Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Devenez jeune fille au pair à l’étranger

Vous recherchez un job d’étudiant, une première expérience professionnelle et personnelle à l’étranger, je vous propose de lire l’interview d’Alice une jeune fille qui vous raconte son parcours de jeune fille au pair aux États Unis.

 

Avant de commencer, je vous propose une brève définition de ce métier. Je cite ” La fille / le garçon au pair aide la famille d’accueil dans la garde des enfants ainsi que dans certaines tâches ménagères légères en tant que membre de la famille à part entière. En contrepartie de son aide, le jeune au pair est gratuitement logé, nourri et blanchi et reçoit de l’argent de poche.

1/ Comment as tu débuté jeune fille au pair et pour quelles raisons ?

J’ai débuté le 9 septembre 2015 en Californie à Berkeley à l’âge de 21 ans. J’y suis restée pendant un an puis j’ai choisi d’étendre le métier pour 9 mois. J’ai trouvé une nouvelle famille à Austin au Texas. Aujourd’hui j’ai 23 ans et il me reste 4 mois avant de repartir en France.

Je voulais vraiment partir à l’étranger après le Bac car je ne savais pas quoi faire de ma vie. Mais ma mère m’a convaincue de rester et d’avoir un minimum de bagage scolaire ( selon elle, lorsque l’on revient d’une telle expérience, on n’a pas du tout envie de retourner à l’école … Et je suis totalement d’accord avec elle). Bref, je me suis renseignée sur les options possibles pour partir à l’étranger et j’ai trouvé jeune fille au pair. Pourquoi? Je ne voulais pas être étudiante car même si j’avais un bon niveau d’anglais, il n’aurait pas été suffisant pour moi de comprendre les cours. Et puis j’aurais pris des cours de quoi? Aucune idée ^^ . Je voulais partir loin de la France car je voulais vraiment un break et apprendre à me connaitre, à me forger. Je ne voulais pas aller en Europe par exemple : trop facile de rentrer en France … Au pair était une bonne option car cela me permettait de voyager énormément et c’était selon moi, la bonne alternative!

2/ En quoi cela consiste réellement ? Quelle est la rémunération ?

Je suis sous un contrat de 45h/semaine, 10h/jour, 1 jour 1/2 off par semaine, 1 week off/mois et 2 semaines off durant l’année. Bien évidemment toutes ces conditions vont variables selon les familles (mais c’est censé être la loi).

Nous sommes payées 200$/semaine pour nous occuper des enfants lorsque (logiquement) les parents ne peuvent pas. Je m’occupe de tout ce qui touche aux enfants (leur laundry, les breakfast, les lunch, les emmener et les chercher à l’école, les activités extras scolaires, les devoirs). Je fait également le repas le soir pour la famille. Je ne fait pas le ménage de la maison car ce n’est pas notre rôle mais je dois veiller a ce que la play room, ou la chambre de mes enfants soient rangées. Dans notre contrat, on doit faire 6 crédits (= 72 heures) de cours.

 

3/ Comment as-tu choisi les familles ?

Je suis dans une agence (cultural Care) donc avant de partir j’ai du payer des frais. Ils s’occupent de nous mettre en ligne et donc de nous “trouver” une famille. Ils payent également notre billet aller et retour. Attention, j’ai par contre du payer mon Visa. Comment ça marche ? on doit remplir notre profil en ligne (avec des références, une vidéo, cv, expliquant pourquoi on veut être au pair, notre personnalité, notre vie quoi) et après nous attend un mini entretien français/anglais pour évaluer notre niveau. Nous sommes placées en ligne et la, a on n’a pas le choix, on doit attendre (= seules les familles peuvent voir nos profil et nous contacter). Donc, on nous précise vraiment qu’il ne faut pas faire attention au lieu, car la personnalité et la vie de la famille prime! e suis d’accord d’ailleurs mais évidemment les endroits les plus sollicités sont la Californie et New York.

J’ai été vraiment chanceuse d’être à Berkeley pour ma première année et je voulais étendre à Los Angeles (car je voulais vraiment rester en Californie) mais je n’ai pas trouvé donc j’ai choisi cette famille à Austin.

4/ Peux tu stp décrire tes expériences en tant que jeune fille au pair ?

