L’île des Pins, un weekend au paradis!

L’île des Pins, un weekend au paradis!

On vous emmène pour un week-end, sur l’île des Pins! Un passage en Nouvelle-Calédonie s’apparente forcément à la découverte de lieux paradisiaques. Ces lieux que l’on ne voit que sur “Échappées belles” ou “Thalassa” mais qui ne sont pas réservés qu’aux présentateurs de programme TV voyage! A plus de 24h de vol de la France, découvrez ce joyau dans l’Océan Pacifique.

 

 

Celle-ci fut découverte par le célèbre navigateur James Cook qui lui donna son nom au vue de ses hauts pins colonnaires qui tranchent singulièrement dans le paysage.
Elle ne fut pas toujours un paradis, pour preuve, les vestiges du bagne encore présent relatant un sombre passé français de 1872 à 1911.
Sur le site, vous ne trouverez pas d’explications comme à la baie du Prony au Sud de la grande terre, documentez-vous donc légèrement avant de vous y rendre pour mieux prendre la mesure des travaux réalisées par les bagnards.
L’enfer dans un lieu extraordinaire!

 

 

 

Mais stop le volet historique, passons au volet paradis

Avec ses plages paradisiaques uniques au monde, l’île des Pins reste une excursion de choix pour votre séjour en Nouvelle Calédonie. Nous commençons notre tour de l’île par la piscine naturelle d’Oro (entrée 200F/pers =1,6€ env.), une piscine naturelle d’eau de mer, un endroit incontournable de l’île!
Le site est splendide car il offre un paysage avec une eau translucide, entourée d’une forêt de pins verts.

Prenez votre maillot de bain, votre masque, votre tuba et mettez la tête sous l’eau. Le lieu devient féerique….
En 10 minutes de snorkeling, nous avons pu observer poissons lions, coffres, trompettes, perroquet, anges et bien d’autres… avec un fond de sable blanc et une visibilité à plus de 20m! Le tout bien évidemment à moins de 10 mètres du bord… Tout simplement impressionnant!

Prenez par contre le soin de vous baigner avec des chaussons de plongée ou des sandales. Il peut y avoir quelques cônes dans l’eau, ces coquillages venimeux, dangereux pouvant être mortels!

Vous pourrez également visiter cette piscine en réservant un tour avec votre hôtel ou votre gîte. Ces tours en pirogue traditionnelles à voile (1800F = 15€ env. sans le déjeuner) combinent généralement une promenade vers la piscine et la baie d’Upi.

 

 

Autres lieux d’intérêt de l’île, les plages des baies de Kuto et de Kanumera

 

Elles sont simplement magnifiques avec des cocotiers tombants sur des plages d’un sable aussi doux que de la farine!
La baie de Kanumera est un peu plus bucolique avec une plage en forme d’anse, beaucoup plus refermée que celle de Kuto.

 

 

Dans les 2 cas, vous trouverez un endroit idéal pour la farniente au soleil et choisir l’une n’élimine pas l’autre puisqu’elle se situe à 5-10 min de marche l’une de l’autre.

Notez que vous pourrez observer le coucher de soleil depuis la plage de Kuto ou depuis un superbe point de vue en hauteur avec une vue des pins colonnaires dans le orange du soleil couchant. Celui-ci se situe à mi-chemin de Kuto et du village de Vao.

 

 

Découverte du lagon et de la faune marine

 

Visiter l’île des pins, c’est aussi explorer son lagon et pour cela, rendez-vous pris avec “Mana nautique” à la baie St Joseph.
Accueillis par Nolwenn, nous partons pour une journée riche en émotions, en commençant par la baie d’Upi décorée de ses gros rock au milieu du lagon puis l’atoll de Nokanhui (cout 8500 francs pacifique soit 72 euros/personne avec le déjeuner langouste/ L’excursion est moins chère si vous mangez du poulet mais bon pourquoi se priver hein?)
Ici, on se croirait un peu sur la baie d’Halong au Vietnam 🙂

 

 

Direction la baie des tortues qui nous offre nos premières émotions de la journée… Tortues à grosse tête, vertes, grosses écailles, elles sont toutes là pour notre plus grand bonheur! Clou du spectacle, le bisou à la tortue, dans l’eau, car notre guide la connait bien. Ne vous inquiétez pas, cette tortue c’est un peu la mascotte du lagon. Les locaux en prennent soin, ne la sortent pas de l’eau.
A notez que des mesures on été prises pour la protection des tortues il y a quelques années et que celles-ci portent leurs fruits puisque l’on croise de plus en plus de tortues dans les eaux des lagons de Calédonie”

 

 

Une fois remontés à bord le sourire aux lèvres, nous partons pour nagez aux abords d’une passe de la barrière de corail où nous pouvons observer de nouvelles tortues, des poissons de récifs et 2 requins à pointes blanches. Tout ceci précédent la baie des dauphins, où 2 dauphins ne se font pas attendre plus de 5 minutes avant de plonger dans les vagues sur la barrière de corail, devant nos yeux enjoués !

 

 

Cette excursion, déjà extraordinaire, devient magique lorsque Nolwenn nous emmène nous relaxer sur l’atoll de Nokanhui avant de déjeuner sur un autre atoll où nous attendait un repas copieux et exotique,  choisi au préalable.

 

En effet, le prix de l’excursion varie en fonction de cela (voir en fin d’article): vous aurez le choix entre une langouste grillé, du poisson grillé ou du poulet grillé.

Nouvelle Calédonie_Mademoiselle voyage_île des pins__atoll de Nokanhui_39

 

La balade digestive sur l’atoll vous permettra sans doute de faire la rencontre des Bernard l’Hermite présents en grand nombre tout comme celles des tricots rayés, petit serpent au venin mortel mais “presque” inoffensif!

Nouvelle Calédonie_Mademoiselle voyage_île des pins__atoll de Nokanhui_34

 

 

 

Conseils aux voyageurs pour s’y rendre, se déplacer et se loger

 

Dans l’ensemble, il faudra comme partout en Nouvelle Calédonie, vous attendre à payer cher vos prestations pour un service normal ou moyen.

– Vous pourrez vous y rendre sur l’île des Pins par bateau depuis Nouméa.
– Un seul bateau dessert l’île en 2h30, le Betico 2 (10 980F/pers = 91,5€ env l’aller retour.)

– Des départs ont lieu les mercredis et samedis à 6h du matin et les retours ont lieu les mardis et dimanche soir à 17h.
Vous pouvez également vous y rendre en avion avec Air Calédonie, seule compagnie à desservir l’île.
Dans les 2 cas, vous pourrez acheter vos billets sur internet ou dans les agences sur place.

 

Plusieurs structures hôtelières sont présentes sur l’île des Pins et vous permettront de profiter des lieux en toute quiétude et selon vos gouts. Pour ce qui est du logement, nous avons fait le choix d’un gîte, le Kuberka, pour son rapport qualité prix.
Le prix des logements est extrêmement cher en Nouvelle Calédonie, aussi ce gîte bien tenu avec des chambres simples et propres autour de son petit jardin arboré et possédant une piscine, est un bon choix.
La nuit est de 12500 F/nuit (105€ env.) pour 2 personnes sans le petit déjeuner.
Le restaurant du gîte est également de très bonne qualité et vous pourrez le goûtez dès lors que vous aurez réservé le midi pour le soir! Et oui cela fonctionne comme ça en Nouvelle Calédonie. Le gérant Pascal, très sympathique n’hésitera pas à vous aider pour vos excursions sur l’île.

 

 

D’autres hébergements ont bonne réputation tels que l’hôtel Kougna sur Kuto ou encore le Méridien mais ce n’est plus le même budget. Si vous choisissez le camping, pensez à ramener votre matériel car ils ne sont pas tous équipés pour la cuisine.

Enfin, pour vous déplacer sur l’île des Pins, plusieurs choix s’offrent à vous:
– La voiture: 7500 F/jour (62,5€ env.)
– le scooter (dit Booster par les locaux): 5000 F/j (42€ env.)
– le vélo: 2500. F/jour (21€ env)
– le stop: Gratuit… Celui-ci est très répandu sur les îles et permet de se déplacer sans attendre très longtemps et en rentrant en contact avec les locaux. Nous avons quand même un peu attendu au bord de la route pour nous rendre de la piscine naturelle à notre auberge!

A noter que l’île des Pins est également connectée à Internet (attention réseau un peu lent). Il existe une application  développée pour faire découvrir l’île des pins aux touristes et se présente sous la forme d’ un guide multimédia recensant toutes les activités, hébergements et commerces. (App Store: Île des pins)

Entre kayak, VTT, excursions diverses, l’île des pins vous attend pour un séjour ou le rêve devient réalité…

 

 

 

Partager:

4 Commentaires

  1. BERNADIN Sylviane
    6 novembre 2019 / 9 h 27 min

    Je trouve ce blog très intéressant. Juste une petite rectification, la population de LIFOU s’élève à environ 10 000 habitants et non 20 000 comme indiqué, ce qui fait qu’on peut se balader sans rencontrer beaucoup de monde…
    merci pour ce voyage qui fait vraiment rêver et qui me donne envie de repartir !!

    • Mademoiselle Voyage
      6 novembre 2019 / 9 h 52 min

      Bonjour Sylviane, merci pour ces précisions, je viens de le modifier. La Nouvelle Calédonie est un pays magnifique où j’aimerais y retourner!

  2. Mademoiselle Voyage
    8 octobre 2015 / 6 h 53 min

    Coucou Isabella

    Merci pour ton commentaire :). j’ai tellement adoré cette île… et ces plages aux eaux turquoises….ça serait drôle qu’on soit allé dans le même gîte 🙂 D’autres articles arrivent sur la Nouvelle Calédonie…

  3. 7 octobre 2015 / 9 h 51 min

    Que de beaux souvenirs ! Merci pour ces belles photos ! L’ile des Pins porte bien son surnom d’ile la plus proche du paradis 🙂
    Je crois que nous avons séjourné dans le même gîte mais comme je ne suis plus sûre du nom … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.