Les Canalous | On a testé la croisière fluviale entre amis en Saône-et-Loire et Bourgogne

Les Canalous | On a testé la croisière fluviale entre amis en Saône-et-Loire et Bourgogne

Vous vous demandez à quoi ressemble une croisière fluviale et si c’est fait pour vous ? On a testé ce mode de déplacement pour des vacances slow tourisme qui souffre d’une image vieillotte. Retour sur notre expérience d’une semaine en Saône et Loire et en Bourgogne.

 

La crise du Covid-19 aura eu le mérite de nous faire découvrir une nouvelle manière de voyager qui nous était jusqu’alors totalement inconnue.
A l’heure où le tourisme se réclame plus local et plus lent, c’est à bord d’un bateau de plaisance loué chez « Les Canalous » que nous avons découvert une partie de la région Bourgogne Franche-Comte sur un trajet nous menant de Pontallier sur Saône à Louhans où nous avons pu découvrir les vignobles de Bourgogne, la gastronomie de cette région ainsi que les paysages bucoliques qu’offre les bords de Seille.

 

| PRÉSENTATION DES CANALOUS

Les Canalous, c’est une entreprise familiale basée à Digoin, commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté, pionnière du tourisme fluvial qui a eu l’idée de louer des bateaux de plaisance il y a environ 40 ans pour exploiter les canaux qui se trouvaient moins utilisés avec l’évolution des transports de marchandises en France. 

L’entreprise est donc l’une des entreprises leader sur ce marché et possède une flotte de bateaux qu’elle construit en partie par elle-même.  C’est ce côté plus familial et moins tourisme de masse qui nous a séduit pour cette collaboration. Ils sont passés en juin 2021 dans l’émission capital sur m6 sur ces nouveaux modes de voyage qui émergent depuis le COVID et qui intéresse de plus en plus les Français. La croisière fluviale était souvent réservée par des étrangers pour découvrir notre belle France.

 

| A QUI S’ADRESSE LA CROISIÈRE FLUVIALE

Quand on pense croisière, on s’imagine tout d’abord un gros bateau avec une clientèle troisième âge, des animations sur le ponton avant du bateau et des repas à des horaires bien réglés. Bref, on a forcément un peu l’image de la « croisière s’amuse ». C’est un peu vrai si on choisit mal sa croisière, mais rien de tout cela sur ce type de croisière qui ne nous ressemble absolument pas, vous vous en doutez bien !

Les Canalous proposent des bateaux sans permis à la location, pour des vacances en famille ou entre amis où vous pourrez naviguer sur les voies navigable Française (VNF), à savoir sur des rivières, des canaux ou des portions de fleuves. La législation permet de naviguer sans permis pour des bateaux inférieurs à 15 mètres de longueur avec des bateaux bridés à 10km/h.
C’est une expérience sur des voies d’eaux donc plutôt calmes, que nous vous proposons, surtout l’été quand les niveaux d’eaux ne sont pas trop hauts.

La croisière fluviale s’adresse à une clientèle se sentant en capacité de naviguer et de se débrouiller mais rassurez-vous, nous n’avions aucune expérience. Avec un peu de bon sens et de sang-froid au moment des manœuvres, vous vous en sortirez aussi bien que nous car le maniement reste assez simple.

Les canalous vous font toujours un débrief au moment de votre arrivée et prennent le temps nécessaire pour vous montrer le fonctionnement des différents équipements et vous initier aux manœuvres de pilotage et d’accostage.

 

| LA CROISIÈRE FLUVIALE, A PARTIR DE QUEL ÂGE

Pour celles et ceux qui s’interrogent sur la difficulté de venir avec des enfants sur ce type de croisière, nous vous conseillerions de le faire avec des enfants en capacité de respecter des consignes (à partir de 5 ans environ) et de porter le gilet de sauvetage pour le passage de certaines écluses.
Sur la péniche que nous avions, une coursive extérieure faisait entièrement le tour du bateau et la fille de nos amis qui était avec nous et âgée de 6 ans avait interdiction de s’y rendre seule quand nous étions en navigation. Le ponton avant et la partie intérieure du bateau étaient suffisamment spacieux pour qu’elle puisse circuler. Une fois à quai, il faut bien évidemment surveiller un minimum !

