Weekend à Lyon | Que faire en 2 jours ?

Weekend à Lyon | Que faire en 2 jours ?

 

Que faire dans la jolie ville de Lyon ? Vous êtes de passage ici mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez notre petit itinéraire pour ne rien manquer.

 

Nous n’y sommes pas restés longtemps à Lyon mais nous avons arpenté la ville pendant 2 jours en nous faisant un petit itinéraire pour ne rien manquer. Soyez prêts à marcher dans cette jolie ville classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Ce petit guide sera mis à jour en terme de restaurants, bars, hôtels, au fur et à mesure que nous y retournerons ou que nos amis nous donneront leurs bons plans.

Sachez que Lyon est renommée mondialement pour ses restaurants, ce n’est pas pour rien qu’elle est la capitale mondiale de la gastronomie. Je ne suis pas particulièrement fan des spécialités lyonnaises bien françaises, affichées sur les menus comme la cervelle de Canut, le foie de veau, les grattons, les tripes… mais nous nous sommes tout de même laissés tentés par des quenelles, des bugnes et d’autres plats accompagnés de bons vins que nous vous citerons plus bas.

On ne dirait pas comme ça mais Lyon est une grande ville et la 3ème ville de France en terme d’habitants. On s’est demandé comment nous allions visiter la ville sur 2 jours en prenant le temps de flâner mais à notre grande surprise, l’hyper centre est très concentré et la ville se visite facilement à pied. Alors quels sont les incontournables à faire à Lyon ?

 

| LE QUARTIER DU VIEUX LYON

 

On vous propose un itinéraire qui débute par le quartier du vieux Lyon, le quartier historique où se concentrent boutiques et bouchons lyonnais et qui attire de nombreux visiteurs. Depuis notre hôtel, pour vous y rendre, nous sommes passés devant l’un des plus beaux des monuments du vieux Lyon, la magnifique cathédrale Saint Jean érigée sur la jolie place Saint Jean, qui mélange les styles gothiques et roman. Elle est immanquable par son immense horloge astronomique qui indique la date, les positions de la lune, du soleil et de la Terre, ainsi que celle des étoiles au-dessus de Lyon.

 

 

1. Commencez par explorer les traboules du Vieux-Lyon (5ème arrondissement de la ville)

Le Vieux Lyon, qui s’étend sur les rives de la Saône, est sans doute notre quartier préféré et notre coup de cœur de ce petit weekend qui a conservé tout le charme de ses ruelles datant de la Renaissance. En même temps, il faudrait être difficile pour ne pas aimer ces rues pavés, ces bâtiments historiques, ces cafés et ces belles devantures. Ici, pas de voitures, tout se fait à pied. Vous allez explorer de jolies rues étroites mais aussi les fameuses traboules, ces petits passages cachés datant de la Renaissance, parfois difficiles à trouver mais qui regorgent de petits trésors.

 

 

Les traboules sont des passages étroits et couverts à travers des cours d’immeubles, qui permettent de se rendre d’une rue à une autre en passant à travers les cours et escaliers des immeubles. Elles ont  été utilisées notamment par les résistants lors de la seconde Guerre Mondiale. On en dénombre 500 apparemment dans Lyon mais le plus gros reste dans le vieux Lyon.

Lors de notre balade nous avons pris le temps de scruter les entrées de bâtiments pour vous en dénicher quelques unes et vous proposer un joli itinéraire. Dans cette exploration, il y a 2 règles: pousser les portes et bien sûr, être respectueux des lieux et de ses habitants. Comptez 1h30 à 2h pour faire notre parcours.

