Les gestes du quotidien pour recycler, limiter vos déchets et réduire votre impact écologique

Les gestes du quotidien pour recycler, limiter vos déchets et réduire votre impact écologique

 

Vous ne le savez peut être pas encore mais l’écologie est un sujet qui nous tient très à cœur dans notre vie de tous les jours et encore plus à Antoine. C’est pourquoi je voulais vous donner quelques gestes simples à mettre en place dans votre quotidien pour limiter vos déchets.

 

Antoine, mon mari, a fait des études dans le secteur de l’environnement et notamment autour du tri des déchets puis a été ambassadeur de tri pour une collectivité territoriale. Il travaille aujourd’hui en tant que prescripteur dans le génie climatique et oriente ses prescriptions vers des solutions efficientes intégrant notamment une part de production d’énergie renouvelable quand c’est possible. Il m’a donc naturellement initiée (avec plus ou moins de brutalité 😉) dès nos débuts à l’écologie, en me prodiguant les bons gestes du quotidien. Cela n’a pas été aussi simple et facile pour moi, de tout bouleverser aussi rapidement dans ma vie mais je suis ravie qu’il m’ait secouée. Aujourd’hui, je partage avec vous ces conseils, pour que vous adoptiez vous aussi quelques bons gestes pour l’environnement.

Attention, nous ne sommes pas des activistes et sommes loin d’être irréprochables et parfaits. C’est d’ailleurs très difficile d’être 100% zéro déchet mais notre objectif est de réduire au maximum tout ce que nous pouvons réduire et consommer différemment. A travers cet article, nous ne voulons pas être non plus moralisateurs ou donneurs de leçons mais plutôt vous expliquer notre routine et toutes les petites actions que nous essayons d’améliorer chaque jour. C’est en faisant un petit peu chaque jour, chaque semaine, chaque mois, que l’on s’améliore et que l’on accepte le changement. Imaginez si chacun d’entre nous faisait un tout petit effort et arrêtait d’être égoïste ?

Nous sommes également conscients que changer son quotidien ne se fait pas en un jour. C’est tout de même une organisation à mettre en place, mais une fois que vous avez cherché, trouvé, repéré, pensé et bien vos actions seront finalement répétitives car vous consommerez toujours plus ou moins de la même manière.  Nous sommes également conscients que le budget peut être un un frein car certaines choses coûtent plus chers mais d’autres moins. Nous préférons privilégier la qualité et manger moins, plutôt que d’acheter n’importe quoi.

Alors, quels sont ces gestes à adopter dès à présent ? Vous trouverez ci dessous quelques suggestions de choses à mettre en place dans votre vie. Certaines actions vous seront peut être familières car vous le faites déjà mais croyez moi, dans mon entourage, j’ai encore beaucoup de personnes qui n’appliquent pas certaines règles de base.

Je vous invite à consulter tous nos autres articles dédiés à l’écologie:

 

 

| TRI DES DÉCHETS ET DES POUBELLES 

Cela peut paraître fou et bête mais trier ses déchets ne fait pas partie des priorités de tous les foyers. Aujourd’hui, même dans un tout petit espace, ce n’est plus difficile de dissocier ses déchets à savoir en priorité le verre et le plastique. Mais attention, tous les plastiques ne se recyclent pas et c’est la le piège. Si vous saviez combien de fois, je demande encore à Antoine si ces produits se recyclent bien, car d’apparence ils en ont tous l’air mais ils ne peuvent pas se recycler.  

Pour vous résumer ce qu’Antoine me répète tous les jours, voici ce qui peut-être recyclé ou valorisé:

  • Pour les plastiques, seul les flaconnages et leurs bouchons se recyclent (Bouteilles d’huiles, d’eau, de soda, les gels douches, shampoings, aérosols…)
  • Les opercules de pots de yaourt ou des bouteilles de lait se trient avec les autres emballages dans le bac à couvercle jaune
  • Les cartonnettes (sur-emballages cartonnés, boites de céréales ou autres)
  • Les papiers
  • Les tétrapaks (bouteille de lait en carton par exemple)
  • Les boites de conserves en métal ainsi que les films et les barquettes en aluminium
  • Les verres (à déposer dans le bac adapté)
  • Et bien évidemment les déchets organiques si vous avez un composteur ou un système de collecte mis en place chez vous.

Si vous avez un doute, regarder sur l’emballage, fiez-vous au logo et lisez ce qui y est décrit. Et faites attention à ne pas confondre cependant ces 2 logos. Le premier signifie que l’emballage est recyclable, le deuxième signifie juste que l’industriel cotise auprès de l’organisme Eco-emballage. Celui-ci a pour but d’apporter la contribution des industriels aux coûts de traitements des déchets sur le principe du pollueur/payeur. Malheureusement, les deux logos sont souvent confondus. Il faut bien avouer que ce n’est pas très clair pour ceux qui ne connaissent pas le sujet et il eut été plus judicieux de mieux les distinguer mais bon, ça c’est un autre problème !

 

Recyclable / Eco emballage
2 pots de crème fraîche qui paraissent identiques mais si vous lisez bien l’arrière, le pot crème crue Beillevaire se recycle entièrement avec le couvercle alors que le pot et le couvercle du yoplaît ne se recycle pas. Seul l’opercule en métal se recyle !