Pour des nouveaux nés (0-1 an), aucun soucis selon nous. Comme il ne marche pas ou gambade à quelques pas de nous, il suffit de les mettre sur le ponton ou dans la cabine en toute sécurité.

En revanche, pour les enfants sachant marcher et n’étant pas en âge de comprendre les règles de sécurité, à vous de voir si vous êtes en nombre suffisant pour les surveiller au risque d’être en permanence sur le qui-vive.

Gardez à l’esprit que la croisière fluviale est une véritable opportunité de passer de supers moments en famille et entre amis.

 

 

| CHOIX DU BATEAU ET COÛT D’UNE CROISIÈRE FLUVIALE

 

  • Quel bateau choisir ?

Plusieurs types de bateaux sont proposés sur leur site. Pour notre part, nous avons tester la Péniche F en gamme « classique » qui était d’un niveau de confort vraiment très satisfaisant et un certain charme qui ne nous a pas laissé insensibles !

C’est un bateau assez grand, de 15 mètres de long avec 6 cabines couchette et 3 salles de bain pour 10-12 personnes au total.
Les péniches classiques sont certainement plus spacieuses pour les parties extérieures avec le grand ponton avant mais aussi à l’intérieur avec une grande table et une belle cuisine équipée pour les repas: 2 réfrigérateurs, un four, un évier, plaques chauffantes, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine. (pas de micro-ondes, de tupperwares, ni de lave vaisselle à bord ).

Concernant ce bateau, nos cabines étaient bien équipées: une literie très confortable avec des lits doubles ou singles, mais les espaces de rangements suspendus étaient un peu petits mais fonctionnels. Ne partez donc pas trop chargé au risque de vous marcher un peu dessus. Pensez plus à prendre un grand sac de voyage, facilement pliable et aplati sous le lit, une fois vidé. De même pour les affaires à prendre, vous mettez souvent la même chose mais prévoyez tout de même un Kway pour les soirées fraîches.

Les tarpons sont aussi des bateaux très répandues sur la flotte des Canalous. Ils possèdent un grand espace intérieur mais un peu moins en extérieur selon les modèles.

 

 

  • Une croisière fluviale ça coûte combien ?

Les Canalous proposent différentes tailles de bateaux pouvant accueillir de 2 à 12 personnes. Si vous n’avez jamais fait ce type de croisière, nous vous conseillons de partir au moins à 4 adultes. En effet, les passages d’écluses et les amarrages nécessitent d’assister le capitaine dans ses manœuvres.

Le prix d’une croisière fluviale est très variable et dépend de la taille, du nombre de cabines, de la période, la durée du séjour ainsi que du type de bateau choisi: access, low cost, classique, premium ou propriétaire. Il y en a donc pour tous les goûts et tous les budgets. Les styles de bateaux ne se ressemblent pas non plus: vous pouvez trouver des bateaux plus vétustes mais fonctionnels comme des bateaux plus modernes et récents.

Si vous choisissez comme nous la péniche F à la même période où nous sommes partis à savoir fin mai 2021, il faut compter 3219€ la semaine du 22 mai au 29 mai 2021. En plein été, vous serez plutôt à 4600€ la semaine.

Le mieux est donc de vous rendre sur le site des Canalous afin de voir les tarifs par vous même et de faire une demande de devis depuis la base de départ que vous aurez sélectionné. Toutes les informations sont sur leur site ici.

 

Ensuite, sachez que vous aurez plusieurs postes de dépenses complémentaires non comprises dans le tarif à savoir :

  • Le carburant qui dépendra de la distance que vous aurez parcouru (les bateaux ne sont pas trop énergivores).
  • Les frais d’amarrage. En effet, chaque port de plaisance a sa tarification pour l’amarrage, la fourniture de l’eau, le branchement électrique et la taxe de séjour. A titre d’exemple, nous avons payé 11€/nuit pour amarrer le bateau dans le petit port de la Truchère et nous avons payé 24€/nuit pour le port de Chalons-Sur-Saône. Quand vous arrivez au port, rendez-vous à la Capitainerie pour régler ses formalités.
  • L’assurance bateau: son coût est de 159€ et n’ayant que peu d’expériences en navigation, nous avons choisi de la prendre car nous n’étions pas couvert par l’assurance de notre carte bancaire. À vous de voir mais elle nous semble utile.
  • Il y a aussi des options comme:  la location de vélo, le barbecue au feu de bois, la box ménage avec le kit entretien (torchons, produit vaisselle, éponge…), le linge de toilette (draps et serviettes) qui ne sont pas compris dans le prix. La croisière fluviale c’est une maison sur l’eau donc vous pouvez aussi emmener tout ça avec vous.
  • Une caution nettoyage de 215€ vous sera demandé pour ce type de bateau.
  • La caution bateau (1200€) est à laisser par empreinte CB le jour de l’embarquement.