 

  • Rendez-vous au 3 place Saint-Paul, à l’embranchement de la rue François Vernay pour une première traversée jusqu’à la rue Juverie. Une mise en bouche pour découvrir ces traversées piétonnes dans un quartier au style marqué par l’époque de la Renaissance. Non loin, vous trouverez au 10 rue Lainerie, l’un des plus beaux escaliers en spiral.
  • Sur votre chemin, descendez jusqu’au musée Gadagne. Ici pas de traboules, mais une superbe cour intérieure et un jardin intérieur en accès libre depuis le 3e étage du bâtiment qui sont à ne surtout pas manquer.
  • Reprenez ensuite votre exploration des traboules depuis la place du Change où se succèdent 3 traboules entre la rue Saint-Jean et le quai Romain Rolland.Vous trouverez des entrées au 7, au 10 et au 11 du Quai Romain Rolland puis au 17, 18 et au 20 pour rejoindre la rue des Trois Marie. Vous y trouverez une alternance de traboules plus ou moins étroites, donnant pour certaines sur des petites cour intérieures avec des tours.
  • De cette même rue Trois Marie, au 6, prenez un traboule vous emmenant jusqu’à la rue Saint Jean puis enchaînez au 28 de cette même rue pour rejoindre la rue du Bœuf. (La plus grande traboule, avec double entrée)
  • Passez au niveau de la Tour Rose au 16 et 22 de la rue du bœuf à côté du très moderne food court appelé food traboule. (je vous en parle plus loin dans un autre paragraphe) S’il est l’heure de déjeuner, c’est assurément ici que vous devez vous arrêter. Une reprise de ces concepts ayant débuté en Asie mais version Lyonnaise avec la touche gastronome dans un lieu très hype. Un gros coup de cœur!
  • Direction ensuite le 54 de la rue Saint-Jean pour emprunter la longue traboule. Niché à l’intérieur, le Coffee Shop « chez Manon » est un également très bel endroit pour faire une pause désaltérante avant de terminer par les 2 derniers traboules au 14 rue de la bombarde et au 68 de la rue Saint-Jean.

 

Pause café au Musée Gadagne

Coffee Shop « chez Manon »

 

2.  La Basilique Notre Dame de Fourvière

Poursuivons notre exploration du vieux Lyon. Après avoir découvert les traboules, il est grand temps de prendre de la hauteur, direction la colline de Fourvière.

Arrivés tout là-haut, une belle vue dégagée de la ville s’offre à vous sur le front de la basilique et bien que vous ne soyez peut-être pas amateur d’église, cette basilique mérite le coup d’œil à l’intérieur.

Vous avez deux options pour visiter la Basilique:

  • Gratuite et sportive : comptez 15-20 minutes de montée mais attention, ça grimpe vraiment!
  • Payante et tranquille : en empruntant le funiculaire moderne au style ancien depuis la station « Cathédrale St Jean ». Pour 2€/p et en quelques minutes, vous atteignez la colline (option gratuite si vous avez le Lyon City Pass).

Une fois là-haut, vous pourrez visiter gratuitement la Basilique, ouverte tous les jours de l’année. En compagnie d’un guide, vous pouvez même grimper sur les toits de celle-ci, infos ici sur leur site. En plus de surplomber la ville, elle offre un point de vue incroyable sur toute la ville de Lyon. Dès que vous aurez repris des forces, vous pouvez commencer votre descente pour un retour sur la presqu’île en vous arrêtant dans les deux amphithéâtres romains.

 

 

 

 3. Amphithéâtre Romain

Empruntez la rue Roger Radisson pour rejoindre les deux théâtres romains. Cœur de la vie à l’époque où Lyon était encore la ville de LUGDUNUM, les 2 amphithéâtres sont un magnifique héritage que la ville a su valoriser en rendant à ce lieu son usage originel le temps de plusieurs événements dans l’année.
C’est ici qu’ont lieu les célèbres nuits de Fourvière mais également des représentations théâtrales ou bien encore la fête des lumières. Tant d’événements pour voir ce lieu d’un autre angle mais que vous pouvez tout simplement explorer comme un musée à ciel ouvert le reste de l’année. Cet amphithéâtre Romain a été classé “Monuments Historiques” en 1905. Le grand Théâtre, apparemment le plus ancien de France, est assez impressionnant avec ses 25 gradins qui descendent jusqu’à l’orchestra. L’Odéon, théâtre plus réduit de 3 000 places, était quant à lui destiné aux orateurs politiques ou philosophiques, à la musique, aux poètes.

