Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Quelles fleurs choisir pour un mariage Bohème Folk ?

Combien de bouquets faut-il prévoir pour un mariage bohême ? Quelles fleurs je choisis ? Dois-je tout réaliser par moi même ou dois-je faire appel à une fleuriste ? J’essaye de répondre à toutes ces questions car pour moi, les fleurs ont été une mission difficile!

 

Après nos articles sur la décoration du mariage bohème, et comment trouver sa robe de mariée, on s’attaque au choix des fleurs! Et quand on souhaite un décoration bohème folk, on mise sur les fleurs sauvages, les fleurs séchées et les graminées! Oui d’accord mais par quoi on commence ? Comme pour la décoration, je vous invite à cliquer sur mon pinterest pour vous inspirer et sélectionner les fleurs qui vous plaisent.

 

CHOISIR DES FLEURS DE SAISON POUR SON MARIAGE

Cela paraît bête mais il faut y penser! Premièrement cela vous évite de vous éparpiller dans tous les sens et de rêver à des fleurs que vous ne pourrez pas avoir. Par exemple, j’adore les pivoines mais en septembre il y en a plus! Deuxièmement, c’est meilleur pour notre chère planète de consommer local et de saison… même pour les fleurs!

 

  • Se rendre sur un marché

Quand vous irez chez la fleuriste pour la première fois, elle vous donnera des idées de fleurs correspondant au mois de votre mariage mais elle ne va pas tout vous lister. Il faut aussi que les idées viennent de vous pour qu’elle puisse vous créer un univers et vous faire une proposition. Pour cela, je me suis rendue au mois de septembre 2018, sur le grand et célèbre marché de Rennes, le marché des Lices, connu pour être l’un des plus beaux de France. Tous les samedis, se donnent rendez-vous des vendeurs de fruits, légumes et de produits locaux mais aussi des producteurs de fleurs. L’ambiance est vraiment chouette! Utiliser les applications Plantnet ou PictureThis pour identifier rapidement les fleurs ou plantes. C’est hyper pratique pour connaître les noms et les provenances.

J’ai donc fait mon petit marché, pris en photo ce qui me plaisait et listé les noms des fleurs. Je savais qu’un an après j’allais trouver plus ou moins ces mêmes variétés. A la base, ma première idée était directement d’acheter toutes mes fleurs chez un producteur local. J’ai vite abandonné ce projet après des mois de recherche car il faut souvent ouvrir un compte professionnel avec une adhésion annuelle vu qu’ils ne livrent pas directement les particuliers. Si vous connaissez des personnes dans ce milieu faites jouer vos connaissances!

 

  • Passez quelques heures sur internet

Si vous n’avez pas de marché à proximité, vous pouvez toujours vous rendre chez un fleuriste pour lui poser quelques questions ou regarder tout simplement sur Internet ce qui se fait. Il existe quelques grossistes en fleurs qui livrent aux particuliers si vous ne trouvez pas votre bonheur. Vous pouvez toujours vous rendre sur mon Pinterest ou Instagram pour vous inspirer.

 

  • Se poser la question de faire soi-même ses bouquets ou de commander les fleurs

Au tout départ, j’avais pour objectif de simplement commander les fleurs puis de composer moi-même avec l’aide de plusieurs personnes, mes propres bouquets. Je me suis vite rendue compte que c’était beaucoup beaucoup de travail, surtout pour le résultat que je visais. Après réflexion, on a profité du salon du mariage organisé chaque année au mois de février sur le domaine de la châsse, pour aller piocher des idées et rencontrer les exposants. On est à 7 mois du mariage et nous bloquons totalement sur la partie fleurs notamment sur les quantités à commander. Le salon est très bien fait car il sélectionne des prestataires de qualité avec qui nous avons le temps de discuter. Le style est plus cohérent et en accord avec ce que nous recherchions comparé au salon du mariage de Paris. C’est sur ce petit salon que nous avons remarqué de beaux bouquets de fleurs, des présentations très soignées, fraîches et modernes dans un style très bohème folk. J’ai pris de suite rendez-vous avec la créatrice, Camille de Sous les branches une fée, une très jolie boutique de Montfort-sur-Meu.