Toutes ces informations seront bien précisées au moment de la réservation et se retrouvent sur leur site également.

 

  • Les gammes de bateaux

Les Canalous classent leurs bateaux en 5 gammes:

  • Premium: plus confortable, mieux équipés et récents (congélateur, lave vaisselle, TV, lecteurs dvd..). Possibilité de bénéficier d’un service de conciergerie pour organiser des excursions et des transferts vers une gare ou un aéroport. Les bateaux sont également équipés de propulseurs permettant de faciliter les manœuvres.
  • Propriétaire: des bateaux achetés par des particuliers, les louant à l’année.
  • Classique: une gamme de péniches récentes et bien équipées offrant des espaces permettant de profiter pleinement des extérieurs avec notamment des toits ouvrant coulissants. On trouve des péniches, des pénichettes et des petits navires de type Tarpon. Certains bateaux sont plus anciens mais c’est un bon rapport qualité/prix
  • Access: c’est une super initiative pour favoriser l’inclusion. Des bateaux accessibles pour les personnes à mobilité réduite
  • Low Cost: comme sont nom l’indique, c’est la gamme la plus accessible en terme de tarif avec des bateaux plus anciens et des services réduit au minimum pour permettre de rendre le tourisme fluvial accessible à toutes les bourses.

 

| CHOISIR SON ITINÉRAIRE, SA BASE DE DÉPART ET SON PARCOURS

Une fois le budget défini et après avoir choisi sa gamme de bateau, il vous restera à définir votre parcours.

Pour cela, les Canalous vous proposent différents itinéraires sur leur site internet sur plusieurs régions françaises et européennes (Irlande, Angleterre, Italie, Allemagne, Portugal…) depuis leurs bases de départ et d’arrivée. Si c’est une première pour vous, partez plutôt sur une destination française pour vous faire la main aux us et coutumes de la navigation.

Les parcours privilégiant les canaux vous permettront de découvrir des très beaux ouvrages d’art car la plupart de ces voies ont été réalisées au 15ème siècle pour faciliter le transport des marchandises entre régions avant de voir leur utilisation réduite par l’arrivée du train à la fin du 19ème siècle puis des camions dans le courant du 20ème siècle.

Vous serez forcément surpris de ce que les hommes de cette époque ont pu créer, nous laissant un patrimoine fluviale permettant de nous montrer une France que nous ne prenons plus forcément le temps de voir. Mais sachez néanmoins que les canaux obligent à passer beaucoup d’écluses. Une expérience très sympa qui peut devenir redondante quand une nouvelle écluse revient toutes les 20 minutes avec des temps d’attente pouvant être longs en plein été et pas mal de bateaux à côté de vous.

Les parcours privilégiant les rivières proposent quant à eux, des paysages plus bucoliques. Les voies sont plus naturelles (forcément) ce qui ajoute un autre charme à votre voyage. Les virages entre les champs se succèdent, la végétation se fait plus abondante sur les rives et c’est une sensation très apaisante que vous pourrez ressentir au fil de l’eau.
C’est également le terrain de jeu d’une faune et flore plus importantes que vous pourrez prendre le temps d’observer. Nous avons croiser cygnes, hérons, buses, aigrettes et bon nombre d’espèces dont nous ne connaissons pas forcément le nom. Pas toujours besoin de partir loin pour (re) découvrir la faune sauvage car à cette vitesse, le bateau est une vraie opportunité de reprendre le temps d’observer ce qui nous entoure.
Sur les rivières, il y également beaucoup moins d’écluses et plusieurs d’entre elles sont encore manuelles rajoutant un côté ludique à leur passage. C’est finalement ce que nous avons préféré sur cette croisière fluviale.

Une des clefs de la réussite de votre croisière sera également d’estimer les temps de navigation. Vous pourrez vous en faire une idée en vous rendant sur les simulateurs de navigation dont celui de la VNF.

