7 raisons d’aller en Namibie

7 raisons d’aller en Namibie

C’est le deuxième pays d’Afrique australe que je visite et je dois vous avouer que j’ai un petit coup de cœur pour cette destination. Mais pourquoi ? Déjà il faut savoir que la Namibie constitue une des terres les plus arides de la planète. La superficie est de 825 418Km2 pour seulement 2,2 millions d’habitants alors autant vous dire que vous ne croisez pas beaucoup de monde en dehors de la capitale.

 

 

Si vous avez toujours eu envie de partir à l’assaut du cœur de l’Afrique sauvage, authentique, peuplée d’animaux, en parcourant des paysages extraordinaires et en rencontrant de nos jours encore des ethnies, alors cette destination est clairement faite pour vous! Elle s’ouvre de plus en plus au tourisme on ne va pas se mentir, nous y avons croisé beaucoup d’Allemands, de Belges, Anglais mais très peu de Français. Retour sur notre voyage, un de notre coup de cœur…

 

QUELLES SONT LES RAISONS QUI PEUVENT VOUS POUSSER À VISITER LE PAYS ?

   

  1. OBSERVATION DE LA FAUNE

Pas de problèmes en Namibie, les points d’eau pullulent autour du Parc National d’Etosha, une des plus belles réserves animalières de la planète! Le parc est situé à environ 7h de Windhoek et nous vous conseillons de vous arrêter avant du côté d’Otjiwarongo pour rencontrer les guépards.

Le Pan, un immense désert salin quasiment asséché, qui ne dépasse pas les 20cm d’eau lorsqu’il pleut, attire un nombre impressionnant d’animaux en particulier pendant la saison sèche de mai à octobre, attention également la haute saison !

L’observation y est plus facile car l’herbe est courte et le nombre de points d’eaux y est réduit, du coup la vie sauvage est très présente : félins, primates, ruminants, mammifères à sabot tels que les zèbres de montagne, éléphants d’Afrique, Hippopotame, girafes, rhinocéros mais aussi les carnivores, oiseaux de proie et oiseaux tels que pélicans et flamants nains offrent un des plus beaux spectacles du milieu naturel africain et peuplent l’espace autour de cette lagune peu profonde.

Les Water Holes (trous d’eaux), dissimulés dans le bush (traduction savane) vous permettent d’être aux aguets au lever et au coucher du soleil pour y voir lions, girafes, antilopes appelées springbok et gemsbok, léopards si vous êtes chanceux, guépards, le célèbre rhinocéros noir, vedette du parc mais aussi une espèce malheureusement menacée! Nous avons été fasciné par l’approche curieuse de celui ci, tout près je dirai à 10 mètres de nous ! Un petit conseil retenez bien votre souffle car l’attente vaut vraiment le détour !

Nous y étions en février 2015 et les conditions étaient plutôt bonnes. Le temps était lourd, voire très lourd autour des 35-40 degrés avec un petit vent chaud le soir qui ne vous aide pas à vous endormir! Nous avons pu y voir quasiment tous les animaux mais il a fallu quand même les chercher …. et oui ces petites bêtes étaient bien dissimulés derrière des arbres ou autour des rares points d’eaux.

L’intérieur de ce parc de plus de 20 000 Km2 est facilement accessible avec un véhicule, de préférence un 4×4 pour affronter les pistes. Je t’invite à consulter le site de African Tracks si tu souhaites réserver. En basse saison, j’ai vu peu de 4×4 empruntés pour les safaris, vous savez ceux qui ont les cotés d’ouvert et qui permettent d’être surélevé pour une meilleure visibilité ? A l’intérieur de celui-ci sont aménagés des aires de camping/toilettes, fermés pour éviter toutes attaques d’animaux pendant votre déjeuner 🙂

Approvisionnez vous à Outjo ou Otjiwarongo pour le camping car les prix s’envolent dans les supérettes et vous n’êtes pas surs d’avoir du choix! Mon petit conseil, optez pour 2 jours de safari, cela suffit pleinement pour être émerveillé et réaliser de merveilleuses photos à moins que vous soyez un passionné de photographies et dans ce cas la je comprend que vous vouliez y passer plus de temps.

 

 

     2. LES DIFFÉRENTES ETHNIES

 La Namibie est encore un pays où le tourisme de masse n’est pas encore là et où les coutumes et traditions sont préservées.

La ville d’Opuwo est le point de départ pour pouvoir rencontrer Himbas, Zimbas mais aussi les Hereros. Ici se côtoient quasiment toutes les ethnies du pays facilement reconnaissables par leurs tenues.

 

L’avantage d’avoir un guide parlant ces dialectes, vous permet d’échanger pendant au moins 24h avec eux et d’en apprendre un peu plus sur leur mode de vie sans avoir une horde de touristes.