 

 

4. Faire une pause déjeuner dans un super food court

Découvrir le Vieux Lyon prend du temps. C’est pourquoi avant de continuer la visite, on vous propose de vous arrêter pour une pause déjeuner bien méritée au food traboule, un food court local hyper sympa, logé dans la fameuse tour rose classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un food court est une aire de restauration en libre accès, généralement situé au centre d’un regroupement de restaurants rapides. On en trouve aux Etats-Unis, en Asie par exemple et permet aux commerçants de gagner de la place et de ne pas s’occuper du service. Cet endroit lyonnais porté par un collectif de chefs, rassemble la diversité de la gastronomie lyonnaise.  Le principe est simple, chacun commande ce qu’il souhaite au comptoir puis s’assoit autour d’espaces communs. Réparti sur 3 niveaux, des chefs réalisent devant vous, des plats simples et accessibles en terme de prix. On a succombé pour les Lobster rolls au 1er étage, un sandwich délicieux à base de homard et à une salade fraîcheur veggiebowl. Vous pouvez aussi juste boire un café au comptoir, déguster une bière ou une belle sélection de vins mais aussi faire une pause sucrée. C’est un lieu qu’on a adoré et à ne pas manquer!

 

Informations pratiques

→ A 10 minutes de la Place Bellecour

→ Du lundi au dimanche de 11h45 à 21h (service continu jusqu’à 20h30 du lundi au dimanche).

→ Le déjeuner (le weekend) et le dîner sont sur réservation à 11h45 et 19h – et en accès libre la semaine au déjeuner.

→ Entre 14h30 et 18h30, tu peux venir comme tu veux, sans réservation, pour grignoter, boire un verre…

 

 

| LA PRESQU’ÎLE DE LYON

 

Nous avons continué notre découverte de la ville l’après midi, en débutant par la presqu’île de Lyon. Pour cela, vous empruntez la passerelle du Palais de Justice pour vous rendre sur l’autre rive, passez devant la belle place des Jacobins et continuez jusqu’à la place des terreaux. Nous sommes également passés par la très jolie rue rue Mercière. Cette rue piétonne est l’une des plus vieille rues de Lyon. Vous y trouverez beaucoup de restaurants avec les fameux bouchons lyonnais mais nous vous conseillons de suivre nos bonnes adresses un peu plus bas, dans la rubrique où manger.

 

 

1. La place des Terreaux et l’Opéra

La place des Terreaux qui abrite l’Hôtel de Ville, l’un des plus beaux bâtiments historiques de Lyon et le Palais Saint-Pierre vient d’être apparemment réhabilitée après des années de travaux. Nous avons beaucoup aimé le côté animé de la place avec ses jeux de fontaine pour petits et grands mais aussi l’immense fontaine Bartholdi et ses terrasses ensoleillées qui l’entourent.  Non loin de la place, vous trouverez la place de la comédie et l’Opéra de Lyon.

 

 

2. Le quartier et les pentes de La Croix-Rousse

La Croix-Rousse, situé sur les hauteurs de Lyon et juste au dessus de la place des Terreaux, est l’un des quartiers les plus vivants et les plus pittoresques de Lyon mais c’est aussi le quartier bobo. Comme dans le vieux Lyon, vous y trouverez des traboules mais aussi des jolies galeries d’art, des boutiques, des restaurants et des bars, le tout dans une atmosphère charmante et particulière. C’est un incontournable de la ville.