Une fois sur le bateau, vous n’aurez plus qu’à suivre le carnet de bord détaillé avec toutes les directions, les cartes de navigation et le descriptif pour chaque étape.

Notre conseil : Ne cherchez pas à vouloir parcourir trop de distance sur votre semaine. Prévoyez soit de grosses journées de navigation pour relier un point A à un point B soit de naviguer un petit peu chaque jour pour avoir le temps de vous arrêter et de profiter de cet esprit slow tourisme, permettant de visiter les villages approchés. A titre d’exemple, nous avons navigué 20h au total sur notre semaine de location.

 

| IDÉE DE PARCOURS POUR UNE CROISIÈRE FLUVIALE

Les Canalous proposent différents parcours. Sachez cependant que rien n’est imposé et que vous serez totalement libre de vos mouvements. Votre seul impératif sera bien entendu d’être revenu à votre base d’arrivée en temps et en heure pour restituer le bateau.

Pour notre part, nous avons choisi de partir de Pontailler-sur-Saône en Côte d’Or pour rejoindre Louhans en Saône et Loire. L’objectif de notre parcours étant de pouvoir naviguer sur des rivières pour le côté nature et de pouvoir faire un stop pour découvrir le vignoble de Bourgogne à Beaune. Voici donc, à titre d’exemple, un parcours possible qui reprend toutes nos étapes:

 

  •  Jour 1 & 2 – Pontallier-sur-Saône – Chalons-sur-Saône

Pontallier-sur-Saône est un tout petit village qui n’a pas beaucoup plus d’intérêt que d’être au niché sur le bord de la Saône et de posséder un port où les Canalous y ont établi une base.
En descendant le fleuve, nous passons sur les rives de la ville d’Auxonne, fief militaire de Napoléon Bonaparte, pour une balade digestive puis reprenons notre navigation jusqu’au port de Saint-Jean-de-Losne.
Plus grand port de plaisance de France, d’ici vous pourrez rejoindre rapidement le canal du Rhône au Rhin direction le Jura jusqu’à Montbéliard via les rives du Doubs où bien rejoindre le canal de Bourgogne en direction de Dijon.

De notre côté, c’est en direction de Chalons-sur-Saône que nous nous rendons avec l’objectif de rejoindre les vignobles de Bourgogne et ses climats classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour faire le plein de découverte culinaire.
Pour cela, une seconde journée de navigation nous sera donc nécessaire pour rejoindre le port de Chalons-sur-Saône en plein centre ville (pensez à arriver tôt en pleine saison ou bien à réserver une place).

La navigation sur les bords de Saône a pour intérêt de limiter les passages d’écluses et d’avoir de beaux points de vue naturels sur les bords de Saône: chênes, roseaux et saules y sont très répandus et vous pourrez voir de belles envolées de cygnes ou de hérons. Les bords de Saône sont également le lieu de villégiature d’amoureux de nature et de pêche qui viennent ici profiter d’un cadre verdoyant.

Auxonne
Auxonne
Auxonne
Saint-Jean-de-Losne
Chalons-sur-Saône
Chalons-sur-Saône
Chalons-sur-Saône

 

 

A LA DÉCOUVERTE DU TERRITOIRE DE LA CÔTE D’OR ET DU PAYS BEAUNOIS

________________________________________

 

 

  • Jour 3 & 4 – Beaune et son vignoble

Durant cette croisière, on a consacré 2 jours plein au territoire de la Côte d’Or.  On a choisi de découvrir Beaune, le pays beaunois et ses vignobles bien entendu. Après avoir largué nos amarres dans le port de Chalons-sur-Saône pour trois nuits, nous prenons la direction de Beaune par les voies de chemin de fer.
Et c’est bien là l’intérêt d’avoir des vélos de ville à bords de notre bateau, car en quelques coups de pédales, nous voici rapidement à la gare de Chalon direction Beaune après seulement 15 minutes de train (départ régulier tous les jours pour environ 5€/p).

 

BEAUNE

Beaune est une très jolie petite ville connue pour abriter certaines des plus belles maisons de vins françaises car elle est nichée au cœur du vignoble et présente de réels intérêts culturels et gastronomiques. On a beaucoup aimé y flâner à vélo et découvrir ses ruelles de charme et pavées. Quels sont les intérêts de la ville ?