Il est tout à fait possible de faire ses propres bouquets mais pensez à la main d’œuvre qu’il vous faut derrière durant l’installation. Nous l’avons fait sur une partie mais nous avons aussi laissé Camille travailler car encore une fois, elle a l’habitude et connaît parfaitement le terrain et notre lieu de mariage.

 

  • Quelles quantités de fleurs commander et Faire attention à la météo

Vous êtes dans la phase où ça y est vous avez sélectionné les fleurs que vous souhaitez! C’est un véritable soulagement je vous assure mais niveau quantité, vous ne savez toujours pas ce qu’il vous faut exactement pour décorer votre lieu de mariage. Sachez que cette étape sera définitive une semaine avant le jour J. En effet, pour vous donner un exemple, de notre côté, la météo a été très changeante sur le mois de septembre, ce qui signifie que certaines fleurs n’étaient plus commandables et d’autres coûtaient finalement plus chers que prévu car il y en avait peu en vente! (je pense à une variété d’œillets que je voulais). Pas de panique, on fait ce que l’on peut en fonction de ce que l’on a. Le plus dur finalement, c’est de savoir combien de fleurs il vous faut pour des tables rondes de 1m80 de diamètre! Je vous promets que la projection est difficile car il ne faut pas que les centres de table soient trop petits ni qu’ils prennent beaucoup de place car une fois posés, il faut vous dire que vous allez rajouter le pain, les cadeaux pour les invités, les verres, les assiettes, les bouteilles d’eaux et de vin…Une fois de plus, Camille de Sous les branches une fée, a été la pour gérer cette partie et nous conseiller au mieux sur le choix des fleurs et les quantités.

 

LES FLEURS SÉCHÉES  ET LES GRAMINÉES POUR UN THÈME FOLK

 

  • Les fleurs séchées

Je ne voyais pas mon mariage bohème folk sans des fleurs séchées et des graminées! C’est tellement moi et tellement mon thème. Je ne souhaitais pas de bouquets plus traditionnels alors je me suis creusée la tête. C’est en me baladant par hasard dans le quartier du 10ème arrondissement de Paris, que je suis tombée sur Pompon Bazar, au 15 rue du Château d’eau. Corinne Marchetti, la propriétaire d’origine méditerranéenne est une grande voyageuse mais sur tout une passionnée de déco avec un goût indéniable pour les belles choses. Elle a sélectionné dans sa belle boutique, de très belles pièces venus des 4 coins du monde: des tapis colorés tissés à la main dans des matières naturelles et confortables, en passant par des objets de décoration en osier mais aussi des bouquets de fleurs séchées. En passant la porte, on a l’impression d’être dans une maison de vacances avec toutes ces couleurs subtiles, douces et chaudes et qui s’adaptent à chaque saison.

Corinne propose déjà une sélection de bouquets de fleurs séchées de saison donc vous avez le choix entre 2 options:

– soit d’acheter les bouquets déjà prêts

 

– soit de commander les fleurs séchées par variété et de composer votre propre bouquet. J’ai opté pour la deuxième option en commandant 2 gros cartons et en écoutant ses conseils avisés. Une fois votre code couleur défini, vous n’avez plus qu’à laisser votre imagination et vous faire plaisir. J’ai choisi de prendre un mélange de palmes naturelles, des mini pampas blanchies et naturelles, des chardons, de grandes feuilles de palmiers séchées, des lagurus naturels et blancs, etc. Corinne est très patiente: elle saura parfaitement vous conseiller et être force de proposition, je vous la recommande les yeux fermés. Petite nouveauté, elle a rentré les couronnes séchées, plutôt pratique pour vos demoiselles d’honneur ou des décorations de centre de table.

Attention: avoir des fleurs séchées à son mariage c’est magnifique mais c’est aussi dangereux lorsqu’elles sont à proximité d’une source de chaleur notamment les bougies. Et ça je n’y avais pas pensé! Corinne m’a donc mis en garde sur cet élément plus qu’essentiel avant de commander. J’ai d’ailleurs du revoir la présentation de mes tables et trouver comment disposer les fleurs séchées et naturelles ensemble afin d’éviter la catastrophe!

