Playa blanca, pourquoi nous sommes déçus de cette plage!

Playa blanca, pourquoi nous sommes déçus de cette plage!

 

La plage de Playa Blanca a été malheureusement une déception et nous vous expliquons pourquoi. Découvrez le récit d’une journée éprouvante!

 

Nous avions hâte de nous reposer sur la côte caribéenne. C’est pourquoi Playa blanca, au large de Carthagène, cette jolie ville coloniale, était pour nous une étape qui rime avec soleil, plage de sable blanc et eaux turquoises.

Je vous invite à lire tous nos autres articles sur la Colombie pour bien préparer votre voyage:

 

On a longuement hésité sur quel tour ou quelle île choisir et notre choix s’est porté tout simplement sur un aller retour en bateau jusqu’à Playa blanca sur l’île de Baru. Exit Isla rosario et son show des dauphins, Exit le snorkeling. Nous voulions simplement nous reposer sur la plage en mode farniente! Les tours proposés combinent généralement Playa blanca et Isla Rosario dans la même journée donc nous avons négocié un arrêt en chemin à Playa blanca puis arrêt au retour pour venir nous rechercher pendant que les autres voyageurs découvraient Rosario et son show de dauphins! Simple non ? (si vous pouviez éviter d’ailleurs de le faire car voir des dauphins dans un parc n’a rien d’éthique).  Nous avions juste le transport à payer avec le repas d’inclus pour 45000 pesos/p.

Jusque là tout va bien! Mais les premiers ennuis ont débuté dès le matin. J’ai l’air heureuse la sur cette photo ? Pourtant j’ai pu profiter pleinement de l’eau qu’une petite heure!

 

 

Le rendez vous était à 8h30 sur le quai pour un départ à 9h mais nous sommes partis à 9h40 soit 1h10 d’attente dans une chaleur étouffante! On se serait cru en Afrique, sur un port où les marchands crient ce qu’ils ont à vendre, le tout dans une foule innombrable! Vous voyez l’image ?

Des centaines de passagers assis ou debout qui attendaient d’embarquer sagement dans leur lancha pendant que les responsables hurlaient des prénoms, lisaient des feuilles indéchiffrables et s’engueulaient! Une désorganisation comme vous n’imaginez même pas! Pas assez de bateaux pour tout le monde donc il a fallu patienter et patienter. Malheureusement j’ai perdu patience et je suis directement allée voir le capitaine de la lancha qui m’a répondu: « tranquila, tranquila, vamos vamos »

Mais bien entendu, nous ne sommes jamais parti de suite!

Bref je vous raccourci l’histoire. On est parti bien évidement en retard et nous avons appris que les vents allaient se lever en milieu de journée donc au lieu de partir de Playa blanca à 15h, nous devions partir à 14h pour notre sécurité! Deuxième bonne nouvelle de la journée, le temps sur place se raccourcit..

Arrivés à Playa blanca à 10h20, on s’est dit qu’enfin, nous allions pouvoir en profiter! Et bien non toujours pas, notre capitaine a changé de plans et a décidé de nous récupérer à 12h30 au lieu des 14h annoncés! Il a décidé de changer ses plans sans nous prévenir et a insisté pour que nous fassions le tour avec Isla Rosario d’inclus. Imaginez notre tête! Nous avons déchanté car nous devions attendre que tout le monde descende du bateau afin que nous nous dirigions ensemble vers le lieu du déjeuner, point de repère sur une plage extrêmement bondée de monde! (Je n’imagine même pas le week-end!)

Ici s’enchaînent des discussions, des incompréhensions au niveau de l’heure de rendez vous, tout le monde est perdu et a juste envie de profiter du peu de temps qu’il reste!

Une désorganisation comme vous ne l’imaginez même pas! Tout ça parce que nous sommes partis les derniers et en retard! Les autres bateaux ont respecté leur itinéraire et les clients sont tombés sur de bons capitaines!

Il y a 10 ans, Playa blanca était un lieu caché et préservé, aucun hôtel, aucun restaurant, un récif corallien présent! Aujourd’hui cette plage est envahie mais je dis bien envahie de touristes locaux et étrangers! Il est quasi impossible de poser sa serviette sur un bout de sable puisque tous les restaurants et loueurs de transats ou chaises sont collés les uns aux autres! On a réussi à trouver un peu plus loin un bout de sable qui devait faire 10 m2 que nous avons partagé avec une dizaine de voyageurs! Ci dessous quelques photos de la plage en semaine alors imaginez le weekend!