Mes deux années sont totalement différentes : l’an passé, je voyageais énormément (avec et sans ma famille). Après 17 mois aux États-Unis, j’ai déjà fait 16 états, 28 villes, 3 parcs nationaux, le Mexique et les Caraïbes. Cette année est différente car je parle anglais uniquement avec la famille (l’an passe je ne parlais que français) et j’économise beaucoup pour mes deux gros voyages donc je ne pars pas tous les mois (je pars en Alaska en avril et à la fin de notre/nos années, nous avons un travel month : on peut finir par un mois de voyage, du coup je compte finir par les parcs et retourner à Hawaï): Cette année, j’apprends plus sur moi: j’ai amélioré mon anglais, j’ai changé mon regard sur l’éducation,  je suis plus patiente …

5/ Quel est ton meilleur souvenir ?

Bien évidemment j’en ai plusieurs :  quand j’ai su que j’avais trouvé ma première famille et se dire que l’on part faire un truc hors du commun, faire une pool party avec Disclosure à Las Vegas, rencontrer une fille qui est devenue ma meilleure amie, visiter Boston, voir le musée de Chihuli à Seattle, faire un road trip en sac a dos de deux semaines avec ma meilleure amie!

6/ Quel est ton pire souvenir ?

Savoir que mon extension sera au Texas et non pas en Californie! Je m’explique: pendant ma recherche de la 2ème famille, j’ai eu un coup de foudre pour une famille qui vivait dans la baie Area (donc pas loin de Berkeley), et j’avais vraiment envie de matcher (m’entendre) avec eux. Le problème, c’est que j’ai écouté les sentiments de l’autre famille au lieu d’écouter les miens. Cela m’a mis une énorme claque! Je regrette tellement de ne pas m’avoir écouté, cela va totalement me servir de leçon! Encore maintenant, j’ai un gout amer dans la bouche quand on me dit que j’aurais pu être en Californie dans une famille qui réunissait tous les critères.

7/ Quels sont les problèmes rencontrés avec l’organisme ?

Ils se fichent totalement de l’opinion des jeunes filles au pair, ils ne pensent qu’à l’argent!

8/ Quels sont les avantages ?

On vit chez la famille donc on ne paye ni la nourriture (enfin principalement), ni le logement donc nos 200$ sont presque que de l’argent de poche. C’est le seul travail où tu peux travailler en pyjama et te lever 5 minutes avant de commencer ton job. On peut voyager partout aux États-Unis, au moins une fois par mois, on est au cœur de la culture Américaine et l’on peut parler français un peu partout sans que personne ne nous comprenne!

9/ Quels sont les inconvénients ?

On vit chez nos patrons donc lorsque l’on est off, c’est délicat de dire “cassez vous je ne veux pas vous voir je suis off !!“. Ce n’est pas notre maison donc, même si je me sers dans le frigo, on ne se sentira jamais comme à la maison, chez papa et maman (exemple: si je veux rester la journée au lit, j’ai toujours peur de savoir ce qu’ils vont penser). Je dit souvent que je suis dans une prison dorée car ce ne sont pas mes règles et mes valeurs, je dois toujours dire où je vais et demander pour la voiture (sachant que des fois je n’ai aucun moyen de locomotion donc je reste a la maison). Je dois également élever les enfants des autres, c’est fatiguant car on doit contrôler ce que l’on dit, même avec les parents c’est délicat!

J’avoue que maintenant je compte les mois qui me séparent de mon retour en France car j’en ai vraiment marre de ce travail (du au nombre d’heures que je fait mais aussi parce que je voyage moins du coup. Du coup, j’ai vraiment l’impression de ne faire que travailler) et la nourriture française me manque terriblement!!

 

10/ Comment s’organiser pour devenir jeune fille au pair ?

Généralement, si l’on veut partir en tant que jeune fille au pair, on se renseigne via les réseaux sociaux: le meilleur, c’est Instagram avec #aupair ou #culturalcare. Il y a beaucoup de pages sur Facebook aussi et puis de fil en aiguille on trouve des interviews de filles et d’agences spécialiées. Niveau frais, il faut compter beaucoup d’argent : j’ai tout déboursé moi même et j’ai du payer (donc avant de partir) environ 2 000€ (je prends en compte l’achat de nouvelles valises, les trajets pour l’Ambassade de Paris, le visa, le passeport…

Faut vraiment parler à des filles au pair ou des anciennes au pair car les agences vendent du rêve alors que la vie n’est pas non plus toute rose! C’est un gros conseil que je vous donne, parler à plusieurs filles même pour des questions débiles, nous sommes toutes passées par les mêmes stades!

 

11/ Qu’est ce que cette t’a apportée ?