 

 

  • Ma sélection de fleurs séchées

Voici une sélection de fleurs séchées que j’ai choisi dans la boutique Pompon Bazar pour compléter avec mes fleurs fraîches : des tons principalement naturels, une touche un peu chaude avec des vieux roses et des orangés mais aussi des mini feuilles de palmiers, j’ai mélangé les variétés et les styles pour obtenir des bouquets très variés.

 

 

  • Les graminées

Corinne vend également quelques graminées dans sa boutique comme des variétés de fleurs de pampas naturelles ou blanchies. Je tiens à vous le dire, les pampas c’est ce qui coûte le plus cher, souvent 10€ la tige mais vous vous demandez surement pourquoi ?

On l’appelle aussi Fleur de pampa, Herbe de pampa ou encore roseaux à plumes et plumeaux! C’est un espèce invasive originaire d’Amérique du Sud et introduite en Europe qui pousse près des points d’eaux: marécages, étangs, cours d’eaux. Elle est devenue populaire depuis quelques temps car on l’utilise beaucoup dans la décoration ou les mariages bohème mais aucune de ces graminées ne se ressemblent. Il existe une grande variété de pampas selon les endroits et les pays. Cette grande graminée pouvant atteindre trois mètres de haut, pousse en bouquets denses. D’années en années, la taille et la qualité des plumeaux sont différents car s’il ne pleut pas beaucoup, la poussée sera tardive et moins feuillu (c’est ce qui m’est arrivée en septembre). Les plumets une fois récoltés et séchés s’utilisent pour la confection de bouquets. La floraison des pampas est également assez courte, environ 2 à 3 mois entre août et octobre selon les années.

Aujourd’hui ce graminée vivace est détestée par tout le monde car ses “fouis-fouis” (ses petites graines) s’envolent, se dispersent un peu partout et poussent rapidement dans vos jardins. Le pied de la pampa est assez large et abrite souvent en été des serpents. Petite, j’avais peur de cette plante car il y avait toujours du bruit dedans et les feuilles étaient très coupantes! Autrefois aimées, aujourd’hui, les communes, villes et habitant veulent souvent s’en débarasser car la pampa envahit les terrains, il est même interdit dans certains endroits d’en faire pousser! Vous l’aurez compris, ces graminées on n’en veut plus!

 

Voila pourquoi elles coutent si chères: les pampas se font plus rares, sont difficiles à récolter et ne poussent pas partout. Mais comme j’ai beaucoup de chance, on en trouve beaucoup en Ille et vilaine et dans le Morbihan. Le souci, c’est qu’il faut connaître les coins pour les couper. Souvent plantées chez des particuliers, il faut pousser la porte et demander l’autorisation. Ayant un beau père adjoint au maire, très investi dans sa commune, cela m’a été beaucoup plus facile pour en trouver puisqu’il a fait appel à tous ses contacts pour m’aider sur ce coup la. Un an avant, je suis également partie sillonner toutes les routes de campagne (enfin presque) du département à la recherche de pampas! Si, si je ne vous mens pas!

En septembre, j’ai donc avec l’aide de mon beau père, coupé des centaines de pampas, environ 500, pour un effet Waouh! Et plus, il y en a, plus ça en jette! Il m’en fallait partout: pour mon arche, l’entrée de la cérémonie laïque, sous la verrière, au dessus de ma table d’honneur, dans le bouquet, sur le vélo… j’étais vraiment devenue accro! Mais couper 500 pampas, ça demande des bottes, plusieurs sécateurs de différentes tailles, des gants, une remorque, une motivation extrême et de l’huile de coude car lorsqu’ils sont très feuillus, il peut y en avoir une centaine à couper par pied. Les feuilles des tiges ressemblent vous coupent la peau et les courbatures se font ressentir. Il vous faut aussi une remorque pour transporter ces longues tiges qui pèsent toutes ensemble et un coin pour les stocker. J’ai choisi 4 gros sceaux et une jarre pour entreposer la marchandise dans le jardin de mes beaux-parents.