 

 

Voici à contrario, quelques exemples de ce qui ne se recycle pas:

  • Les films plastiques donc bannissez les définitivement de vos vies (Ex: les films des packs d’eau ou ceux emballant encore malheureusement les légumes dans certains rayons des supermarchés)
  • Le verre cassé et les verres spéciaux (ceux des miroirs)
  • Des objets en plastique comme les jouets, certaines brosses à dents, rasoirs jetables… ne se mettent pas dans le bac jaune.
  • Les boîtes en carton sales (boîtes à pizza huilées, boîtes à gâteaux de pâtisserie, boîtes en carton de vos repas commandés à distance…) A partir du moment où c’est trop gras, trop souillé et imbibé c’est très compliqué pour le recyclage. Les industriels de recyclage essayent de trouver des solutions à ce sujet.
  • Les barquettes alimentaires plastiques ou polystyrènes : les emballages du jambon que vous achetez en supermarché, les boîtes avec du fromage prédécoupé à l’intérieur, les barquettes dans lesquelles sont vendues certains fruits ou légumes, etc la aussi, avec l’extension des consignes de tri vous pouvez désormais mettre les barquettes dans la poubelle dédiée aux recyclables mais il faut regarder qu’il y ait le logo de tri dessus. Tout ne se recycle pas encore !
  • L’essuie tout, pratique dans nos vies mais pas recyclable (mais recyclable si vous avez un composteur à proximité).
  • Le papier mis en boule, déchiqueté, broyé ou découpé en petits morceaux. Et oui les machines dans les usines de tri des déchets n’arrivent pas à avaler ces formats et ces papiers ne sont par conséquent pas valorisé uniquement pour cette raison. Donc STOP aux boulettes de papier svp
  • Certains emballages bi-matière à savoir ceux qui sont cartonnés à l’extérieur mais plastifiées à l’intérieur (comme les emballages de café achetés chez un torréfacteur). Cependant, les équipements des centres de tri arrivent à en recycler quelques uns en séparant les matières.
  • Sachez que 24% des plastiques est recyclé en France, ce qui est vraiment peu !

Depuis le 1er janvier 2019, vous pouvez trier tous les emballages. Une seule question à se poser lorsque l’on a un déchet entre les mains. Est-ce un emballage ? Oui ! alors, il va dans la poubelle à couvercle jaune : c’était déjà le cas des bouteilles en plastique, des bidons de lessive, des canettes de soda, des boîtes de conserves, c’est maintenant le cas des pots de yaourts, barquettes alimentaires, sachets de surgelés, blister de médicaments, boite d’œufs, papier alu, sac plastique… et même les capsules de café en aluminium.Ils doivent être déposés bien vidés et en vrac.

 

Source ville de Paris

 

Maintenant que vous savez tout ça, visualisez tous les rayons du supermarché. Quand vous commencez à lister tous les produits qui ne se recyclent pas, vous prenez vraiment peur. Mettez vous en tête que ces plastiques non recyclés, finiront enfouis dans les sols (car on ne sait pas quoi en faire) ou bien incinérés selon là où vous habitez et le choix qu’aura fait votre collectivité locale, pour gérer les déchets dit « ultimes » (n’ayant plus aucune vie possible).  Cela fait donc quand même réfléchir!

 

A titre d’information, en Europe, les pays qui recyclent le plus sont: l’Allemagne, les pays Nordiques (Suède, Finlande, Norvège, Islande, Danemark) mais aussi les Pays-Bas, la Slovénie, le pays de Galles, la Belgique, la Suisse. Dans le monde, on trouve entre autres la Corée du Sud, Singapour, l’Australie, le Canada, le Japon, la Nouvelle Zélande.

 

| STOP AU PLASTIQUE

Le plastique c’est un fléau dans le monde entier. Selon le National Géographic (source de cette enquête)

  • 5000 milliards de morceaux de plastique flottent déjà dans nos océans.
  • À travers le monde, 73 % des déchets sur les plages sont du plastique : filtres de cigarettes, bouteilles, bouchons, emballages alimentaires, sacs ou bacs en polystyrène.
  • La production mondiale de plastique a connu une croissance exponentielle, passant de 2,3 millions de tonnes en 1950 à 162 millions en 1993 puis 448 millions en 2015.
  • D’ici 2050, toutes les espèces d’oiseaux marins mangeront du plastique régulièrement
  • Depuis 2015, plus de 6,9 milliards de tonnes de déchets plastique ont été produites. Environ 9 % ont été recyclés, 12 % ont été incinérés et 79 % ont été accumulé dans des décharges ou dans la nature
  • À travers le monde, près d’un million de bouteilles en plastique sont vendues chaque minute
  • Les estimations sur la durée de vie du plastique vont de 450 ans à l’infini.
  • De nos jours, le marché principal de plastique est celui des emballages.  Ce segment représente à présent près de la moitié de tous les déchets plastiques produits dans le monde, la plupart n’étant jamais recyclés ou incinérés.
  • Selon les derniers rapports, environ 700 espèces d’animaux marins ont déjà ingéré du plastique ou ont été piégés dedans.
  • Plus de 40 % du plastique n’est utilisé qu’une fois, avant d’être jeté.

Du coup pour limiter au maximum les bouteilles en plastique, il faut arrêter d’en acheter et favoriser les bouteilles en verre, c’est déjà mieux! Nous, on a aussi investi dans une carafe brita pour filtrer l’eau de Paris qui de vous à moi, sans filtre est dégueulasse. Nous n’avons pas la chance de vivre en campagne et de boire l’eau du robinet donc nous trouvons des solutions. Nous avons également acheter 2 carafes en verre dans lesquelles nous avons mis des charbons actifs. ll suffit tout simplement de placer le bâton de Binchotan au fond d’une carafe ou d’une bouteille, de la remplir d’eau du robinet, puis de laisser agir pendant au moins 6 heures pour obtenir de l’eau purifiée. Les charbons sont valables 6 mois environ et ça marche vraiment bien !