Une plus grande confiance en moi: avant, appeler quelqu’un au téléphone, c’était quelque chose d’horrible pour moi alors que maintenant je m’en fous! Les Américains se moquent que l’on soit en pyjama pour faire les courses et cela m’a aidé à être en paix avec mon corps et mon allure ^^. J’ai aussi rencontré une meilleure amie, j’ai aujourd’hui le gout de découvrir encore plus d’endroits dans le monde et j’ai surtout le gout de l’aventure! (par exemple, les voyages où tu restes allonger au soleil, non merci, ce n’est pas pour moi).

On ne le dit pas souvent mais cela vous permet également de gérer son argent : pourquoi acheter le dernier article à la mode alors que si l’on se prive un peu, on peux explorer le monde ? Ça, c’est quelque chose qui reste à vie, graver dans notre tête!

Mon anglais est meilleur! Je ne suis pas bilingue mais je peux totalement regarder la télé en anglais et comprendre ce qu’ils disent.  Je suis plus patiente (je m’énervais pour des choses débiles), j’ai aussi appris à cuisiner. Mes hosts cette année, ont une très belle cuisine fonctionnelle et c’est un plaisir de cuisiner alors qu’avant, je ne mangeais que des choses du congélateur…

Ma fierté d’être française (ça c’est un gros point! ). Avant de partir, je ne comprenais pas pourquoi les gens adoraient tant la France et j’avais limite honte de dire “ouais je suis française” .  J’ai totalement changé la dessus! Je suis ultra fière de “représenter” mon pays ici. Nous sommes connus pour notre gout pour la mode, nos monuments, notre histoire, notre nourriture, notre langue tellement classe, notre raffinement! Nous savons conduire … tout le contraire d’ici ^^ J’ai totalement changé mon regard sur les Américains et encore plus depuis l’élection!. J’ai renforcé un trait de caractère, je suis devenue organisée!

Foncez les filles vous ne le regretterez pas!

 

Alors êtes vous tenté par l’expérience ?

 

BON VOYAGE…

signature

Partagez l'article

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Comments
  • Fanny - Le jour où
    janvier 13, 2018

    C’est bien de donner des avis réalistes sur ce métier ! J’ai aussi été au pair dans une super famille près de New-York. Ça a été une chouette expérience mais c’est clair qu’il y a eu des moments plus durs !
    Il faut bien réfléchir avant de partir et il y a des agences bien qui aident à ça. Mais une fois parti(e), c’est une année qui apporte plein de choses : améliorer son anglais ou autre langue bien sûr, mais aussi des visites et des rencontres qui souvent donnent le goût du voyage si on ne l’avait pas déjà !

    • Mademoiselle Voyage
      janvier 14, 2018

      Salut Fanny

      Si j’avais été plus jeune, cela m’aurait bien plus de tester cette expérience la car cela doit te faire grandir à tous les niveaux!

  • Anaïs
    décembre 2, 2017

    Vous m’avez tellement donnée l’envie de partir au pair mais j’ai très peur de me lancer. J’ai 18 ans et je vais passer mon bac en fin d’année mais je ne sais absolument pas quoi faire et être fille au pair me semble être ce qui me ressemble le plus. Ce qui m’attire le plus en tout cas. J’aimerais tellement partir au pair dans des pays d’Asie.
    Cette culture , la façon de vivre de ces personnes m’intriguent enormement. Merci pour votre blog plein d’information précieuse pour moi.

    • Mademoiselle Voyage
      décembre 4, 2017

      Bonjour Anais

      Merci pour ton message qui est adorable. J’espère que tu auras l’occasion de faire jeune fille au pair (moi j’aurais tellement aimé le faire…) car cela doit être une sacré expérience.
      Belle journée à toi

  • Stephanie
    février 19, 2017

    Ce doit être une super expérience, mais tous les inconvénients qu’elle a listé, ce sont des trucs qui ne me conviennent pas… je suis trop indépendante (et plus âgée aussi lol). Etant plus jeune je ne sais pas si j’aurai aimé… je ne suis pas “fan” des gosses, alors s’il faut s’occuper de ceux des autres non merci :-p

    • Mademoiselle Voyage
      février 19, 2017

      Coucou Stéphanie, je me suis dit la même chose que toi mais je pense que c’est une super expérience quand tu es jeune… tu apprends beaucoup et c’est une première expérience professionnelle qui a ses avantages et ses inconvénients.
      Maintenant si tu n’es pas fan des gosses, c’est clair que c’est pas la meilleure option lol!