux et touristes vont :

  • Don khong
  • Don Khone
  • Don Det

Petite présentation de ces îles où les habitants sont accueillants, vivent de pêche, récolte de riz et noix de coco. Laissez vous porter par le rythme de vie local.

Don Khong : nous avions hésité à d’abord loger sur la plus grande des îles (environ 20km) car nous voulions être à l’écart du flux touristique et réellement recharger les batteries. Cependant, lorsque nous avons vu qu’il n’y avait pas grand chose à faire et qu’il fallait 2h de bateau pour s’y rendre, nous avons abandonné l’idée ! Nous n’avions pas envie de changer d’îles en îles alors avons donc orienté notre choix sur Don Khone plus calme que sa voisine d’en face Don Det.

Don Det : c’est l’île des backpackers et de la fête, c’est pour cela qu’elle nous attirait le moins et pour être honnête, nous avions entendu de échos un peu négatifs!

Nous avons trouvé l’île moins aérée par rapport à Don Khone, les nombreuses guest houses et restaurants sont collés les uns aux autres donc pas de coup de cœur pour celle-ci. De plus, nous avons recroisé des étrangers de Vang Vieng autant vous dire que nous ne voulions pas revivre le “spring break” avec les buckets !

L’île propose des petits prix et des guest houses avec dortoirs donc vous trouverez votre bonheur j’en suis sûre!Il est préférable de réserver au moins votre première nuit d’arrivée en haute saison.

Don Khone : l’ile ou il fait bon vivre… plutôt tranquille et familiale. C’est ici que nous avons posé nos valises et que nous avons rencontré nos 2 familles tourdumondistes

Nous logions à Pakha guesthouse (50 000 kips la nuit en chambre) aux bungalows vue sur le Mékong, très mignon mais un peu chaud à l’intérieur lorsque nous y étions. La vue au coucher du soleil est très agréable, allongée dans ton hamac :). En basse saison, les hébergements étaient quasi vides donc facilement trouvables et négociables.

Tu peux te rendre facilement sur Don Khone de Don Det puisque les 2 îles sont reliées par un pont, nous te conseillons donc de louer un vélo et de te balader. Marcher oui pourquoi pas? mais sous la chaleur écrasante tu vas vite te rendre compte de ce que souffrir signifie!

L’île mesure environ 5km de long et s’explore généralement en vélo (en raison de la chaleur étouffante) afin de se rafraichir dans les belles cascades avoisinantes (35 000 kips) et à la petite petite plage au bout de l’ile, point de départ en bateau pour voir les dauphins d’eau douce. (30 000 kips/p, prix à négocier impérativement !). La balade en bateau est jolie mais les dauphins d’eau douce d’Irrawaddy sont assez timides et se sont font rares. Ils se trouvent dorénavant près des côtes cambodgiennes (on vous en verrait j’en suis sure mais les filets de pêcheurs les ont repoussé) donc nous les avons aperçu de loin et furtivement ! Du coup pas de photos à vous montrer ! Vous pouvez louer des kayaks pour les apercevoir de plus près mais je vous avouerai que nous n’étions pas motivés à pagayer.

 

Il y a les plus larges chutes d’Asie du Sud Est « Phapeng » à voir aux 4000 îles, 21 m de large et un débit d’eau de 11 000 m3/seconde en saison sèche et moins en saison des pluies). En raison de son prix élevé pour notre budget nous ne l’avons pas fait ! Il ne faut pas oublier que nous étions en Tour du monde et que nous faisons attention à nos dépenses (190 000 kips/p comprenant le transport en bateau, l’entrée, le petit déjeuner et déjeuner)

Nous avions notre petite habitude sur l’île, un restaurant où nous nous retrouvions tous, locaux et étrangers matin midi et soir : le FASAI restaurant , au milieu de l’île qui nous a servi de bons laps, nems, jus de fruis frais dans un décor paisible et aéré. Les propriétaires sont adorables et la cuisine vraiment bonne et pas chère.

 

Nous avons bien profité de cette escapade de 3 nuits/2 jours pour nous reposer un peu et profiter des beaux paysages mais notre voyage continue et nous aimons bien changer d’endroit alors direction le Cambodge.

La aussi c’est une aventure la frontière Laos-Cambodge. A titre indicatif, le billet de bus des 4000 iles jusqu’à Siem Reap coute 280 000 kips/p et prend la journée quasiment avec l’arrêt aux douanes.

Petit conseils aux futurs voyageurs qui passeraient la frontière :

  • Non les 2 dollars/p à la frontière laotienne ne doivent pas être payés car ils n’ont pas le droit de vous faire payer le tampon de sortie sur votre passeport c’est illégal et ils le savent. Faites comme nous…blocus au comptoir avec quelques autres français, bloquez le passage puis attendez 10 minutes facile en les menaçant d’appeler l’Ambassade Française ! Faites les ignorants, prenez leurs noms et vous obtiendrez ce que vous voulez J (nous avons été 10 français à ne pas avoir payer la somme demandée alors que les autres étrangers « lâchaient » leur argent !)
  • Arrivés à la frontière Cambodgienne, on vous demande de payer dans un premier temps 1 dollars/p de visite médicale. Vous aurez bien compris qu’il s’agit encore d’une bonne blague car 2 personnes non qualifiées vous examinent de loin, sans vous toucher et vous vise au pistolet laser pour vérifier que vous n’avez pas de la fièvre ! Encore une fois rebellez vous, car cette visite ne sert à rien! Nous leur avons montré notre carnet de vaccin international et nous avons du quand même payé 1 dollars mais à 3 (comme quoi selon la tête du client, vous ne payez pas la même somme)
  • Enfin, la douane cambodgienne peut vous demander de payer 5 dollars pour avoir le tampon d’entrée du Cambodge ! Bien évidemment c’est encore une bonne blague puisque mis à part le visa de 30 dollars, vous ne devez rien payer d’autre ! Vous gueulez une bonne fois pour toute, vous allez vous faire envoyer balader par des officiers très agressifs, qui vous remettront à votre place mais vous êtes dans votre droit ! Nous ne les avons pas payé puisque le même groupe a lutté !

Résultat, plus d’une heure de temps de perdu, un chauffeur impatient qui n’en peut plu mais qui ne peut pas partir sans nous donc il est obligé de nous attendre, 5 officiers enragés qui nous détestent, des touristes qui nous dévisagent car ils ont payé et veulent arriver plus vite au Cambodge, et nous 8 dollars/p d’économiser! Cette bataille est juste pour leur faire réaliser que la corruption est inutile. Nous avons voulu marquer le coup. Peut-être que lors d’un voyage normal (sans tour du monde), nous n’aurions pas autant insisté et nous aurions payé comme la plupart des voyageurs font.

Si vous pouvez faire votre visa du Cambodge en France, faites le car cela vous épargnera quelques petits désagréments croyez moi!

 

Partager:

2 Commentaires

  1. AuroreVoyage
    15 mars 2018 / 7 h 27 min

    On passe la frontière demain. En groupe j’aimerais bien gueuler mais à 2 vu ma timidité je suis pas sure d’en être capable. Ce passage de frontière m’angoisse !

    • Mademoiselle Voyage
      15 mars 2018 / 11 h 50 min

      Salut Aurore

      Pas d’inquiétudes! Comme je l’écris dans l’article, j’ai eu cette réaction car nous étions en Tour du monde et un peu révoltés par cette corruption! Peut être que sur un voyage simple, j’aurais payé comme tout le monde!
      Et puis ce n’est que 6 dollars, il faut relativiser 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.