Votre nouvel ami sera la gourde d’1 litre transportable un peu partout et pratique au quotidien.

Quant aux eaux gazeuses, et bien nous n’en buvons plus si ce n’est dans des bouteilles en verre au restaurant. Vous pouvez aussi investir dans des machines pour fabriquer vos eaux gazeuses. Pour être honnête avec vous, il m’est arrivée de boire 1 ou 2 bouteilles de Saint Yore cette année car il a fallu que je régénère mes cellules rapidement suite à un problème de santé. Mais mis à part ces 2 fois, je n’en consomme plus du tout.

Il faut également arrêter les gobelets en plastique et privilégiez si vous n’avez pas le choix, le carton et le bambou.

Mais le plastique ne s’arrête pas la, il faut aussi arrêter d’acheter vos aliments sous plastique! On en parlera un peu plus bas dans la partie alimentation.

 

 

| LES USTENSILES EN BOIS ET EN INOX

Si vous devez investir dans de nouveaux ustensiles, privilégiez toujours du bois et de l’inox et n’achetez plus vos ustensiles en plastique! Si vous en avez à la maison, tant pis, ne les jetez pas non plus car vous voulez vous préserver la planète. Usez les tant que possible ou donnez les à des associations qui en auront besoin.

 

| LES SACS EN TISSUS POUR VOS COURSES

Je pense qu’aujourd’hui quasiment tout le monde a au moins un sac en tissu pour transporter des choses. Et bien, pour vos courses, il en est de même. Nous avons investi dans un charriot (oui ça fait pas rêver comme ça mais c’est tellement pratique ) et nous avons une vingtaine de sacs en tissus pour faire nos courses, et de tailles différentes pour les fruits et légumes. C’est pratique, lavable et pas de déchet plastique.

 

| LES BOCAUX ET TUPPERWARE EN VERRE

Les bocaux et tupperware en verre sont devenus nos amis du quotidien. On en a partout dans notre cuisine car nous stockons les légumes et fruits secs, les féculents mais aussi les farines, les sucres, les épices….

Quant aux Tupperware en verre, ils nous permettent de stocker nos aliments dans nos placards, le congélateur et de garder au frais nos petits plats. Privilégiez ceux avec un couvercle en bois.

 

| LES ESSUIS TOUT

Le papier essuie-tout, est un papier très absorbant, confectionné en rouleaux d’une largeur d’une vingtaine de centimètres, servant à « éponger » les débordements et à nettoyer en cuisine. Il sert aussi à faire sécher des aliments en absorbant l’eau. Aujourd’hui, vous pouvez trouver des essuis tout lavables pour remplacer le fameux Sopalin. C’est la prochaine étape pour moi car je n’ai pas encore trouvé des torchons lavables qui me plaisaient en terme de taille et de tissus mais cela ne serait tarder. Pour les bonnes couturières, il existe de nombreux DIY (ateliers tutos) sur Youtube pour les faire vous-mêmes.

 

| LES COUVERCLES ET LE PAPIER D’ALU

On oublie bien entendu les couvercles en plastique et on privilégie les couvercles en tissu, en silicone, en tissus enduits et les beewrap, ces emballages bio et 100% écologiques.

La production d’aluminium donne lieu à d’importantes pollutions. Chaque tonne d’aluminium entraîne le rejet de 4 tonnes de boues rouges néfastes tant par leur quantité que par leur pH basique. Elle produit aussi des émissions de fluor dans les airs et les eaux. Les vapeurs de fluor très oxydantes, attaquent la végétation; les eaux se chargent de fluor et de sels d’aluminium toxiques. Ce bilan écologique négatif doit conduire à réserver l’aluminium aux usages permanents (pièces d’avion, de vélo, etc.) et à éviter les usages éphémères. (source écoso)

Il faut donc éviter le papier d’alu, dangereux pour la santé, et privilégier le papier alimentaire tout usage. Il faut également supprimer les canettes en alu, les boîtes de conserve en aluminium (préférez les bocaux en verre quand c’est possible). Oui ça peut se recycler mais ça pollue !

Encore une fois, comme tout le monde j’ai encore des fins de papier d’alu pour mes cuissons au four. Il m’en reste encore un tout petit peu donc je ne vais pas le jeter pour rien mais dès qu’il est fini, je n’en consommerai plus du tout. Il faut aussi penser logique et pas jeter pour jeter.

 

| LES CAPSULES DE CAFÉ

Pourquoi les capsules de café sont notre ennemi n°1 ? Nous avons trouvé cette source chez Chacun son café et nous avons trouvé cela très intéressant.

  • Près de 10 milliards de dosettes de café sont consommées par an, cela équivaut à 40 000 tonnes de déchets d’aluminium, l’équivalent de 4 tours Eiffel.
  • 1 paquet de 250 grammes de dosettes produit 10 fois plus d’emballages qu’un paquet de 250 grammes de café moulu ou en grains.
  • 1 tonne d’aluminium produite, c’est 4 tonnes de rejets sous forme de boues rouges contenant du titane, de l’oxyde de fer, de l’oxyde d’aluminium, de l’oxyde de silicium, du chrome et du cadmium.
  • Les capsules de café en aluminium mettent entre 150 et 500 ans à se décomposer.
  • Si l’on mettait bout à bout toutes les capsules consommées en une année, on pourrait faire 10,5 fois le tour de la terre.
  • En France, les capsules et les dosettes génèrent 1 900 tonnes de déchets aluminium et 3 400 tonnes de déchets plastique en 1 an.   
  • 3 cafés par jours = 1 095 capsules par an
  • 1 an de capsules Nespresso (à raison de 3 cafés par jour), coûte 7 fois plus cher qu’un an de café en grains !

C’est pour toutes ces raisons que nous n’avons jamais eu de machines nespresso ou à capsules mais aussi de sachet soluble. Cela fait maintenant des années que nous buvons notre café dans une cafetière italienne et que nous achetons notre café en grain et moulu chez un torréfacteur. Le café c’est tout un art comme le thé. C’est toujours un bonheur de rentrer dans cette petite boutique de notre quartier qui sent bon le café et qui nous invite au voyage. Nous sommes toujours bien accueillis et le café n’est pas plus cher dans son magasin qu’en grande surface. Et puis nous, on adore moudre le café à l’ancienne avec notre appareil vintage et se préparer le café maison.

 


Voici une sélection des produits que nous avons acheté et qui font partie de notre quotidien

 

Monbento | Boîte déjeuner Bento originale
Monbento | Boîte déjeuner Bento originale
Pochette à brosse à dents en tissu
Pochette à brosse à dents en tissu
3 petits flacons de voyage en verre ambré
3 petits flacons de voyage en verre ambré
Flacon pompe verre ambré – 1 L
Flacon pompe verre ambré – 1 L
Pochette à savon en coton & gaze de coton
Pochette à savon en coton & gaze de coton
Boite à savon en bois liquide
Boite à savon en bois liquide
3 gourdes à compote rechargeables
3 gourdes à compote rechargeables
Boite de congélation en verre
Boite de congélation en verre
Gourde en verre avec filtre à charbon
Gourde en verre avec filtre à charbon
Charbon actif végétal purificateur d’eau
Charbon actif végétal purificateur d’eau
Carafe en verre avec filtre à charbon
Carafe en verre avec filtre à charbon
Sacs à vrac en lin biologique
Sacs à vrac en lin biologique
5 sacs à vrac gradués légumineuses
5 sacs à vrac gradués légumineuses
Filets à fruits et légumes
Filets à fruits et légumes
Recouvre-bol en voile de lin
Recouvre-bol en voile de lin
Boite à œufs réutilisable – 8 oeufs
Boite à œufs réutilisable – 8 oeufs
Bocaux en verre avec bouchon bois
Bocaux en verre avec bouchon bois
Lot de 3 emballages en cire d’abeille
Lot de 3 emballages en cire d’abeille
Charlotte à plat en tissu enduit
Charlotte à plat en tissu enduit
Savon français pour l’acné et eczema
Savon français pour l’acné et eczema
Savon lait de chèvre Français
Savon lait de chèvre Français
Sac à dos pique-nique
Sac à dos pique-nique
Box zéro déchet cuisine
Box zéro déchet cuisine
Thermos filtrage eau et charbon
Thermos filtrage eau et charbon
Livre cuisiner zéro déchet
Livre cuisiner zéro déchet
Carrés démaquillants lavables
Carrés démaquillants lavables
Coffret filtrage charbon actif
Coffret filtrage charbon actif
Robot cosmétique Beautymix
Robot cosmétique Beautymix
Coffret démarrage zéro déchet
Coffret démarrage zéro déchet
Kit Edeni
Kit Edeni
Bourse lingettes démaquillantes
Bourse lingettes démaquillantes
Lessive et produits ménager zero dechet
Lessive et produits ménager zero dechet
Box Vaisselle – kit zero dechet
Box Vaisselle – kit zero dechet
Balles de lavage
Balles de lavage
Sac à pain rond lavable
Sac à pain rond lavable
Grand sac pour le vrac
Grand sac pour le vrac
Sac de conservation légumes
Sac de conservation légumes
Sac baguette lavable
Sac baguette lavable
Sacs à vrac français
Sacs à vrac français
Filets à légumes
Filets à légumes
Rouleau d’essuies-tout lavables
Rouleau d’essuies-tout lavables
Couvre plat en lin épais
Couvre plat en lin épais
Bee Wrap, Emballage à la cire d’abeille
Bee Wrap, Emballage à la cire d’abeille
Perles de ceramique
Perles de ceramique
Couverts réutilisables
Couverts réutilisables
Gourde en verre
Gourde en verre
Gourde isotherme 1L
Gourde isotherme 1L
Etui à savon lin etsy
Etui à savon lin etsy
Etui à savon bois etsy
Etui à savon bois etsy
Etui à savon etsy
Etui à savon etsy

 


DANS NOTRE ALIMENTATION

 

« Que  faut-il faire pour limiter ses déchets dans l’alimentation ainsi que son empreinte carbone ? »

 

| BANNIR LES SUPERMARCHÉS

Nous ne faisons plus nos courses en supermarché depuis très longtemps. Rien qu’à l’idée de rentrer dans un supermarché, cela me donne le tournis car toutes ces promotions et cette nourriture à foison m’écœurent. Une fois de plus, je ne critique pas les personnes qui y vont mais en vivant à Paris depuis maintenant quelques années, nous faisons nos courses pour quelques jours ou à la semaine et dans des petites épiceries du coin car c’est le fonctionnement dans la capitale. Il m’arrive aussi de m’arrêter chez Monoprix pour acheter certaines choses comme du papier toilette, quelques légumes de France et de saison quand notre petit magasin local se fait dévaliser ou qu’il ne reçoit pas tout.