 

 

L’eau est très belle et effectivement turquoise mais impossible réellement de se reposer dans cet environnement: tous les 5 minutes un vendeur de boisson, masseuses ou des vendeuses de Paréos vous accostent. C’est vraiment LA FOIRE! Lorsque vous ne voyez pas de touristes dans l’eau, c’est parce que je me suis précipitée à l’heure du déjeuner pour capturer quelques clichés! A l’heure du déjeuner et en fin de journée, les restaurants sont pleins à craquer, les déchets s’accumulent, les locaux jettent leur détritus sur le sable juste derrière bref grosse grosse déception pour Playa blanca!

Alors avez-vous toujours envie d’y aller ? Sachez qu’il existe en Colombie plein de jolies petites îles qui méritent plus d’attention que Playa Blanca. Je ne veux pas vous dégoûter de cet endroit mais cherchez bien les plages les moins touristiques.

 

 

INFOS PRATIQUES | Playa Blanca

  • Isla del pirata ou Isla del encanto sont des îles où l’on vous laisse dans un Resort toute la journée.

 

  • Evitez la compagnie Ocean and Land, taquilla 4 (guichet 4) même si les prix sont meilleurs. Ils ne comprennent rien! Je pense même que toutes ces compagnies ne savent pas s’organiser. Coût de la lancha 45 000 pesos/p

 

  • Evitez de vous rendre par un bateau de pêcheurs sur Playa Blanca car les locaux le font un peu clandestinement, sans l’accord du port!

 

  • Vous pouvez vous rendre à Playa Blanca en bus (environ 1h30 avec les embouteillages du retour) mais les compagnies maritimes oublieront de vous le préciser bien entendu! Pour 45000 pesos aller retour, un bus vous débarque sur cette plage accessible depuis 3 ans par un pont car Playa blanca est une presqu’île! Le bus se prend vers le parc centenario ou demander à une agence pour vous l’organiser. Trajet en Taxi 80000 pesos et vous partez quand bon vous semble.

 

  • Dormir à Isla grande ou Rosario? C’est ce que nous voulions faire pour éviter la foule et profiter le temps de quelques heures de la plage sans touristes. Seulement, les hôtels ne nous ont jamais répondu par email ou au téléphone alors impossible de savoir s’ils avaient une chambre de disponible pour une nuit! Coût de la Lancha 60 000 pesos/p.

 

  • Bus Santa Marta -> Parc de Tayrona, comptez 1h de route, coût 7000/p

 

  • N’allez pas à Playa Blanca en période de fête des Colombiens, telle a été notre erreur. Renseignez-vous sur leurs vacances (janvier) avant de vous y rendre. Nous avons des amis qui y sont allés en août et ils n’ont pas vu ce tourisme de masse!

Avant de partir, n’oubliez pas de lire tous nos autres articles sur la Colombie pour bien préparer votre voyage:

 

 

10 Commentaires

  1. Miralb
    / 9 h 03 min

    Même expérience !
    Départ en retard.
    La playa blanca réduite à quelques mètres par des constructions de bois à touche-touche, une foule de touristes genre métro à 18h, des musiques assourdissantes, visite de l’île Rosario, le tout à toute vitesse et un retour en bateau par une mer très tres agitée une heure avant celle prévue.
    Bref le sentiment de s’être fait avoir en beauté

  2. Anaëlle
    / 13 h 55 min

    Bonjour, je suis désolée de votre mésaventure…
    Concernant les iles de Islas Del Rosario, pour avoir été en Colombie, je voulais bien évidement les découvrir et on m’a conseillé d’aller plus loin donc de dormir sur place mais d’aller sur Isla Grande ou il y a beaucoup plus d’hôtel « nature et écologique » et le tourisme de masse en moins. Le problème de Playa Blanca c’est sa proximité avec Cartagena et donc les « tours » à la journée. Donc si un jour vous souhaitez découvrir les plages de Caraïbes en Colombie préconisez plutôt les iles plus éloignés du littoral. Après tout dépend de ce que vous rechercher je ne sais pas s’il existe de « gros hôtels » à grand comfort sur ces iles la.