 

 

  • Les Hospices de Beaune ou Hôtel-Dieu de Beaune

C’est le principal intérêt architectural de la ville. L’histoire des hospices de Beaune a débuté en 1443 pour ne se terminer qu’en 1980. Ce bâtiment marqua le début de l’aventure de la médecine en France et nous restitue un musée riche d’enseignement nous permettant de mesurer l’évolution que la médecine a pu réaliser. Les hospices étaient chargés de l’assistance publique à l’égard des pauvres, vieillards et infirmes. C’est aujourd’hui un joyeux architectural de la Bourgogne, qui fait partie des monuments historiques français les plus prestigieux. Cette ancienne fondation hospitalière du moyen âge est remarquable et unique par son architecture gothique, ses toits polychromes indissociables de la Bourgogne avec ses très beaux motifs colorés. Cet endroit n’a pas besoin d’être commenté mais juste admiré.

Entrée payante 9,00€ par personne. Il existe des tarifs réduits pour les étudiants 6,50€/p mais également pour les jeunes de 10 à 18 ans : 4,00€/p. L’entrée est gratuite pour les moins de 10 ans.

→ Il est possible de faire une visite guidée des Hospices de Beaune, l’entrée vous coûtera 12,00€/p. Elle est gratuite pour les moins de 12 ans.

 

 

  • Le centre ville de Beaune

Le centre ville de Beaune se visite au fil de l’eau en se promenant à pied. Passez voir la Basilique Notre-Dame, flânez dans les ruelles pour rejoindre la tour de l’horloge puis le musée du vin de Bourgogne avant d’aller place Carnot où vous trouverez deux boutiques mettant en avant des spécialités culinaires bourguignonnes:

 

La boutique « Mulot & Petitjean » célèbre pour ces nonnettes, une spécialité locale à base de pain d’épice fourré à l’orange (la plus connue) mais également à pleins d’autres parfums. Vous trouverez également des produits dérivés de cassis, baie aux propriétés très vertueuses très appréciée dans la gastronomie bourguignonne.

 

 

La fromagerie « Alain Hess »

Une fromagerie devenue épicerie dans un cadre agréable, absolument enchanteur, vous ramenant 60 à 70 ans en arrière et qui a le défaut de vouloir tout vous faire acheter. C’est ici que vous trouverez notamment le « délice de Pommard », un fromage frais auréolé de graines de moutardes provenant de la célèbre Moutarderie Fallot. Ne le manquez pas, c’est tellement bon !

 

 

La Moutarderie Edmont Fallot

Qui dit Bourgogne, dit moutarde que l’on associe souvent à Dijon mais qui trouve les racines de son histoire dans la région à Beaune. La moutarderie Fallot, est la dernière maison artisanale et familiale de France qui a conservé son site de production dans les bâtiments historiques au cœur de la ville. Vous pourrez choisir d’effectuer une visite guidée des lieux (1h30 environ et 10€/ adulte; 8€/enfant) ou de passer tout simplement par la boutique afin de faire le plein de ce condiment que nous apprécions tous.
Cette maison propose un grand nombre de moutardes aromatisées à différents parfums qui vous permettront de réaliser de superbes marinades et vinaigrettes. Grands épicuriens que nous sommes, nous avons fait le plein et c’est un délice.

 

 

  • La Maison Champy et les climats de Bourgogne

Passons maintenant aux choses sérieuses ☺️ et lançons nous dans la découverte des vins de Bourgogne en commençant par la plus ancienne des maisons de vins de Beaune, la très belle Maison Champy.
Forte de trois siècles d’histoire, la maison Champy possède 21 hectares de vignes sur la côte de Beaune, notamment à Pernand-Vergelesses. Basée au cœur de Beaune, les lieux ont été entièrement rénovés il y a quelques années en préservant l’architecture inspirée de l’école Eiffel. C’est ici que se situent les caves d’élevage de la Cloche datant du XVe siècle et sa collection de millésimes depuis 1885. C’est donc dans un lieu à la hauteur de la réputation des grands vins de Bourgogne, listé aux monuments historiques de Beaune, que la maison vous accueille pour découvrir ses vins.

« En Bourgogne, quand on parle climat, on ne lève pas les yeux au ciel mais on regarde la terre car climat signifie un terroir viticole associant parcelles, cépages et savoir-faire »

 

La première chose à comprendre dans ce vignoble, ce sont ses climats récemment classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est donc par une description du vignoble et de toutes ces spécificités, que votre expérience de dégustation à la maison Champy débutera.