Je suis une provinciale du sud est de la France. Lorsque j’étais adolescente, je vivais chez mes parents et je pouvais me prendre parfois la tête avec eux car ils ne voulaient jamais aller faire leurs courses au supermarché! Ils faisaient leurs courses au jour le jour et je ne comprenais pas ce fonctionnement à l’époque! Aujourd’hui, je tiens à les remercier car ils avaient raison depuis le début et ils étaient plutôt avant-gardistes à ce sujet. Ma mère détestait les supermarchés et consommer à outrance et je crois qu’aujourd’hui, j’ai attrapé son virus.

Les supermarchés vous poussent à la consommation, à acheter des produits cuisinés et transformés ou en promotion et n’aident pas du tout les petits producteurs qui rament pour s’en sortir.

 

| PAS D’EMBALLAGES PLASTIQUES

Nous avons arrêté d’acheter des produits dans des emballages plastiques. Lorsque nous voulons manger par exemple de la charcuterie et bien nous allons chez le boucher ou le charcutier pour n’acheter que quelques tranches à la découpe, qu’ils déposent dans des feuilles de papier. Pour allez jusqu’au bout, vous pourriez même venir avec vos tupperware en verre et demander à ce que l’on vous les dépose dedans directement. Cela se fait de plus en plus.

Nous n’achetons plus de fromages dans des boites en plastique, nous en consommons toujours mais allons d’abord chez le fromager. Il m’arrive de craquer de temps en temps et je l’avoue pour un fromage dont je raffole, le Saint Aygur crème. Mais je me limite de plus en plus.

Mais la chose qui me met hors de moi, ce sont les fruits et légumes (souvent bio) emballés individuellement, soit dans du plastique soit dans des barquettes. Alors ça, autant vous dire que je préfère ne pas manger bio, plutôt que de contribuer à cette industrie! Lorsque je vois des rayons entiers emballés, je ne comprends pas! Pourquoi acheter une orange sous plastique ? Pourquoi acheter des haricots en barquette du Kenya, des laitues en sachet ou des bananes découpées sans peau ?

 

 

| BYE BYE LES PRODUITS TRANSFORMÉS

Nous n’achetons pas de plats ou de produits transformés car nous cuisinons tout ce que nous pouvons. En  plus d’être bourrés de sel, de sucre, et d’autres ingrédients peu savoureux, et ce sont des emballages inutiles une fois de plus. Les seules choses que nous ne cuisinons pas pour le moment sont nos pâtes à pizza, nos pâtes brisées, nos galettes de blé car nous manquons parfois de temps et nous n’avons pas de robot pour nous donner un coup de main. Nous les achetons en magasin en choisissant des pâtes françaises, pur beurre et sans huile de palme.

Pensez aussi à ne plus consommer des produits à base d’huile de palme !

 

| MANGER LOCAL ET DE SAISON

Nous mangeons de saison et local le plus possible. Notre magasin Au bout du Champs met en relation les producteurs et les consommateurs et se fournissent en fruits et légumes à moins de 100km de Paris. On voit de plus en plus d’émissions à ce sujet mais il est très important de manger de saison. Il est important de privilégier les fruits et légumes de saison pour leur goût, mais aussi afin de réduire notre impact écologique. Mais ce n’est pas tout, en mangeant de saison, vos fruits et légumes auront plus de chance d’avoir mûri au soleil et seront donc plus savoureux que les fruits et légumes qui arrivent à maturité pendant le transport.

Et puis la nature est bien faite, chaque saison répond à des besoins de notre corps. En été, il fait plus chaud donc on dépense moins de calories mais nous buvons plus d’eau donc tous les fruits et légumes de cette saison en seront gorgés : melons, tomates, courgettes, pastèques….En hiver, il fait plus froid et nous avons besoin de plus de nutriments et de vitamines C donc on va se diriger vers les poireaux, les choux, les épinards mais aussi les clémentines.

Je comprends tout à fait qu’il y a des périodes moins intéressantes en terme de fruits et légumes et que nous avons toujours l’impression de manger plus ou moins la même chose (je n’ai pas toujours le goût de cuisiner) mais il faut essayer de diversifier ses plats et de trouver de nouvelles recettes qui vous poussent à cuisiner et varier les plaisirs.

En consommant de saison, nous encourageons le circuit court et cela a moins d’impact polluant sur la planète. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tout n’est pas si cher! On trouve souvent des produits beaucoup moins chers chez le petit primeur du coin que sur les étalages de rue dont les fruits et légumes proviennent de Rungis.

 

POURQUOI MANGER DE SAISON ?

  • Les fruits ou légumes hors saison et importés sont souvent transportés soit par avion, soit par bateau. Mais il y a 2 aliments que je n’arrive pas à enlever de mon quotidien, ce sont les bananes et les avocats. Ne mangeant pas de viande rouge depuis l’âge de 6 ans, j’ai compensé par ça. Je vous avoue que je ne les ai pas banni de mon alimentation et je ne le ferai pas. Par contre, je choisis des bananes bio en provenance d’Équateur car elles n’ont pas (normalement ) été traitées comme celles des Antilles par les pesticides pour tuer ce foutu champignon. Je prends également des avocats Hass d’Espagne quand j’en trouve (et on en trouve de plus en plus comme chez les nouveaux Robinson ou Naturalia, ils sont plus petits mais aussi bons), sinon je les prends du Pérou ou du Mexique. J’ai également vu des fruits tropicaux comme les grenades en provenance d’Espagne voire parfois de France.
  • Manger de saison permet également de lutter contre l’utilisation d’engrais chimiques.
  • Les fruits et légumes hors saison nécessitent des conditions particulières (cultures industrielles avec des pesticides, sous serres, antigels…) qui détruisent les sols.
  • L’utilisation des pesticides est un désastre pour la biodiversité, en particulier chez les abeilles qui sont essentielles à notre alimentation.

On va prendre un exemple très concret, manger des tomates un hiver n’est plus possible! C’est un fruit d’été qui a besoin de soleil et de chaleur. L’hiver, elles en ont pas donc pour pouvoir vous en déballer dans les rayons, elles sont cultivées dans des serres à la lumière artificielle, qui brillent nuit et jour dans nos campagnes françaises ou proviennent de pays voisins (Espagne ou Maroc). L’énergie déployée pour chauffer et éclairer ses serres industrielles augmente considérablement le bilan environnemental de la tomate hors saison. Acheter un kilo de tomates en hiver est équivalent à parcourir 12 km en voiture.

Et puis acheter des tomates en hiver peut coûter aussi 3 fois plus chers. Elles perdent aussi de leurs propriétés nutritionnelles car elles mûrissent dans des camions ou sont récoltées avant maturité ( moins de teneur en vitamines C, moins de sucres, moins d’antioxydants…)

Voila pourquoi, nous faisons dès que nous le pouvons, des coulis de tomates l’été que nous congelons et que nous achetons l’hiver, de la purée de tomates, des tomates pelées ou des coulis quand nous en avons besoin. Nous congelons également des aliments type rubarbe et poireaux. C’est aussi bon et écolo !

 

| REGARDER LA PROVENANCE DES ALIMENTS

 

Aujourd’hui, il faut vous soucier de la provenance des aliments. En effet, des aubergines du Danemark, des tomates du Maroc, des haricots verts du Kenya doivent selon moi, disparaître de nos rayons. Plus on consommera français, plus les prix baisseront, plus nous encouragerons les producteurs locaux, plus nous limiterons les produits importés. On peut toutefois pour certains aliments se contenter des pays proches comme la Belgique, l’Italie ou l’Espagne.

Par exemple, il est aujourd’hui de plus en plus fréquent de trouver des kiwis de France ou d’Italie qui sont vraiment très bons, mais aussi des avocats d’Espagne, des citrons d’Italie.

Concernant la viande, nous savons aujourd’hui qu’il faut limiter sa consommation et manger mieux en l’achetant directement du circuit court, chez des agriculteurs, des bouchers qui pratiquent la production raisonnée et locale. Il existe des alternatives pour remplacer la viande par d’autres protéines. (hachis végétal par exemple)

 

| LE PRODUITS EN VRAC

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé où nous achetions nos produits en vrac. Nous avons trouvé dans notre quartier, dans le 17ème arrondissement de Paris, le premier réseau d’épicerie en vrac pour faire ses courses du quotidien, en quantité à la demande et sans emballage superflu. Je vous présente daybyday, une entreprise française qui répertorie 71 magasins répartis en France et en Belgique et qui propose énormément de produits Made in France.

C’est ici que nous achetons principalement chaque semaine nos fruits secs, nos farines, nos féculents et légumineuses, certains produits ménagers, des gâteaux secs et de temps en temps quelques cosmétiques. Le principe est simple, vous amenez vos pots en verre (ou vous en achetez sur place ) et vous vous servez. Arrivés à la caisse, tout est pesé. On adore acheter en vrac car cela nous permet de ne pas acheter en grosse quantité et de pouvoir varier les plaisirs. On teste souvent de nouvelles choses et c’est le gros avantage.

Nous faisons également depuis peu de temps nos courses sur le site de Kazidomi. Cette épicerie en ligne propose un large choix de produits essentiels à votre quotidien sous leur forme la plus naturelle possible. On y trouve des produits en vrac, des produits alimentaires mais aussi pour la maison, votre bébé, ou encore des cosmétiques naturels. En supprimant les intermédiaires superflus entre les producteurs et les consommateurs, Kazidomi peut proposer des produits de grande qualité à des prix avantageux.

 

BON PLAN KAZIDOMI | RÉDUCTION

Ce site en ligne de produits en vrac, sains et naturels fonctionne avec un système d’abonnement. L’adhésion annuelle coûte 80€ et vous offre jusqu’à 50% sur les produits du site.

Avec le code MADEMOISELLEVOYAGE , vous pouvez bénéficier d’une réduction de 20€ sur l’achat de votre adhésion annuelle. Cliquez ici pour faire des économie et trouver votre bonheur.

 

Par contre faites attention, on s’est aussi fait avoir avec le vrac ! Par expérience, n’achetez pas trop car il va falloir stocker tous ces aliments dans vos placards et en cuisine. Il se peut qu’avec le temps, des mites alimentaires se forment ce qui est très désagréable car elles pondent directement dans les pots fermés. Vous devrez tout jeter à la poubelle donc pour éviter le gaspillage:

  • N’achetez que ce dont vous avez besoin, en quantité normale
  • Renouvelez vos achats 1 fois par semaine
  • Nettoyez les pots avant de les remplir
  • Vérifier avant chaque utilisation que des larves ne se sont pas formées à l’intérieur. On voit souvent des petits bouts d’aliments accrochés à des filaments au niveau des parois ou bien formant des petites boules d’aliments. C’est un signe que le pot contient des larves voire des mites.