Un de nos plus beaux souvenirs je pense, notre rencontre avec les Himbas. Nous avions juste envie de dépaysement et d’authenticité et bien nous ne sommes pas déçus du voyage!

 

 

     3. LES PAYSAGES

Lorsque vous louez un véhicule (prends un bon 4×4 robuste et beaucoup d’eau pour te ravitailler) et bien vous avez l’avantage de pouvoir découvrir d’incroyables paysages : rivières asséchées ou en pleine saison des pluies rivières boueuses, désert de sable rouge, montagnes arides et de granit, paysages lunaires, savane…et tout cela en une journée je vous assure! Comptez bien une journée de 10h à sauter dans tous les sens pour vivre cette expérience de dingue!

Je me suis même dit à un moment donné mais ou suis je ? Peut être en Californie avec ces strates de couleurs sur les roches ou au Maroc avec ces immenses palmiers plantés au milieu des pistes de sable! Nous vous conseillons vivement de prendre un guide local car nous n’avons vu aucun panneau sur les pistes, il vaut mieux connaître la région car vous pouvez très vite vous perdre!

Le Damaraland abrite le massif du Brandberg, une montagne de granit rose et Twyfelfontein, un des plus grands sites rupestres que j’ai pu visiter datant de plus de 6000 ans. Les gravures d’animaux ont été réalisées par des chasseurs de la Tribu San et permettent de mieux comprendre la façon dont vivaient nos ancêtres au temps où ils se déplaçaient dans les savanes africaines.

 

Ici c’est également de point de départ pour la « Burnt Mountain », « Organ Pipes », petite gorge qui renferme des colonnes de dolérite hautes de 4-5m et la « Petrified Forest », vaste étendue où nous avons pu voir des fossiles de conifères, plus exactement des troncs d’arbres pétrifiés dont certains atteignent plus de 30 mètres de long. Le site est classé monument national et il est formellement interdit de ramasser même le plus petit bois au sol sous peine de recevoir une belle amende. Plus de 10h de piste à sauter dans tous les sens, à s’arrêter à chaque point de vue, que de souvenirs magiques et inoubliables!

Si vous avez un bon guide, il vous emmènera également découvrir les pistes désertes de Kaokoveld, territoire des Himbas, dénué de routes mais aussi le point le plus septentrional du Damaraland. avec Seisfontein, Ruacana, Opuwo et les chutes d’Epupa (au départ d’Etosha, compter 4h de route pour voir les chutes) près de Kukene river, atteignant les 37 mètres de haut. Notre guide nous a fait découvrir le point de vue de la colline accessible à pied ou en 4×4, droit d’entrée 20$namib, un endroit paisible pour y prendre l’apéritif et contempler les chutes.

 

 

     4. SWAKOPMUND ET SES DUNES DE SABLE

La ville de Swakopmund située à 1h30 de Cape Cross, est charmante avec son style architectural allemand traditionnel. En février nous n’y avons pas croisé beaucoup de touristes et parfois nous avons cru être dans une ville fantôme ! Nous avons particulièrement aimé nous balader dans les townships colorés de la ville et s’arrêter déjeuner sur le petit marché local du coin pour y manger de la viande de bœuf préparée sur le tas, accompagnée d’un petit pain qui a le gout d’un beignet sucré.

 

La ville est surtout réputée pour ses sports extrêmes tels que le saut en parachute ou le sandboarding ! Nous ne sommes pas venus à Swaokopmund pour nous baigner dans une eau à 14 degrés mais pour bel et bien glisser sur les dunes de sable, en surf et en planche. Une demi journée à dévaler les pistes de sable et sans remonte fesses … Crevant mais quelles sensations!

 

 

     5. SESRIEM ET SOSSUVLEI

Lorsque l’on parle de dune de sable, on pense bien sur à la plus célèbre des dunes de Namibie, je veux parler de la Dune 45 située à Sesriem (compter 3h de route de Swakopmund). Avant d’y arriver, arrêtez vous faire une pause dans la charmante station essence “Solitaire” connue par de nombreux voyageurs gourmands. En effet, à notre grande surprise se trouve une boulangerie renommée servant de bonnes pâtisseries aux étrangers principalement mais aussi à Brad Pitt et Angelina Jolie 🙂

Elim Dune est la première dune que l’on voit lorsque l’on rentre dans le Parc. Elle offre aux campeurs de Sesriem un magnifique point de vue pour le lever du soleil à 7h45. N’oubliez pas de vous y rendre dès l’ouverture des portes du parc (un petit conseil, songer à dormir dans le Sesriem Campsite pour bénéficier de tous ces avantages), car le paysage vu d’en haut se mérite…. grimper dans des dunes de sables à 6h du matin, n’est pas toujours évident!