Une fois coupées, il faut les ” éplucher “, les couper à votre taille, les bichonner, les faire sécher, les tourner, les retourner, les brosser un peu… bref ça m’a demandée grosso modo 2 semaines de travail pour que mes pampas soient aussi magnifiques. Voila donc pourquoi elles sont vendues aussi chères: la rareté et l’entretien! Pour celles qui le souhaitent, je pense en vendre dorénavant donc je ferai des précommandes lorsque je serai sure des récoltes et je vous préparerai tout ça! N’hésitez pas à me contacter par email si vous êtes intéressés.

Ma sœur, ma belle-mère et mon papa m’ont également aidée dans la confection de mes magnifiques cerceaux suspendus. Très simple à réaliser, il faut tout de même quelques soirées et heures de travail pour ficeler avec de la corde les 2 cerceaux d’un mètre de diamètre, puis agripper 1 à 1 chaque pampa tout autour.

 

 

LES FLEURS FRAICHES POUR SON MARIAGE

 

  • Travailler avec un ou une fleuriste de son département pour l’évènement.

 

Je n’ai pas hésité une seule seconde à travailler avec un fleuriste du département où je me mariais ( Ille et Vilaine) car je trouvais cela plus convivial et plus pratique également. Je n’allais pas faire venir une personne de Paris pour cette occasion!

Camille de Sous les branches une fée a été formidable. Elle m’a proposée pour un mariage folk de septembre, les fleurs suivantes: des hortensias, de la fougère, de l’eucalyptus, des oeillets type lege pink et antique de l’astrantia, du lisianthus marron, du limonium, du sétaria… Je voulais rajouter des protéas (ces fleurs australiennes qui ressemblent à des fleurs tropicales mais après réflexion, ce n’était pas sérieux, c’était très difficile d’en trouver, et le coût avoisinait les 15€ pièce )

Elle a été de très bons conseils car nous avons décidé ensemble de finalement créer des couronnes de tables plates composées de fleurs fraîches et fleurs séchées sur la moitié des tables et des bouquets de fleurs dans des pots d’apothicaires et des vieux vases vintage pour créer de la hauteur. L’idée était parfaite et totalement adaptée à l’endroit.

La veille du mariage, mes amis et moi avons composé pendant de longues heures les bouquets pour les vases hauts et le jour J, Camille est venue installer les couronnes plates. Elle a attendu le dernier moment pour la scénographie car sous la verrière, la chaleur se faisait sentir et sans eau, les fleurs fanent à grande vitesse. Elle a également habillé les fauteuils Emmanuels, l’immense arche, le devant de notre vieille voiture décapotable et réalisé les 2 bouquets de la mariée (un que je gardais et l’autre accompagné de rubans pour le jeté du bouquet ) mais aussi créé de jolis couronnes en gypsophile pour mes demoiselles d’honneur. Camille était indispensable pour obtenir ce très beau résultat.

 

  • Faire marcher son réseau pour économiser sur quelques fleurs fraîches

En effet, je voulais beaucoup d’hortensias pour fleurir l’allée de ma cérémonie laïque mais une fois de plus, la tige d’hortensia coûte très chère (minimum 7€ ma tige!)! Il existe une multitude de couleurs mais je voulais des tons poudrés, bordeaux, nuancés et ce ne sont pas les plus évidents à trouver. Par chance, l’Ille et Vilaine est également une région d’hortensias donc autant vous dire que j’ai demandé à tout le monde de m’en garder un peu par ci par la. Résultat, des centaines d’hortensias m’attendaient sagement dans le garage quelques jours avant le mariage. Une voisine de ma belle mère avait sans vous mentir, au moins 200 hortensias sur plusieurs pieds, dans la couleur que je voulais. Un bonheur inimaginable quand j’ai tout coupé au sécateur! Mais la aussi, pensez au stockage des fleurs! Le garage et le jardin de mes beaux parents étaient devenus un immense chantier, une serre géante avec des vases partout, que j’ai bien évidemment adoré bichonner! Rendez-vous sur l’article décoration du mariage pour plus de détails sur les décorations Do It Yourself.

 

 

J’espère que cet article vous aidera dans les préparatifs de votre mariage. Découvrez également tous nos autres articles sur :

 

signature

Partagez l'article

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaires... Inspiré ?