Il se peut également que certaines mites aient déjà pondues dans les différents bacs des magasins. Cela nous est arrivé à deux reprises et nous nous sommes retrouvés envahis de mites chez nous ! Il faut tout simplement le signaler en magasin et les personnes seront plus vigilantes les prochaines fois.

Il existe apparemment une solution miraculeuse pour tuer les mites alimentaires:  les micro guêpes, des micro-organismes  invisibles, compatibles avec la nourriture, appelées des trichogrammes. Elles viennent pondre dans les larves de mites qui sont souvent bien cachées (d’où la difficulté de s’en débarrasser) et les tuent.  Tout est calculé en fonction du rythme des larves et de leur éclosion. Le traitement dure 4 semaines environ à raison de 1 paquet par semaine. Vous pouvez en acheter sur un site allemand et le résultat serait très efficace !

 

Petite astuce: si vos contenants ont été en contact avec les mites alimentaires, vous pouvez mettre vos produits secs minimum 24h au congélateur pour tuer toutes traces éventuelles de bestioles ! Vous les ressortez 24h plus tard et vous les rangez dans votre placard pour ensuite les consommer à votre guise sans risque de détériorer vos denrées. 

 

 

| COMPOSTER

 

Composter ses biodéchets permet de recycler ses rebuts de cuisine et de jardin, tout en produisant naturellement de l’engrais pour les plantations. Vous diminuez jusqu’à 80 kg les déchets par an par habitant ! Malheureusement à Paris, c’est encore assez difficile de composter. Des solutions sont tout de mises en place par la mairie et des points de compostage sont réparties dans plus de 500 immeubles équipés pour. Nous aimerions essayer le lombricompostage (compostage hors-sol) dans notre prochain appartement.

 


Voici une sélection des produits que nous avons acheté et qui font partie de notre quotidien

 

Monbento | Boîte déjeuner Bento originale
Monbento | Boîte déjeuner Bento originale
Pochette à brosse à dents en tissu
Pochette à brosse à dents en tissu
3 petits flacons de voyage en verre ambré
3 petits flacons de voyage en verre ambré
Flacon pompe verre ambré – 1 L
Flacon pompe verre ambré – 1 L
Pochette à savon en coton & gaze de coton
Pochette à savon en coton & gaze de coton
Boite à savon en bois liquide
Boite à savon en bois liquide
3 gourdes à compote rechargeables
3 gourdes à compote rechargeables
Boite de congélation en verre
Boite de congélation en verre
Gourde en verre avec filtre à charbon
Gourde en verre avec filtre à charbon
Charbon actif végétal purificateur d’eau
Charbon actif végétal purificateur d’eau
Carafe en verre avec filtre à charbon
Carafe en verre avec filtre à charbon
Sacs à vrac en lin biologique
Sacs à vrac en lin biologique
5 sacs à vrac gradués légumineuses
5 sacs à vrac gradués légumineuses
Filets à fruits et légumes
Filets à fruits et légumes
Recouvre-bol en voile de lin
Recouvre-bol en voile de lin
Boite à œufs réutilisable – 8 oeufs
Boite à œufs réutilisable – 8 oeufs
Bocaux en verre avec bouchon bois
Bocaux en verre avec bouchon bois
Lot de 3 emballages en cire d’abeille
Lot de 3 emballages en cire d’abeille
Charlotte à plat en tissu enduit
Charlotte à plat en tissu enduit
Savon français pour l’acné et eczema
Savon français pour l’acné et eczema
Savon lait de chèvre Français
Savon lait de chèvre Français
Sac à dos pique-nique
Sac à dos pique-nique
Box zéro déchet cuisine
Box zéro déchet cuisine
Thermos filtrage eau et charbon
Thermos filtrage eau et charbon
Livre cuisiner zéro déchet
Livre cuisiner zéro déchet
Carrés démaquillants lavables
Carrés démaquillants lavables
Coffret filtrage charbon actif
Coffret filtrage charbon actif
Robot cosmétique Beautymix
Robot cosmétique Beautymix
Coffret démarrage zéro déchet
Coffret démarrage zéro déchet
Kit Edeni
Kit Edeni
Bourse lingettes démaquillantes
Bourse lingettes démaquillantes
Lessive et produits ménager zero dechet
Lessive et produits ménager zero dechet
Box Vaisselle – kit zero dechet
Box Vaisselle – kit zero dechet
Balles de lavage
Balles de lavage
Sac à pain rond lavable
Sac à pain rond lavable
Grand sac pour le vrac
Grand sac pour le vrac
Sac de conservation légumes
Sac de conservation légumes
Sac baguette lavable
Sac baguette lavable
Sacs à vrac français
Sacs à vrac français
Filets à légumes
Filets à légumes
Rouleau d’essuies-tout lavables
Rouleau d’essuies-tout lavables
Couvre plat en lin épais
Couvre plat en lin épais
Bee Wrap, Emballage à la cire d’abeille
Bee Wrap, Emballage à la cire d’abeille
Perles de ceramique
Perles de ceramique
Couverts réutilisables
Couverts réutilisables
Gourde en verre
Gourde en verre
Gourde isotherme 1L
Gourde isotherme 1L
Etui à savon lin etsy
Etui à savon lin etsy
Etui à savon bois etsy
Etui à savon bois etsy
Etui à savon etsy
Etui à savon etsy

 


 

DANS NOTRE MAISON

 

« Ces petits écogestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 »

 

| ÉTEINDRE LES MULTIPRISES ET DÉBRANCHER LES CHARGEURS DES PRISES

Saviez-vous que si vous éteignez vos multiprises équipée bouton permettant de couper l’alimentation en courant électrique, dès que vous en avez plus l’utilité, et bien vous stoppez la consommation inutile de plusieurs de vos appareils électriques en veille, tout en réduisant votre facture d’électricité. Si la VMC ou le réfrigérateur ne peuvent pas être éteints, la télévision et le lecteur DVD (les plus énergivores), la bouilloire, le chargeur dans la prise et bon nombre d’autres petits appareils laissés en veille faute d’interrupteur consomment de l’électricité sans qu’on s’en aperçoive… que l’appareil fonctionne ou pas!

Attention, il nous arrive parfois d’oublier comme tout le monde mais on essaye d’y faire de plus en plus attention tous les jours!

 

| NETTOYAGE DES MAILS

Nettoyer sa boîte mail régulièrement est donc une manière accessible à tous qui permet d’aider dans une certaine mesure à réduire la pollution numérique, et c’est bon pour la planète. Ainsi, un email entraine l’émission de 30 grammes de CO2. Et dans le monde, ce sont 281 milliards de mails qui sont envoyés chaque jour. La aussi, je suis loin d’être la plus parfaite mais je viens de supprimer 3000 mails d’une boite mail! Il faut le faire au mesure avant que tous les mails ne s’accumulent et que vous soyez déprimés à l’idée de vous mettre dessus. Utiliser l’appliquation Clean fox pour vous désabonner de tous les emails inutiles, les spams et vider les corbeilles.

 

| AMPOULES A BASSE CONSOMMATION

Les ampoules basseconsommation représentent beaucoup d’avantages. Elles sont reconnus comme plus efficaces énergiquement, tout en procurant la même luminosité, elles consomment 75 % en moins d’énergie que les ampoules classiques, elles s’adaptent généralement à tous les types de luminaires qui existent dans nos maisons. Le surcoût de 15 à 30 € par an des ampoules à basse consommation, est vite compensé du fait des économies d’énergie réalisées par le remplacement avec des ampoules ayant une telle longévité.

 

| LES PLAQUES ET LA BOUILLOIRE

Saviez-vous qu’il est préférable de ne pas mettre trop fort vos plaques de cuisson pour limiter les consommations d’énergie. Idem pour la bouilloire, plus vous la remplissez d’eau, plus vous allez consommez en énergie pour la chauffer donc chauffer que l’eau dont vous avez besoin.

 

| ÉTEINDRE LES ROBINETS D’EAU

Ne faites pas couler l’eau inutilement pendant le brossage de dents, la vaisselle ou les douches. Pensez à faire des économies sur l’eau également lorsque vous partez en vacances. C’est simple, vous coupez les arrivées d’eau avant de partir et pendant toute la durée des vacances.

Petite astuce: si vos voisins doivent arroser vos jolies plantes, vous pouvez couper simplement l’eau des WC, de la machine à laver et du lave vaisselle. 

 

| ARRÊTER LE FRIGO ET LE CONGÉLATEUR

Lors que nous partons en vacances plus de 10 jours, nous vidons au maximum notre frigo et congélateur pour ne garder que ce qui ce conserve sur le long terme, à savoir les bocaux. Une fois vidé, on éteint complètement le réfrigérateur et on dégivre le congélateur. Enfin, on laisse la porte du frigo et/ou du congélateur ouverte avec une serpillière en-dessous pour éviter les mauvaises odeurs et les éventuelles fuites.

Le saviez-vous ?  Dégivrer régulièrement son congélateur permet de réaliser une économie d’environ 30€ par an

 

| FOURNISSEUR D’ÉNERGIE

On a également changé de fournisseur d’énergie en passant par Planète oui, 100% renouvelable. En terme de prix, cela ne change pas grand chose mais par contre, cela change l’origine de l’énergie en garantissant la production d’énergie renouvelable. Il est recommandé par Greenpeace dans leur classement des meilleurs fournisseurs.

 

Fais comme nous : passez à une électricité 100% renouvelable et 100% positive avec Planète OUI. En plus, tu recevras 15 € dès ton inscription grâce à notre code parrain D236680.

 

| STOP PUB SUR LES BOÎTES AUX LETTRES

On en a marre des publicités inutiles dans nos boîtes aux lettres ! Mettre un petit autocollant STOP PUB peut vous aider à ne plus recevoir de flyers ou de publicités inutiles.

 

 

J’espère que toutes ces solutions vous aideront à mettre en place votre nouvelle routine. Encore une fois, ne vous mettez pas la pression. Allez-y à votre rythme et faites ce que vous pouvez en fonction de vos moyens et de vos possibilités. Il existe de nombreuses alternatives pour réduire son empreinte écologique et limiter ses déchets notamment dans la cosmétologie et les produits ménagers mais cela fera l’objet d’un deuxième article.

N’oubliez pas de consulter tous nos autres articles dédiés à l’écologie:

 

 

 

 

 

 

2 Commentaires

  1. Littleblondenvoyage
    / 13 h 23 min

    Merci pour cet article très intéressant! Le vrac c’est vraiment le présent et l’avenir! 🙂

    • Mademoiselle Voyage
      / 14 h 40 min

      Merci beaucoup ! Et oui le vrac c’est tellement mieux!!! C’est l’avenir effectivement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.