Pour vous y rendre, vous avez encore 2 options:

  • Payante et tranquille: en empruntant le métro jusqu’à la station Croix Rousse. Descendre par le jardin de la grande Côte qui vous mènera jusqu’à la Montée de la Grande Côte.
  • Gratuite et sportive : en 15 minutes à pied, il vous suffit de prendre les escaliers de Lyon situés au n°2 de la rue Prunelle. Cette jolie fresque colorée (qui peut rappeler les escaliers de Rio de Janeiro) a été réalisée par des habitants bénévoles du quartier. En haut des marches, prenez à droite pour traverser le joli jardin des plantes puis vous allez attaquer la montée jusqu’à Croix-Rousse en empruntant la montée de la Grande Côte.

 

 

→ Au dessus du métro de la Croix Rousse à 10 minutes à pied environ, se trouve le magnifique Jardin Rosa Mir sur la plateau de la Croix Rousse, aux pieds de l’hôpital. Nous l’avons manqué mais je vous conseille d’y aller pour admirer la beauté de ce lieu atypique crée par un homme mi artiste, mi jardinier, mi maçon carreleur et en hommage à sa maman et à la vierge. Cet endroit ne vous laissera pas indifférent!

Adresse : 87 grande rue de la Croix Rousse, Lyon 4e.
Horaires d’ouverture : Ouvert les samedis de 15h à 18h, du 1er avril au 30 novembre.

3. Le Parc de la Tête dOr, le poumon de la ville

Si vous êtes en manque de vert, nous vous donnons rendez-vous au Parc de la Tête d’Or, le poumon de la ville, à seulement 20 minutes à pied (c’est pas mal de descente, je vous rassure). Ce parc de 117 hectares est le plus grand parc urbain de France mais aussi le repère des sportifs et des familles lyonnaises venus se détendre le week-end. On y trouve aussi de nombreuses activités, un jardin botanique, un lac, des manèges, des balades à poney…

→ Renseignez-vous tout de même sur les horaires d’été (15 avril – 14 octobre) : 6h30 – 22h30 et les horaires d’hiver (15 octobre – 14 avril) : 6h30 – 20h30.

 

 

4. Dégustez les meilleures glaces artisanales de la ville

Quoi de mieux après une grosse journée de marche et de découverte, que de se poser dans le meilleur glacier de Lyon, mais aussi le plus engagé et responsable que j’ai jamais vu ? Nous vous donnons rendez-vous chez Terre à délices (1 place de la baleine dans le vieux Lyon) qui propose des glaces et des sorbets artisanaux vraiment délicieuses, aux parfums originaux, surprenants et audacieux comme les glaces à la betterave, à l’ail, au lard fumé… L’approvisionnement est exclusivement local et équitable, la gamme de saveurs est 100% bio, 100% de l’électricité consommée est d’origine renouvelable bref un glacier pas ordinaire à tester absolument!

 

 

| DÉCOUVRIR LYON DIFFÉREMMENT

 

Il est bien évidemment possible de visiter Lyon toute l’année mais comme toutes grandes villes qui n’ont pas de bord de mer, en juillet-août les températures grimpent très vite et il fait très chaud. C’est pourquoi il est judicieux de préférer une visite d’avril à juin mais aussi en septembre, en octobre et en décembre pour la fête des lumières. Nous y étions en septembre et c’était très agréable.

 

1. En vélo, en segway ou en tuk tuk électrique

Lorsque l’on arrive dans une grande ville, il est toujours sympa de la découvrir autrement qu’à pied. En effet, en compagnie de guides locaux, je vous propose de parcourir Lyon en vélo électrique ou en segway.  On l’a déjà fait à plusieurs reprises comme à Zagreb en Croatie et c’est très sympa déjà comme expérience ou ne serait-ce pour avoir un bon aperçu des quartiers et privilégier certains endroits. D’ailleurs, j’aimerais la prochaine fois que je retourne à Lyon, tester le food tour de Praline & Rosette mais aussi la visite de Lyon en combi VW avec MylittleKombi.