    • Mademoiselle Voyage
      / 11 h 52 min

      Bonjour Anaelle

      Merci pour votre commentaire. J’en ai entendu parler effectivement mais c’était trop tard… La prochaine fois, je m’aventurerai plus loin et dans des endroits plus isolés.

  3. Antoon
    / 15 h 40 min

    Vous avez tout a fait raison concernant les Playa Banca a Baru, c est vraiment devenu un cirque. Pour avoir ete sur cette plage en 2009, et etre retourné en 2018 c est le jour et la nuit. On voit bcp plus de touristes qui se font avoir. Je me rappelle un petit jeune qui a demande un massage et cela a dure 45mn, j’imagine pas le prix qu’il a du paye le pauvre. C’est vrai que je suis venu en Bus la deuxieme fois en empruntant le pont et c est bcp plus pratique.
    Mais si on va en Colombie, il y a d’autres plages tout aussi jolies du cote de San Andres notamment

  4. Dédé
    / 22 h 59 min

    Après y avoir été je l’ai gracieusement renommée Playa Merda. Et pourtant l’organisation, bien que bordélique, a été un ton au-dessus de celle que vous décrivez.
    J’ai eu la chance d’aller en Corse du Sud et en Polynésie, et là il y a vraiment des plages 5 étoiles. Playa Blanca vaut environ 2 étoiles, pas plus, tout pris en compte. Et même l’eau est pas si turquoise que ça en comparé des lieux précités.
    Seul point positif, la « balade » en bateau, avec un retour mouvementé amusant, les vents étant forts. Isla del Rosario c’est pourri aussi, eau verdâtre, pleins de touristes.

    • Mademoiselle Voyage
      / 23 h 56 min

      Bonjour Dédé j’aime beaucoup le playa mierda 🙂

      L’organisation pour nous a été chaotique je vous rassure… mais c’est tellement compliqué de tout retranscrire à l’écrit!
      Le souci c’est que les colombiens adorent cet endroit… j’ai entendu dire qu’un hôtel voulait privatiser la plage pour justement limité les vas et viens des touristes et rendre cette plage plus sauvage!!! A suivre hein ?

  5. titus
    / 1 h 21 min

    visite ce jour,en plus du tarif de 50000 par personne: 40000 pesos pour 2 chaises en plastique et une petite table dans une pente bien sur à ce prix !!!!dans l eau on est constamment démarché par des jetskis vaux mieux assister à un rally il y a moins de vapeurs d essence ; avec mon masque je n ai vu que du corail blanc et peux de poissons
    bref une plage à éviter à mon sens
    une vraie déception

    • Mademoiselle Voyage
      / 11 h 37 min

      Bonjour Yves

      Comme je comprends votre déception!! j’ai été également très déçue de la plage et j’en avais marre d’entendre que c’était la plus belle plage… d’où mon coup de gueule et mon article! Vous avez la chance d’avoir vu des poissons moi je les ai pas vu! 🙂
      Il vaut mieux aller sur une petite ile déserte et payer plus cher son hôtel non?

  6. Baldacchino
    / 23 h 43 min

    Quel dommage que vous n ayez pas pu apprécier ce lieu magique… Cependant en cherchant un peu vous auriez appris que le trajet en taxi vaut 80000pesos et on part quand on veut… Une foiq sur place marcher une centaine de metres et vous trouverez a coup sure une plage quasi deserte et a l eau turquoise… Le mieux ? Y rester la nuit.. Vous découvrirez alors un lieu quasi desert do t l eau regorge de plancton phosphorescent…

    • Mademoiselle Voyage
      / 10 h 10 min

      Bonjour

      Je suis dégoutée de lire cela…pourtant je parle couramment espagnol et personne n’a su me renseigner sur comment y aller!!
      Quand est ce que vous y êtes allés la dernière fois? car le tourisme colombien se pose la question de construire le premier hotel de luxe sur cette plage car l’abondance touristique est beaucoup trop importante. Cela réduirait un peu l’impact, car les locaux ne pourraient plus s’y rendre s’ils n’ont pas de réservations…

      De quel coté avez vous marché pour avoir une plage déserte?? j’aurai tellement découvrir cet endroit vierge!

      Je n’ai vu aucun hotel mais que des bungalows collés les uns aux autres avec des centaines et centaines de locaux agglutinés!!
      J’ai voulu dormir sur une autre ile et personne ne répondait au téléphone!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.