Plusieurs expériences vous sont proposées (sur réservation) dont une dégustation « terroir » associant la découverte de 5 vins (2 blancs et 3 rouges) des appellations « villages » et « 1er cru » de la maison (comptez 25€/p).
Pour les initiés et les grands amateurs, vous pourrez également profiter de la dégustation « prestige » associant la découverte de vins « 1er cru » et « grand cru » (55€/p).
Les enfants auront même le droit à leur dégustation de sirops artisanaux pour faire comme les grands. Un vrai moment de plaisir pour les épicuriens qui aiment les vins fins, équilibrés et complexes.

 

 

  • Le Domaine Besancenot

Le vignoble de Bourgogne, ce sont donc de grandes maisons de vins mais également des vignerons indépendants. S’il est appréciable de goûter des vins de prestige venant des parcelles les plus réputées, il est aussi fort intéressant de trouver des producteurs proposant des vins au rapport qualité prix très satisfaisant car on n’a pas tous les moyens de mettre 40€ à 150€/bouteille. Et oui, vous êtes en Bourgogne tout de même !
Et c’est souvent là que l’on déniche de belles surprises, que l’on découvre de petites pépites à ramener chez nous.

Le Domaine Besancenot, c’est une entreprise familiale basée à Beaune depuis 1850. Elle propose des vins d’appellations régionales, villages et 1er cru.
L’accueil y est très chaleureux et nous y avons trouvé un très bon Bourgogne aligoté, un Chorey les Beaunes en blanc ayant récemment gagné le concours « féminalise » et deux Beaunes premiers cru avec une belle complexité aromatique, de la puissance et une bonne longueur en bouche.

Si vous cherchez un bon compromis et une belle cave, on vous la conseille les yeux fermés.

 

 

  • Balade à vélo électrique par « la voie des vignes »

 

Direction la voie des vignes, un parcours magnifique en Bourgogne, entre murets de pierres sèches, petites routes et vignobles prestigieux.

Nous voici partis en vélos électriques hyper confortables, pour une balade d’une demi-journée en direction du très joli village de Meursault en passant par Volney et Pommard. Des villages aux noms prestigieux où vous pourrez également prévoir des dégustations ou tout simplement apprécier le paysage de ce vignoble.
Quand nous y sommes allés fin mai, le vignoble n’était pas encore en feuilles mais c’était le temps du fleurissement des coquelicots au bord des parcelles. A chaque saison son charme bien sûr.

Bourgogne évasion ( @activetoursfrance) propose des vélos classiques ainsi que de très bons vélos à assistance électrique qui permettront à chacun de profiter de la balade. Si vous avez des enfants, vous pourrez également trouver des sièges ainsi que des vélos triporteurs pouvant être attachés en remorques à l’un des vélos des parents, idéal avec les enfants en bas âge.

Je vous conseille la balade en vélo électrique car vous parcourez facilement 22 kilomètres de Beaune à Santenay. Vous traverserez des villages vignerons charmants & des appellations prestigieuses comme Beaune, Pommard, Volnay, Meursault, Puligny-Montrachet, Chassagne-Montrachet et Santenay. Rien que ça !🍷

Cette véloroute n’est pas difficile et présente un léger dénivelé. Une sortie que je vous recommande vivement si vous faites la croisière fluviale en Bourgogne. Si vous voulez vraiment profiter de cette journée, prendre le temps de déguster des vins, vous pouvez même vous lancer dans un parcours de 81 kilomètres à vélo, en partant de Beaune, puis en reliant Santenay, Nolay et en arrivant à Dijon.

 

 

  • Les restaurants testés à Beaune

 

Parce qu’il est toujours difficile de savoir quel restaurant choisir, voici nos deux adresses à Beaune, testées et approuvées :

Le Belena

Un super rapport qualité prix avec un menu du jour très bien travaillé pour cette brasserie située sur le bord de ville. Du goût, un soupçon d’originalité et une carte de vin très abordable. Deux belles terrasses dont une donnant sur la petite place Madeleine juxtaposante. Une valeur sûre!

Le Monge
Sur la place portant le même nom, « Le Monge » est un restaurant situé en cœur de ville. Une carte variée avec des recettes traditionnelles bourguignonnes comme le très bon bœuf bourguignon, l’andouillette à la moutarde de Beaune. Le coup de cœur n’y était pas forcément mais les plats bourguignons y était très réussis.

Nous nous sommes gardés une soirée à bord de notre bateau pour la dégustation de produits du terroir . L’occasion de goûter au délice de pommard, au trou du cru, aux spécialités achetés sur le marché comme des produits à la truffe (la truffe de Bourgogne est assez renommée), au saucisson, au vin…

 

 

  • Jour 5 & 6 – Navigation sur la Seille

Après une bref visite de la ville de Chalons-sur-Saône, un petit café viennoiserie sur la place, nous reprenons notre bateau pour la fin de notre parcours. Direction Tournus puis La Truchère à l’embranchement de la « Seille », rivière navigable sur 39 km entre Louhans et la Truchère. Cet affluent de la Saône, est le début d’un parcours bucolique tout en nature. Profitez-en pour observer les nombreux oiseaux et animaux qui se reposent le long de cette belle rivière.

 

 

La Réserve naturelle de La Truchère

Après une nuit très agréable dans le petit port paisible de La Truchère et un superbe coucher de soleil agrémenté d’envolées de cigognes, nous commençons notre avant dernière journée par la visite de la réserve naturelle de La Truchère/Ratenelle.

Munis de nos vélos de ville, nous partons équipés de nos jumelles en direction de l’étang Fouget où nichent de nombreuses espèces d’oiseaux pour tenter d’en observer quelques uns avant d’aller voir la curiosité géologique locale que sont les dunes de sable situées de l’autre côté route D933.

Retour sur le bateau pour 2h de navigation pour rejoindre Cuisery. Ici, la navigation est très agréable car sur cette portion de notre parcours, la rivière est très sinueuse, plus resserrée, entourée de champs et prairies où les vaches semblent vivre paisiblement. Tout cela ne fait que rajouter au plaisir de naviguer sur la Seille, surtout par beau temps. De plus, et ce jusqu’à Louhans, les écluses ne sont plus électriques mais manuelles, ce qui ajoute un certain charme qui opère de suite quand on doit aller fermer les vannes puis ouvrir les portes de l’écluse dans un ordre bien précis.

 

 

→ Cuisery

Avant de terminer notre croisière, nous faisons une dernière étape dans la petite cité de Cuisery. Le petit port laisse une belle berge enherbée sur laquelle nous nous sommes empressés de poser nos tables pour un déjeuner bucolique sous les arbres au bord de l’eau. Cuisery est l’une des 8 cités du livres de France. Vous trouverez donc nombre de libraires de livres neufs ou d’occasions ainsi qu’un petit musée d’histoire naturelle, le centre Eden.

Côté restaurant, plusieurs possibilités s’offre à vous mais nous vous conseillons vivement « le bistrot italien ». Un cadre chaleureux, une terrasse arrière abritée et très bien décorée mais surtout des pizzas très réussies, faites avec amour. Pensez à réserver car le lieu peut être vite rempli.

 

 

→ Louhans

Étape finale de notre parcours. Louhans est une petite ville capitale régionale de la Bresse Louhannaise située à 3-4h de navigation de Cuisery. Et qui dit Bresse dit gastronomie. En effet, la région est tournée vers l’agriculture avec les fameux poulets de Bresse, les escargots mais également les poissons d’eau douce. Pour goûter à tout cela, la meilleure adresse est sans doute le restaurant « Le grill » situé en bord de Seille.
Mis à part cela, vous pourrez flâner le long de la grande rue avec ses arcades médiévales où vous pourrez vous arrêter pour manger une glace ou bien boire un bon vin local du mâconnais.

 

Nous espérons que cet article vous aura envie d’essayer la croisière fluviale en France, en famille ou entre amis. Cette région se prête très bien à ce mode de voyage et permet réellement de faire du slow tourisme et de redécouvrir notre France adorée.

Est-ce qu’il y a un coin de France que vous aimeriez explorer en bateau ? Avant de partir, je vous invite à consulter toutes nos idées d’escapade en France.

 

 

 

2 Commentaires

  1. Müller-Wille
    / 16 h 31 min

    Quel beau témoignage qui donne envie de larguer les amarres! Bravo

    • Mademoiselle Voyage
      / 9 h 56 min

      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.