 

🖤 Coup de cœur | Informations pratiques et Réservations

 

  • En vélo électrique

Plus besoin d’être bobo pour louer un vélo électrique! C’est tellement pratique et agréable. Cette visite vous permettra de découvrir la ville en seulement 2 heures. Du Vieux Lyon en passant par le parc de la Tête d’Or et les rives du Rhône, la balade promet d’être relaxante…

➡️ Cliquez ici pour réserver en ligne le vélo électrique et vérifier les disponibilités.

 

  • En segway

Pendant 1h et sur un segway individuel, vous allez explorez le centre de Lyon, la célèbre Presqu’île mais aussi les berges du Rhône et le centre-ville.

➡️ Cliquez ici pour réserver en ligne le segway et vérifier les disponibilités.

 

  • En tuk tuk électrique

A bord de ce tuk tuk électrique, vous allez explorer Lyon de manière originale lors d’une visite guidée de 1 h. C’est l’occasion d’admirer les principaux sites et monuments de la ville tout en découvrant son passé.

➡️ Cliquez ici pour réserver en ligne le tuktuk et vérifier les disponibilités.

 

 

2. Les puces du canal

Nous aimerions revenir à Lyon pour faire les fameuses puces du canal ouvertes au public tous les samedis (5 rue Eugène Pottier – 69100 Villeurbanne). Environ 200 boutiques, 400 emplacements attendent les chineurs dans ces puces couvertes, avec buvettes, guinguettes, restaurants, divisées en 4 espaces. Après Saint-Ouen, Lyon détient sa place en terme de puces et nous tout ce qui est vintage, on adore ça. Cet endroit est un véritable paradis pour les chineurs, les amateurs d’objets anciens mais aussi les curieux. Pour ceux qui ne peuvent pas s’y rendre, il y a aussi les brocantes du canal qui ont lieu tous les jeudis et samedis dans Lyon.

Marchés aux puces du Canal
  • Entrée : 1 rue du Canal, 69100 Villeurbanne
  • Samedi, ouvert aux particuliers uniquement de 7h à 13h

 

 

3. Évènements

Le mois de décembre peut également être un bon choix pour découvrir Lyon. En effet, il y a les marchés de Noël mais aussi la célèbre Fête des Lumières que l’on ne présente plus et qui attire environ 2 millions de visiteurs sur une courte durée. Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnaises et les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d’admirer des installations lumineuses exceptionnelles. Durant 4 soirées, dans plusieurs parcs de Lyon, des artistes présentent leurs œuvres dans une ambiance poétique, les façades des plus beaux monuments sont éclairées par des jeux de lumière et nous transportent dans une magie incroyable. Nous aimerions pouvoir y assister un jour!

Bon plan: si vous voulez éviter la foule du weekend, sachez que vous pouvez profiter du spectacle le jeudi soir pendant les répétitions. N’oubliez pas de réserver vos hébergements à l’avance. Consultez les meilleures offres et réservez sur booking

 

 

| OÚ MANGER ET BOIRE UN VERRE

 

Nous avons reçu de nombreuses recommandations par des amis vivant ou ayant vécu à Lyon. Vous trouverez ci-dessous notre petite liste d’adresses fort sympathiques et conseillées par des locaux.

 

 