Mais pourquoi La dune 45 ? tout simplement car elle est située à 45 km de Sesriem en direction de Sossusvlei soit 30 bonnes minutes de route , et c’est certainement la dune la plus photographiée!

Sossusvlei quant à lui est un désert de sel et d’argile situé dans le désert du Namib, se trouvant lui dans le parc de Namib Naukluft au sud ouest de Windoeck. (compter 4-5h pour vous y rendre de Windhoek, la capitale et 1H depuis la dune 45). Ce site est surement le plus touristique du pays, connu pour ses dunes rouges et son sol avec ses multitudes losanges de couleur écru. Il vaut mieux vous y rendre le matin ou en fin d’après midi pour apprécier les couleurs et ne pas subir la chaleur de midi!

 

 

    6. DÉCOUVREZ LA NAMIBIE MAIS VUE D’EN HAUT

En effet s’il y a bien une activité qui ne nous a pas laissés indifférents lors de notre séjour en Namibie, c’est bel et bien la Montgolfière! Il existe quelques endroits dans le monde où vous pouvez voler au dessus de paysages magiques et la Namibie fait partie des “to do“, c’est à dire des sites à faire au moins une fois dans sa vie!

Le vol coûte 4950$Nam soit environ 340€ mais si vous avez un petit cadeau à faire à votre chéri (e), c’est le moment…

L’agence vient vous chercher en minibus à votre logement autour de Sesriem puis vous roulez environ 20 minutes avant d’arriver au point de rendez vous. Les montgolfières se gonflent assez vite puis c’est partiiiiiiii! Vous partez pour 1h de Montgolfière environ et là vous vous laissez porter par le vent… car lui seul détermine votre vitesse de vol une fois en l’air. Les paysages sont splendides, un mélange entre les dunes rouges, de sable, les montagnes…

La montgolfière frôle le sol régulièrement pour pouvoir approcher les quelques animaux galopant dans le “bush” puis repart tout doucement vers le ciel.

Une fois atterrie sur le sol, l’expérience continue… J’ai eu l’impression pendant quelques minutes d’avoir été une personne milliardaire car un petit déjeuner copieux, nous attendait, dressé au milieu de la savane! Personne autour de nous, juste deux tables et des plats variés allant du yogourt, céréales, plateaux de fruits, en passant par les assiettes de charcuteries avec du zèbre (ça je n’ai pas gouté désolée!), œufs, salades et j’en passe…La cerise sur le gâteau arrive lorsque votre “driver” de montgolfière vous sabre le champagne et vous en sert à volonté.. c’est aussi ça le luxe!

Bref vous l’aurez compris, faites le vous ne le regretterez pas! Pour plus d’informations, contactez la compagnie Namibsky basée à Sesriem.

 

 

  7 . CAPE CROSS ET SES OTARIES

Qui n’a jamais rêvé de voir des otaries une fois dans sa vie ? Et bien nous, nous en avons vu pas une, ni dix mais bel et bien 100 000 sur une même plage et c’est à Cape Cross, sur la côte ouest du Pays que cela se passe! Après avoir roulé 2 heures sur de longues routes droites interminables, vous atterrissez sur la côte Atlantique de la Namibie. En effet, moyennant quelques euros pour l’entrée, environ 5€, vous pourrez admirer cette colonie d’otaries se relaxant sur le sable ou courant à faible allure vers la mer. On y vient pas pour l’odeur nauséabonde qui se dégage mais pour le paysage spectaculaire que nous offre ces mammifères, plutôt individuels et agressifs. Spectacle garanti!

 

 

QUELS SONT LES POINTS NÉGATIFS DU PAYS ?

  • La Namibie est un pays qui reste cher en terme d’hébergements, et pas forcément accessible à tous les voyageurs. Soit vous dormez comme moi dans des campings pas toujours bien aménagés et propres, soit vous optez pour des Lodges confortables voire luxueux mais plus chers, compter…/P et par nuit !
  • Pour la partie nord du pays, un guide est préférable si vous voulez bien visiter cette zone sans être entouré de touristes et emprunter des chemins hors des sentiers battus.
  • Le Réseau routier est très peu développé en terme de transports locaux et pour être honnête, je n’ai pas vu un seul bus avec des Backpackers dedans ou des locaux:).  Les voyages sont souvent organisés au départ de Windoeck, la capitale ou de Cape Town. Ici on circule en 4×4 ou en voiture.
  • Pour les accros d’internet qui ne peuvent se passer des réseaux sociaux, le wifi ici est rare et très lent…… s’il y en a!

 

 

Partager: