Ranthambhore | Où voir le tigre du Bengale

Ranthambhore | Où voir le tigre du Bengale

Où voir des tigres en Inde ? Nous vous emmenons à Ranthambhore en Inde, dans l’un des cinq parcs naturels pour tenter d’apercevoir cette animal merveilleux.

 

 

Le parc national de Ranthambhore est situé à côté de la ville de Sawai Madhopur dans le Rajasthan et à environ 120 km au Sud-Est de Jaipur. Ce parc est connu pour observer en 4X4, le tigre du Bengale dans son milieu naturel.

Je vous invite à lire tous nos autres articles sur le Rajasthan pour bien préparer votre voyage:

 

Il ne resterait pas plus de 6000 tigres sauvages à travers le monde, dont la moitié en Inde. Le tigre est un animal puissant, majestueux, très féroce, qui a marqué son territoire en Inde et se l’est même approprié au dépend des lions qu’il a réussi à éradiquer au fil du temps. Mais aujourd’hui, il est en voie de disparition. Il a été chassé durant de nombreuses années car sa férocité le conduisait à attaquer des villages. Il est donc venu le temps de sa préservation!

Il existe plusieurs réserves dans ce pays pour l’observer. On compte:

 

  • La réserve de Kanha

Le parc national de Kanha avec 940 km2 de superficie, qui fait partie de l’Etat du Madhya Pradesh, a reçu il y a peu l’appellation de Tiger State of India. C’est une réserve sauvage très bien gérée, avec une nature intacte où règne le tigre royal du Bengale. On y trouve également des léopards, des hyènes, des singes, des ours, le cerf des étangs, des bisons indiens… Ce parc serait l’un des plus spectaculaire et le mieux maintenu de toute l’Asie.

 

  • La réserve de Bandhavgarh

Le parc national de Bandhavgarh avec une superficie de 105 km2 est situé dans la chaine de montagnes de Vindhya dans le Madhya Pradesh. Cette réserve est assez célèbre mais aussi la plus visitée car la densité de tigres serait la plus élevée du pays avec 8 tigres estimés par km2. C’est l’un des plus beaux parcs de l’Inde, le paysage est un peu différent de Kanha car il est constitué de forêts tropicales, de monts rocheux escarpés, de collines et de vallées. Les grandes prairies permettent de mieux observer la faune, On trouve également à l’intérieur du parc, les restes d’un fort de 2000 ans.

 

  • La réserve de Ranthambore

Le parc national de Ranthambore est situé à 200 kms au sud-ouest de Delhi. Autrefois, ce parc était le terrain de chasse royal des Maharajas de Jaipur. La réserve offre de très beaux paysages avec des grandes étendues arides mais aussi des lacs et des falaises, c’est pour cela qu’il est réputé pour être l’un des lieux où l’on peut le mieux observer la vie sauvage. On trouve également d’autres espèces comme des sambars (cerfs), des biches, des singes langur, des ours, des sangliers mais aussi environ 320 espèces d’oiseaux et plus de 35 espèces de reptiles. Ranthambore est aussi réputé pour sa forteresse qui offre des vues superbes sur le parc, profitez en pour le découvrir. C’est le deuxième plus grand fort du Rajasthan après Chittorgarh. Le Ranthambore National Park est fermé en été (juillet à septembre), lors des fortes chaleurs.

 

 

 

Le saviez vous ? En Inde du Sud, dans Le district de Wayanad au Kerala, le tigre rode toujours dans les montagnes. Lorsque nous y étions en mars 2015, un fait divers faisait la une du journal. Un tigre avait dévoré quelques jours plus tôt, un agriculteur qui marchait tranquillement en forêt. Sa tête et son buste ont été épargnés dans l’attaque, les photos étaient assez choquantes. Vous comprenez pourquoi il est pourchassé et peu apprécié dans ce pays.

| LE PARC NATIONAL DE RANTHAMBHORE

Le parc national de Ranthambhore couvre une superficie de 1 334 km2 dont 400 km2 ouverts au public soit seulement 30% de sa surface. Autant vous dire qu’il faut être très chanceux pour les voir mais c’est ce qui fait le charme de ce safari. Cependant, j’ai entendu du dire que les safaris se font sur 8 zones du parc. Les meilleures zones pour voir le tigre de Bengale seraient sur les zones 2, 4 et 6. La zone 4, est une zone qui alterne des plateaux arides des forêts subtropicales, des zones humides et de la savane.

En 2017, on comptait environ 45 tigres adultes et 18 petits dans la réserve de Ranthambhore. Le nombre grandit doucement mais surement chaque année. A votre arrivée, plusieurs agences vous accosteront surement. Vous aurez le choix soit de faire le safari dans une Jeep de 6 personnes (gypsy) soit dans une sorte de bus de 20 personnes (canter). N’hésitez pas à opter pour la gypsy, qui est plus petite, discrète et maniable pour dénicher les tigres!

Nous sommes arrivés en fin d’après-midi à Ranthambhore et nous avions rendez vous à l’entrée du parc pour démarrer notre safari. Nous avons eu la chance de tomber sur un guide génial et expérimenté, nous expliquant tous les comportements et les habitudes des tigres. Nous avons compris que nous étions en compagnie d’un traqueur de tigres, un Mowgli en puissance, passionné par ces animaux. Il nous a emmené dans diverses endroits du parc et sur un spot en particulier, où il a observé un tigre le matin même! On sentait une certaine agitation car la nouvelle avait vite fait le tour de la ville et d’autres voitures s’étaient regroupées à l’entrée du parc.

Comment se passe ce safari ? Vous êtes assis à l’arrière d’une jeep, conduit par un chauffeur et accompagné d’un guide. Tous les deux recherchent les empreintes de ce félin et sont à la recherche du moindre signal, comme les sons émis par les animaux. Durée du safari à Ranthambhore:  3h à 3h30.

 

 

UN SAFARI RÉUSSI DÈS LE PREMIER JOUR

Alors que tous les véhicules présents sur le parc s’excitaient à trouver l’emplacement idéal pour voir le tigre, dans le brouhaha causé par les touristes indiens, notre chauffeur et notre guide ont pris une autre option. Et bingo, nous avons eu la chance incroyable de voir, non pas le tigre, mais un ours lippu appelé aussi ours paresseux que nous avons traqué sur 500 mètres. Il est très rare de l’observer, il courait à vive allure et nous avons eu cette furtive opportunité.

Fort de cette réussite, et peu de temps avant la fermeture du parc, nous nous redirigeons vers le spot des tigres aperçus le matin même. La moitié des véhicules présent était partie et la, se présentent au loin, dans la colline en face de nous, 2 gros tigres. Ils sont assez timides. L’un remonte rapidement et nous n’avons pas le temps de bien l’observer, mais le deuxième descend la colline et se prélasse devant nous. Premier essai et première réussite. Quelle joie de pouvoir enfin le voir! Notre seul regret a été le comportement hallucinant des Indiens venus eux aussi observer cet animal. Dans un élan d’excitation et de joie, certains d’entre eux hurlaient et sont sortis du véhicule pour s’approcher du tigre et le photographier. Nous étions absolument choqués par ce comportement inconscient. En plus d’avoir fait fuir l’un des tigres par leurs cris, ces individus ne sont mis en danger.

La porte du site fermant 15 minutes plus tard, notre chauffeur a joué avec la montre. Dans un mode rallycross, il nous a fait rejoindre l’entrée du parc de façon remarquable. Sensations assurées!

 

 

LE LENDEMAIN MATIN, DEUXIÈME JOURNÉE DE SAFARI

Le deuxième jour, nous nous levons aux aurores, à 6h, et un 4×4 vient nous chercher à notre hôtel, direction l’entrée du parc. Excités par le safari de la veille, nous déchantons gentiment au cours de ce que l’on peut appeler une promenade dans le parc. Le chauffeur et encore plus le guide (différents de la veille) ne nous donnent absolument pas l’impression de chercher quoi que ce soit, et malgré le fait que nous leur indiquions en avoir vu la veille au soir sur un autre point du parc, ils continuent leur balade. Nous sommes déçus et 1h 25 plus tard, en ayant vu les buffles de la ferme avoisinant le parc, nous rentrons bredouille à l’hôtel, sans avoir eu le sentiment de traquer l’animal!

Moralité de l’histoire, il est très difficile de voir le tigre. Il s’agit aussi d’une histoire de chance comme pour tout animal que l’on cherche à observer dans son milieu naturel. Cependant, à Ranthambhore, il s’agit aussi de tomber sur le bon guide qui est désigné par l’office du parc et géré par le gouvernement indien. Nous avions rencontré un groupe de lillois qui ont aperçu 5 tigres du parc en seulement 2 heures.

 

 

| OÙ DORMIR A RANTHAMBHORE

 

Pour prolonger la magie du safari, je vous recommande de loger dans un joli écolodge à Sawai Madhopur ou juste à côté.

  • The Oberoi Vanyavilas Wildlife Resort, Ranthambhore: ce complexe dans la nature est situé tout près du parc national. Il possède un spa, une piscine extérieure, une salle de sport, un restaurant et 2 bars.

  • Suján Sher Bagh: Pour un esprit tente luxueuse, dirigez-vous vers ces tentes modernes à l’esprit colonial, chic et très bien aménagées.

  • Khem Villas: de jolies tentes et villas en pleine forêt pour une expérience sauvage.

 

 

Ranthambore restera un moment fort de notre séjour, et nous vous recommandons de tenter votre chance car l’effervescence de la traque et la joie de voir les tigres est à vivre. Notez qu’en tant que créatrice de voyages sur mesure agrée, je vous propose de vous accompagner dans la création de votre séjour au Rajasthan et de vous faire un itinéraire personnalisé et adapté à vos envies. Pour cela, veuillez m’envoyez un email à : contact@mademoiselle-voyage.fr

 

Avant de partir, n’oubliez pas de lire tous nos autres articles sur le Rajasthan pour bien préparer votre voyage:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.