  • Hall de Lyon Paul Bocuse pour un rendez-vous gourmet.
  • Le Restaurant 5inq mains en plein cœur du vieux Lyon, tenu par Grégory Cuilleron que nous avons découvert dans Top Chef.
  • La Brasserie Georges qui pourrait être comparée à bouillon chartié de Paris : 30 cours de Verdun Perrache.
  • Caffe de flore Lyon dans le quartier de la Croix Rousse
  • Maison Duculty pour déguster une planche de charcuterie au comptoir de la boutique
  • Pause goûter chez Coney cookies (on adore son buffet présentoir gourmand à l’ancienne)
  • Croustiller un nom original pour déguster les meilleures pommes frites artisanales du monde
  • Déjeuner au restaurant le garage pour une cuisine classique de saison dans un cadre contemporain, carte lyonnaise avec des spécialités lyonnaises.
  • Pour des spécialités italiennes, rendez-vous chez Mozzato, vous me l’aviez tous conseillé!
  • Même si elle est originaire de Roanne, vous devez goûter impérativement la fameuse brioche la Praluline de la chez Pralus, une brioche au beurre farcie de pralines roses  (27 Rue Saint-Jean dans le vieux Lyon)
  • Si vous recherchez un restaurant gastronomique, on m’a proposée Têtedoie (4 Rue Professeur Pierre Marion) et les Terrasses de Lyon pour la vue incroyable (25 Montée Saint-Barthélémy)
  • Pour un restaurant atypique, rendez-vous au restaurant les Téléphones, pour une carte bistronomique dans les péristyles entourant un élégant cloître. (23 Rue Roger Radisson)

 

Vous ne pouvez pas quitter Lyon, sans avoir testé au moins un bouchon lyonnais. Pour vous expliquer rapidement, le bouchon Lyonnais est un petit restaurant typique où l’on vient déguster des plats traditionnels, bien souvent issus du porc, agrémentés de vin rouge local en verre ballon.

  • Bouchons Lyonnais

On a testé le café comptoir Abel (25 Rue Guynemer, 69002 Lyon) à deux pas de notre hôtel et sans le faire exprès. La cuisine y était délicieuse, très copieuse et savoureuse de l’entrée jusqu’au dessert. Je vous conseille de goûter à la salade de langoustine puis les quenelles et la tarte au pralin. Il faut 24h pour préparer ces délicieuses quenelles de poisson entre le pochage du brochet et la cuisson au four qui prend 25 minutes!

Ci-dessous d’autres bouchons conseillés.

Le poêlon d’or : 29 Rue des Remparts d’Ainay, 69002 Lyon

Le rustique : 14 Rue d’Enghien, 69002 Lyon

L’établi : 22 Rue des Remparts d’Ainay, 69002 Lyon

Daniel et Denise Saint Jean36 Rue Tramassac, 69005 Lyon

Bouchon les Lyonnais: 19 Rue de la Bombarde, 69005 Lyon

La Mère Jean: 5 Rue des Marronniers, 69002 Lyon

Bouchon Bât-d’Argent: 23 Rue du Bât d’Argent, 69001 Lyon

café comptoir Abel

 

 

  • Boire un verre

Presqu’île de Lyon

→ Rendez-vous au 7e étage sur le toit, aux Muses de l’Opéra. Ce bar panoramique donne sur une terrasse à la vue imprenable sur Lyon.

→ Pour boire un verre en rooftop, rendez-vous dans le quartier de la Confluence au Mob Hôtel (j’adore aussi cet hôtel et son restaurant, c’est mon repère lorsque je descends à Lyon) ou au Sucre (50 Quai Rambaud, 69002 Lyon)

→ Dégustez les bières artisanales de chez la Canute Lyonnaise (75 chemin d’Yvours 69310 Pierre Bénite)

La Barge pour un apéro sur la péniche

La Maison pour un esprit guinguette

| OÚ DORMIR A LYON

 

Lors de notre passage à Lyon, nous avons pu tester le très bel Hôtel de l’Abbaye. Situé en plein cœur de la presqu’île de Lyon dans le quartier d’Ainay, il est à quelques minutes à pied de la plus grande place d’Europe, la place Bellecour.

 

 

Le quartier d’Ainay est très calme et dès votre arrivée à l’hôtel, vous serez charmés par la belle basilique et voute de Saint-Martin d’Ainay qui fait face à celui-ci. Nous adorons les hôtels authentiques, élégants et intimistes et celui-ci remplit tous les critères de charme que nous recherchons lorsque nous voyageons. C’est un hôtel où l’on se sent comme à la maison, décoré avec beaucoup de goût par des décorateurs Lyonnais, la Maison Hand, dans un esprit vintage et élégant. Chaque pièce est donc unique et authentique.

L’hôtel n’est pas grand car il dispose de 21 chambres spacieuses et confortables. Le petit plus de ce bel hôtel, ce sont ces 3 ambiances réparties sur 3 niveaux qui raviront les fans des année 70 ou ceux qui préfèrent une ambiance plus cocooning. Nous étions chanceux car nous avions une grande chambre au calme et face à la basilique.

L’hôtel dispose également d’un restaurant, l’Artichaut, qui propose une cuisine locale et de saison concoctée par leur chef. Leur petit déjeuner est aussi très bon et varié. Nous avons choisi de déguster de bon matin, la célèbre cervelle de canut, un fromage blanc battu à base d’huile d’olive, de ciboulette, de persil, d’estragon, d’ail et d’oignon.

Nous avons beaucoup aimé le petit espace salon avec ce grand canapé en velours qui invite à la détente ainsi que le petit coin bar esprit bistrot parisien, idéal pour se relaxer avant d’aller dîner. Un des gros avantages de l’Hôtel Abbaye, c’est qu’il se trouve à pied, non loin des meilleurs bouchons Lyonnais. Vous pourrez donc flâner tranquillement et boire un verre sans vous presser!

 

 

Infos pratiques | Hôtel Abbaye

Adresse: 20 Rue de l’Abbaye d’Ainay, 69002 Lyon

➡️ Vérifiez les disponibilités de l’Hôtel Abbaye et réserver ici

Comme toutes grandes villes, vous trouverez un large choix d’hébergements pour vous loger. Je vous invite d’ailleurs à profiter de notre réduction sur Airbnb si vous recherchez plus un appartement. 💰 Profitez de 34€ sur votre réservation Airbnb

➡️  Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur en terme d’hébergements sur Airbnb, nous vous invitons à consultez les meilleures offres et réservez sur booking.

 

 

 

| SE DÉPLACER VERS LYON ET DANS LA VILLE

 

 

 

  • Lyon est aussi facilement accessible en avion, si vous vous y prenez à l’avance, comptez moins d’une centaine d’euros l’aller retour depuis Paris. Trouvez votre vol avec Skyscanner.

 

  • Sur place, prenez le Lyon City Pass, pendant 1, 2, 3 ou 4 jours, qui vous donne accès aux transports en illimités mais aussi à des visites guidées à moindre coût, des croisières, des entrées gratuites dans 23 musées mais aussi des réductions. Cette carte est intéressante dès 2 activités réservées.

 

  • Depuis l’aéroport, vous pouvez également réserver votre transfert billets Rhônexpress + la city card exclusive de Lyon pour 1 à 4 jours. Réservez dès maintenant ici.

 

 

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir Lyon. Je remercie l’hôtel Abbaye pour leur invitation et je mettrais à jour les bonnes adresses au fur et à mesure que j’y reviendrai. Si vous avez des suggestions, des idées de visite, des bonnes adresses, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire. N’oubliez pas de lire nos autres articles sur la France comme Paris, pour une découverte insolite de la ville.

 

 

 

 

 

3 Commentaires

  1. argone
    3 novembre 2020 / 8 h 53 min

    Merci pour ce bel article qui met à l’honneur ma ville 🙂 Je l’ai trouvé très complet ! J’espère que tu reviendras bientôt 🙂 J’en ai profité pour te suivre également sur Pinterest 😉

    • Mademoiselle Voyage
      3 novembre 2020 / 11 h 05 min

      Coucou! Je ne sais pas pourquoi mais je savais que tu serais la première à me laisser un commentaire et je t’en remercie. J’ai essayé du mieux que possible de mettre en valeur ta très jolie ville. J’espère la redécouvrir avec cette fois ci les puces du canal et que l’on se rencontre enfin!
      Belle journée

      • argone
        3 novembre 2020 / 14 h 22 min

        avec plaisir, fais-moi signe 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.